10/05/2008

Cherche la fête des mères (9)

« Bon, recommençons. Pourquoi suis-je venue ? ». « Ben, heuuu, maman, tu es venue, heuuu, je ne sais pas moi, tu es venue, heuuu, par hasard ? ». « Non ». « Heuuu, parce que ton taxi a pété un pneu devant la porte ? ». « Non ». « Heuuu, parce que tu n’as plus rien dans ton frigo ? ». « Non ». « Maman, je ne trouve pas. Pourquoi tu ne dis pas jésus marie machin comme d’habitude ? ». « Ils m’ont abandonné ». « Ah, les salauds. C’est qui ? Je vais aller leur dire deux mots. Je les connais ? ». « Jésus Marie Joseph, il est pire que je ne pensais. Dis, tu as été enfant de chœur, non ? Et ça te rappelle quoi ? ». « Heuuu, je faisais dingueling quand le curé disait vas-y p’tit con. Et aussi le vin blanc. Ah le petit vin blanc, qu’on boit sous les tonnelles, que les femmes sont belles, du côté de Nogent. Chef, un p’tit verre on a soif, chef un p’tit verre on a soif, il est des nôôôtres ». « Dis, idiot, tu as bu avant mon arrivée, n’est ce pas ? ». « Heuuu, oui ». « Pourquoi ? ». « Heuuu ». « Pourquoi ? ». « Heuuu ». « Je te demande pourquoi ». « Heuuu, vois-tu, maman, les grands artistes, avant d’entrer en scène, et bien, ils boivent un coup ». « Parce que tu te prends pour un artiste, peut-être ». « Ben, non ». « Alors, pourquoi ? ». « Ben, heuuu, pour être joyeux lors de ta visite ».

Commentaires

Salut mon pote ! Te connaissant, tu as dû faire partie des "Petits chanteurs à la gueule de bois"...

Écrit par : Rafaël | 10/05/2008

Euuuh Dis, tu as été enfant de chœur, non ? Et ça te rappelle quoi ?
Je faisais dingueling quand le curé disait vas-y p’tit con.

Euh ça devient chaud ici ;-)))))
Ok je sors
Amités

Écrit par : Yves | 10/05/2008

Merci à toi..... pour ton passage sur notre blog et pour tes bons conseils (apéro) attention le lien vers ton blog n'est pas correcte !. Bon week-end ensolleilé....Bixous xxxxx

Écrit par : Titine & Ch@ch@ | 10/05/2008

Ah ! Ben... M'sieur... J'aim'rais... euh... faire la connaissance... euh... de madame votre mère... euh ! Enfin... euh.... si elle boeuf vient... euh... non.... si elle veut bien... euh.... et aussi.... euh.... si elle est libre... euh.... passque... euh....

En fait, cher ami, à voir son niveau de tolérance et d'acceptation silencieuse de la souffrance intérieure à votre égard, je me dis que j'ai une chance qu'elle m'accepte !

Écrit par : Guglielmo | 10/05/2008

Imposante... la fête des mères sur ton blog !
;-)

Écrit par : Aline Amball | 10/05/2008

Les commentaires sont fermés.