03/08/2009

Récit d'un ketchup 8

« Monsieur, arrêtez de tripoter les commandes du lit, vous n’êtes pas à la foire ici, vous êtes dans une clinique ». « Vroum, vroum, vrouuum ». « Monsieur, je vais devoir vous lier si vous continuez ». « Vroum, vroum, attention la piétonne en blanc, je démarre, tutûûût ». « Monsieur, ne bougez pas, je vais aller chercher un calmant ». « Appelez les flics tant que vous y êtes, on va faire un constat. Voulez vous desserrer le frein à main, s’il vous plaît, je n’y arrive pas ». « Monsieur, lâchez ça, c’est l’arrivée d’oxygène ». « Merci, je me demandais d’où venait le pschipschiiit, je pensais à une crevaison. Ce serait bête, hein, si près de l’arrivée ». « Une fois pour toutes, monsieur, arrêtez avec le lit. Non, vous n’arriverez pas à faire un looping ni l’effet papillon (*) ». « Excusez-moi, madame, mais je suis tellement excité devant tant de technologie. Dans ma Citroën Albert Lingo, je n’ai que avant-arrière et l’inclinaison du dossier ».

(*) L'effet papillon, c'est faire monter et descendre, très vite et simultanément, la tête et le pied du lit.

Commentaires

Dis-moi Tu carbures à quoi à l'hosto ?

Écrit par : Rafaël | 03/08/2009

L'habitude du zapping au point de ne pas vous préoccuper des boutons de la blouse blanche?
Bonne révision et surtout on vous attend comme d'habitude, en full options.
Meilleures pensées vous accompagnent.

Écrit par : Mireille &Pat. | 03/08/2009

Ils en mettent du temps... Pour t'envoyer une piqûre de Valium Forte dans la fesse !

Ceci dit, si t'es bien sage, on viendra encore lire ton blog.

Allez, maintenant, on se recouche, on ferme les yeux et on chantonne - tout doucement - "Fais dodo, Biglo, mon p'tit frère, Fais dodo, t'aura du gâteau...

Écrit par : Guglielmo | 03/08/2009

Les commentaires sont fermés.