31/08/2009

Cherche encore le lapin

Les 26 et 27 août j'ai fait connaissance avec un jeune lapin. Par malheur et par réaction tardive de l'excès de lentilles ingurgitées au repas de la veille au soir (mais c'est tellement bon avec un gigot d'agneau), un pet m'échappa. Je veux rester modeste mais je pense qu'on l'aurait entendu même durant l'explosion d'un pétard de feu d'artifice. Pis qu'un crissement de pneus de camion. D'ailleurs des traces de freinage étaient visibles, j'ai du changer de slip. Plus de petit lapin. Je le comprends, moi-même j'ai eu peur. Ah, si j'avais pu l'enregistrer, ce pet personnel et historique, je l'aurais diffusé sur mon répondeur téléphonique. J'ai chanté une chanson de Chantal Goya pour qu'il revienne mais ce fut peine perdue. Je l'ai cherché les 28, 29 et 30 août. J'ai même fouillé une meule de foin et je me suis fait piquer huit fois par sept aiguilles. Car j'en ai trouvé sept mails il y en a une qui m'a échappé en voulant la ramasser. C''est fou ce que les choses m'échappent en ce moment, je suis un véritable pot d'échappement. Il faut absolument que j'apprenne à imiter le bruit de la carotte. Un, pour attrpper des lapins. Deux, pour converser avec l'âne de Saint Nicolas. J'ai quand même eu l'occasion de rencontrer les parents du petit lapin (ou les grands-parents car ils me semblent vieux et il paraît que les lapins se reproduisent vite). Je vous en livre une photo.

071

Commentaires

Quoi d'neuf docteur ? Un couple d'oryctolagus cuniculus de l'âge de pierre sans doute...

Écrit par : Rafaël | 31/08/2009

Moralité Cela vaut bien un pet de lapin sans doute...

Écrit par : Rafaël | 31/08/2009

Dis-moi, chaud lapin... C'était comment ?

http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be/post/7251176/et-cachottier

Écrit par : Rafaël | 31/08/2009

Les commentaires sont fermés.