30/09/2009

Cherche à faire de la gymnastique

« Papa, c’est quoi cette photo ? ». « Ce sont quelques infirmiers et beaucoup d’infirmières, gamin ». « Mais, papa, tu étais vraiment chez les fous ? ». « Non, hein, gamin. C’était le moment de la gymnastique de revalidation des membres supérieurs ». « Et ça veut dire quoi, papa ? ». « Heuuu, disons que dans le groupe il y avait des ramollis du cerveau mais aussi des ramollis des bras. Je t’en ai déjà montré, hein, gamin, chez Carrefour, des intellectuels, ministres, avocats, chefs de bureau, cons en tous genres, qui n’arrivent pas à soulever un casier de bouteilles de bières trappistes. Comme les activités de délassement étaient obligatoires pour tout le monde j’ai du y participer. C’est ça des vacances de revalidation collectives, gamin. C’est un peu comme les scouts mais en plus âgé ». « On a l’impression que vous chantiez, papa ». « Oui, gamin, nous devions chanter. Pour garder le rythme ». « C’était quoi la chanson, papa ». « Vois-tu, gamin, vu qu’il y avait des étrangers, deux suisses francophones et un belge, moi, les organisateurs ont choisi une chanson polyglotte ». « C’était quoi, papa ? ». « Attends. Une, deux. Troulala, troulala, troulalalalère, troulala, troulala, troulalala ». « Papa, quand je vais dire aux copains que tu as fait partie d’une chorale internationale ils vont tomber le cul par terre ». « Heuuu ».

181 - Copie

Commentaires

oh ! Obligé de participer... ça a dû être un vrai sacrifice !

Mais dis-moi, tous ces bras en l'air, n'était-ce pas pour faire arrêter quelqu'un de chanter ?

Écrit par : Rafaël | 30/09/2009

Les commentaires sont fermés.