07/12/2009

Cherche le calme des toilettes

« Allo, allo, appel à toutes les unités, y a-t-il quelqu’un qui doit aller aux toilettes ». … « Je répète, pour toi gamin, y a-t-il quelqu’un qui doit aller aux toilettes incessamment sous peu ? ». « Qu’y a-t-il, papa ? ». « Gamin, la question est simple : dois-tu aller à la toilette parce qu’on n’en a qu’une et que, si personne n’y va, j’y vais parce que ça urge ». « Vas-y, papa parce que qui ne va pas à la chasse perd sa place ». « Heuuu, c’est nouveau, ça. Il faut que je retienne cette phrase pour la ressortir au bureau. Mais non. C’est con. Au bureau, depuis les licenciements il y a plus de cabinets que d’employés. On pourrait se faire chier tous ensemble, de concert. C’est ça aussi, la crise : toutes ces toilettes inoccupées avec leur stock de rouleaux dans la petite armoire alors qu’il y a tant de sans-papier. Et pour les fabricants de papier cul c’est aussi la crise. Ne parlons pas des testeurs de nouveaux papiers cul, plus de boulot, il y a trop de stock. Fini le temps du ‘triple épaisseur ouaté molletonné parfumé au répulsif pour chien pour ne pas être suivi dans la rue’. Retour au papier journal, comme au bon vieux temps où il fallait savoir lire à l’envers dans un miroir pour avoir des nouvelles fraîches. Ma grand-mère n’avait pas de chance : pour s’essuyer elle tombait toujours sur la page des mots croisés. Et, à l’époque, mon grand-père n’écrivait pas au feutre doux mais à la plume ! Allons-nous revenir à ce temps de la préhistoire des toilettes ? Le temps où on ‘tirait’ la chasse, en s’écartant de l’engin de peur que le tuyau en plomb cède et qu’on reçoive le réservoir, en fonte, sur le crâne. La crise nous envahit, même dans les toilettes.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Ouf ! Les Turcs on moins de chance que nous. Chez eux pas question de s'endormir aux toilettes...

Écrit par : Rafaël | 07/12/2009

Oups ! Voici le T qui manque à on.

Écrit par : Rafaël | 07/12/2009

Les commentaires sont fermés.