15/12/2009

Cherche à comprendre Robert

« Hé, Robêêêrt, que fais-tu ? ». « Je ramène à la voiture la moitié des courses de bobonne ». « Robêêêrt, relève la tête, rentre ta langue, sinon tu vas lécher les crottes laissées par les protégés des amis des animaux ». « Peux pas, trop lourd, chou-fleur en promotion, bobonne faire stock pour l’hiver ». « Robêêêrt, arrête, souffle, fais une pause, respire ». « Peux pas, elle m’a donné deux minutes pour revenir chercher le reste ». « Robêêêrt, entre nous, tu n’as jamais pensé à la tuer ? ». « Si, tous les soirs, pour m’endormir je ne pense qu’à ça. La tronçonneuse, le mixer, le presse-purée ». « Heuuu. Et le rayon laser, tu as déjà essayé ? ». « Oui, mais ça va trop vite. Pof, fini. Rien de tel que la tronçonneuse, le mixer et terminer au presse-purée ». « Pour les os, tu fais comment ? ». « Je n’y ai jamais pensé. Salaud, tu vas m’empêcher de dormir ». « Heuuu ».

Si vous avez raté des épisodes de "Robert" cliquez sur Robert dans les tags.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : robert |  Facebook |

Commentaires

Pauvre Robêêêrt ! Alors voici la solution : l’acide fluoroantimonique.

C'est l’acide le plus fort connu à ce jour.

Il est 20.000.000.000.000.000.000 (oui, oui, 20 milliards de milliards) de fois plus corrosif que l'acide sulfurique. Il est très toxique et volatil, donc difficile à utiliser. Il nécessite des récipients spéciaux en téflon car il dissout le verre. Seul le téflon peut le contenir.

Écrit par : Rafaël | 15/12/2009

Les commentaires sont fermés.