19/12/2009

Cherche Robêêêrt

« Allo, Robêêêrt ? ». « Robert est parti s’acheter des cigarettes ». « Et merde. Excusez-moi de vous avoir dérangée, madame. C’est une erreur. Votre numéro est presque le même que celui de Nicolas Sarkozy mais je me suis trompé de préfixe, j’ai oublié de faire le numéro de l’international parce que Nicolas habite à l’étranger et moi en Belgique ». « Pourquoi avez-vous demandé Robert ? Répondez ». « Heuuu, madame, voyez-vous, comment dire, je ne peux pas le dire mais à vous je peux. C’est un code. En fait je suis agent secret et, quand j’appelle le nain, je dois dire Robêêêrt, c’est un code entre nous ». « Et quand vous appelez le pape, que dites-vous ? ». « Je n’ose pas vous le dire, c’est secret ». « Vous devez le dire. Dites-le ». « Oui, madame. Avec le pape le code est : salut biloute ». « Et quand vous cherchez Benoit Poelvoorde vous appelez l’hôpital psychiatrique, c’est ça ? ». « Heuuu, le pape ne s’appelle pas Poule Vaurde, madame, il s’appelle Saise, comme chaise dans la bouche de quelqu’un qui zozotte ». « Ah, Robert vient de rentrer. Viens ici, toi, un agent secret veut te parler. Attention, je vous écoute ». « Oui, bobonne. Allo, à qui ai-je l’honneur ? ». « Il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez demandé ». « Ah, c’est toi ! ». « Kissèèè ? ». « Il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez demandé ». « Kissèèè ? ». « On se voit quand ? Rien que nous deux ? ». « Kissèèè ? ». « Il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez demandé ». « A demain, pendant sa sieste, café des postiers, 14 heures ». « Kissèèè ? ». « Rien, bobonne, c’est un type qui n’a pas le téléphone ». « Ah bon ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : robert |  Facebook |

Commentaires

Allô L'hôpital psychiatrique ?

Oui.

C'est pour une admission.

Quelles sont vos coordonnées ?

50°33'03.95" N - 4°5'13.08" E

Tûûûût...

Écrit par : Rafaël | 19/12/2009

Les commentaires sont fermés.