17/01/2010

Cherche mon sapin

« Gamin ». « Oui, papa ». « Où est le sapin de Noël ? ». « Petit papa Noël est passé ». « Gamin, tu as oublié la virgule entre papa et Noël ». « Oui, papa. Petit papa, virgule, Noël est passé. Le camion aussi ». « Quel camion, gamin ? ». « Le camion poubelle qui ramasse les sapins de Noël, papa ». « Mais, gamin, c’est un sapin artificiel, qui se replie comme un parapluie et qui se range dans la cave ». « Tu n’avais qu’à le ranger, papa. Je te connais, avec toi le sapin aurait encore été là à Pâques ». « C’est vrai, gamin, mais sais-tu ce que coûte un parapluie à aiguilles ? ». « Papa, si tu avais de l’ordre tu aurais rangé le sapin ». « Et les boules, gamin ? ». « Camion, papa ». « Et les petits personnages, gamin ? ». « Camion, papa ». « Et la guirlande, gamin ? ». « Camion, papa ». « Et le petit Jésus, gamin ? ». « Il est dans la caisse de Noël, emballé avec l’âne et le bœuf pour ne pas qu’Il voit Joseph et Marie, que j’ai emballé ensemble, lui faire une petite sœur ». « Et les moutons, gamin ? ». « Tant pis si la pure laine vierge va coûter plus cher mais je les ai mis avec les bergers dans le même essuie-tout ». « Et les rois mages, gamin ». « Ils font de la musique dans la boîte, papa ». « De la musique, gamin ? ». « Ben oui, papa. Comme il n’y avait plus d’essuie-tout pour les emballer séparément, je les ai emballés dans ta chaussette orpheline et ils font de la musique à l’envers ». « De la musique à l’envers ? ». « Ben oui, papa, en musique, une blanche vaut deux noires, mais, chez les mages, c’est un noir pour deux blancs ». « Heuuu ».

Commentaires

Et la petite sœur s'appellera... Clémence.

Ben oui, la grande Clémence de Jésus est légendaire.

Écrit par : Rafaël | 17/01/2010

Les commentaires sont fermés.