05/05/2010

Cherche où est la fête

« Tu sais, papa, madame à l’école a rigolé quand j’ai répondu que nous avions fêté le premier mai le trois mai avec un bouquet de persil ». « Heuuu ». « Elle a ajouté que le premier mai n’était pas que la fête des fleuristes mais aussi celle de tous les travailleurs et que c’est pour ça que ce jour-là on ne travaille pas ». « C’est con comme la journée de la femme ». « Que dis-tu, papa ? ». « Je dis que le jour de la journée de la femme il y en a quand même une multitude qui torchent le cul de bébé, qui lessivent et qui préparent le repas du soir ». « Je ne vois pas le rapport, papa ». « Moi oui, gamin. Rappelle-toi : samedi, pas celui-ci mais celui d’avant, nous étions invités chez tonton Edmond ». « Oh oui, papa, qu’est-ce que j’ai bien mangé ce samedi-là ». « Et qui n’a pas fait ce samedi-là la vaisselle de la semaine, hein ? Et qui s’est tapé la vaisselle de quinze jours le jour de la fête du travail quand, normalement, on ne travaille pas, hein ? ». « Tu aurais du attendre dimanche, papa ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Compte à rebours. Le 28 mai prochain, c'est la fête des voisins. Alors, si tu veux faire plaisir à ta voisine de palier, laisse-lui donc un peu de vaisselle.

Écrit par : Rafaël | 05/05/2010

... Salut,
tonton Edmond, il a toujours le"moral" car chez lui, c'est "Géant" !!

Bonne continuation
Claude

Écrit par : Claude | 06/05/2010

Les commentaires sont fermés.