18/05/2010

Cherche à montrer ma fatigue

« Papa, tous les soirs, quand tu reviens de ton travail, tu me dis que tu es fatigué, trop fatigué pour préparer un repas complet ». « Oui, gamin, c’est vrai ». « Je trouve que tu es plus frais le soir que le matin, si, si, papa. Es-tu sûr de faire beaucoup de boulot ? ». « Gamin, il y a boulot et boulot. Et j’alterne : faire le tour du service pour dire bonjour, aller à la machine à café, remplacer une cartouche d’encre sur une photocopieuse, discuter voiture et jardin si c’est un collègue qui est en panne d’encre ou maladies d’enfants si c’est une collègue, une tasse de café, attendre l’appel suivant pour ». « Je sais, papa, le remplacement gna gna gna. Et tu me dis que tu parles voiture, jardin et maladies d’enfants. Mais, tu n’y connais rien ». « C’est vrai, gamin, je ne saurais même pas te dire, après des années de conversation, quelles maladies sont à boutons et quels arbustes sont à fleurs. Entre nous, gamin, c’est pour ça que les collègues aiment parler avec moi, ils ont toujours des sujets desquels parler ». « Papa, si j’ai bien compris, dans ton bureau, il n’y a que la machine à café qui fait ses huit heures ». « Heuuu ».

Commentaires

Cher gamin, Chaque matin, ton olibrius de paternel ouvre le tiroir droit de son bureau et en sort une petite feuille.

Voici ce qu'on peut y lire :

1. Sois infatigable au repos.

2. Si tu vois quelqu'un qui cherche à se reposer, aide-le.

3. Rappelle-toi que le travail est sacré, n'y touche pas.

4. Si par hasard tu trouves du travail, avise le bureau des objets trouvés.

5. Ce que tu peux éviter de faire, fais le faire par un autre.

6. Si l'envie de travailler te prend, assis-toi et attend que ça passe.

7. Ne te fatigue même pas à tuer le temps, puisqu'il travaille pour toi.

8. Si par mégarde tu tues le temps, utilise le temps mort pour ne rien faire.

9. Oublie les vieux travaux et laisse les nouveaux devenir vieux.

10. Ne reste pas debout lorsque tu peux t'asseoir, ne reste jamais assis lorsque tu peux t'allonger.

11. Si tu es victime d'une farce, surtout ne marche pas, reste assis.

12. N'écoute pas des histoires à dormir debout.

Puis il range le papier, referme le tiroir et allume sa station de travail.

Là, tu me dis qu'il va bosser. Que nenni !

Pourquoi ?

Voilà. Une station de métro c'est un endroit où les métros s'arrêtent, une station de taxis, c'est un endroit où les taxis s'arrêtent ; sur le bureau de ton père il y a une station de travail...

Écrit par : Rafaël | 18/05/2010

Génial ! Je vais appliquer la méthode Rafaël point par point.

Écrit par : Biglodion | 18/05/2010

gamin souhaite bien de bonnes vacances à ton cher pâpa, une boite de cassoulet c'est pas mauvais du tout tu verras avec de la moutarde bien sûr

Écrit par : nays | 18/05/2010

Les commentaires sont fermés.