25/06/2010

ça se corse !

Pour changer, quelques histoires corses :

Un corse est embauché par une société d'autoroute.

 

On lui propose de peindre des bandes blanches tout le long de l'autoroute.
> Il accepte. 
> 1er jour : il fait 100 mètres de ligne blanche.
> 2ème jour : il fait 50 mètres
> 3ème jour : il fait 25 mètres
> 4ème jour : il fait 10 mètres 
> Le 5ème jour, le chef vient le voir et lui dit :
> OK, pour le premier jour.. 100 mètres c'est pas tellement, mais ça passe, mais les jours suivants, pourquoi as-tu diminué les mètres ?
> L'autre lui répond :
> - Chef, plus j'avance et plus le pot de peinture est loin... 
>  
> ---------------------------------------------------------------------------  
> Un jeune Corse demande à son grand-père comment être heureux... 
> - Fiston, il faut la santé et un bon travail. 
> - Tu as eu cela, toi, pépé ?
> - Moi ? J'ai toujours eu une bonne santé parce que Mémé a toujours eu un bon travail. 
>
> --------------------------------------------------------------------------- 
> Pourquoi les Corses sont-ils petits ?
> Parce qu'on leur a dit : Quand tu seras grand, tu iras travailler. 
>  
> --------------------------------------------------------------------------- 
> Un cafetier corse dit à sa femme :  
> - Je monte faire la sieste. 
> Elle demande pourquoi. 
> Il répond : 
> - Que veux-tu, je ne peux pas rester sans rien faire.... 
>
> ---------------------------------------------------------------------------
> Un jeune corse, étudiant en médecine sur le continent, vient d'être reçu à ses examens de sixième année.  
> Tout heureux, il téléphone chez lui, au village, et tombe sur son grand-père.
> - Papy ! Je suis reçu !
> - C'est très bien. Je suis content pour toi...
> Alors maintenant tu vas revenir faire le docteur ici ?
> - Pas encore papy. Je vais d'abord faire une spécialité. 
> - Et quelle spécialité, mon petit ? 
> - La médecine du travail.
> - Ah ! Ils ont enfin reconnu que c'était une maladie.... 
>  
> ----------------------------------------------------------------  
> Toute de noir vêtue, une femme corse revient des obsèques de son mari qui, conformément à ses dernières volontés, a été incinéré.
> Elle rentre chez elle avec l'urne et verse les cendres dans un sablier et dit :
> " MAINTENANT, TRAVAILLE !!! " 
>  
> ---------------------------------------------------------------- 
> Un touriste à Ajaccio prend contact avec l'autochtone :  
> - C'est un bien beau pays que vous habitez là." 
> - Ouais.... on peut dire comme ça. 
> - Et de la belle terre...bien grasse...fertile. 
> - Peu ! pensez-vous...y a rien qui pousse ici.
> - Vous me surprenez. Je suis moi-même agriculteur sur le continent et je suis sûr qu'ici, si on plante, ..... 
> - Ah ben évidemment, si on plante, alors... 
>  
> ---------------------------------------------------------------- 
> Deux corses sont assis sur un banc (normal). 
> La banque qui leur fait face se fait plastiquer (re normal). 
> Les billets tombent un peu partout sur la place, le premier ouvre les mains et dit : 
> " Fais comme moi, si le vent se lève, on est riche " 
>
> ----------------------------------------------------------------  
> Deux corses arrivent sur le continent pour la première fois. 
> Le premier voit un panneau de la DDE : " Danger travaux ".
> Il se retourne vers le second et dit :
> "Au moins, ici ils préviennent''. 
>  
> ---------------------------------------------------------------- 
> Au cours d'une récente grève a Ajaccio, la direction de l'entreprise a du faire appel aux C.R.S. pour faire évacuer l'usine. 
> Ceux-ci sont intervenus à coup de grenades lacrymogènes.
> C'était la première fois qu'on a vu des Corses quitter leur travail en pleurant
    

15:45 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Supplément gratuit Pourquoi les Corses n'attachent-ils jamais un âne à un arbre ?

Car l'âne pourrait manger l'écorce...

P.S. amis lecteurs, si vous en ajoutiez une

Écrit par : Rafaël | 26/06/2010

Les commentaires sont fermés.