14/07/2010

Le cri des animaux

« Papa, j’ai un devoir ». « Oui, gamin ». « Elle fait quoi la vache, papa ? ». « Elle fait du lait, gamin. Et le fermier fait son beurre. Ceux qui ont des fraises ou des myrtilles font du yaourt ». « Mais non, papa, le devoir c’est sur le cri des animaux ». « Gamin, ne me demande pas le cri de la voisine de palier après dix minutes de vibromasseur. Tu veux dire le canard coin-coin, le chien oua-oua, le papa Simpson mâââdje, Bébert chers cons patriotes, Félicie oh si oh si, c’est ça ? ». « Que fait la vache, papa ? ». « Elle meugle, gamin ». « Merci. Que fait le bœuf, papa ? ». « Il beugle, gamin ». « Que fait le veau, papa ? ». « Le veau cifère, gamin ». « Tu es sûr, papa ». « C’est Geluck, prénom Philippe, qui le dit, gamin ». « Tu as confiance dans ce type, papa ? ». «  C’est un de mes philosophes préférés, gamin ». « Il a écrit quoi d’autre, ce monsieur, papa ». « Heuuu, par exemple, il a écrit que le coup du lapin doit être terrible chez la girafe ». « C’est con ». « Mais non, gamin, ça aide à réfléchir. Il a aussi écrit : Quand une œuvre de Mozart est finie, le silence qui suit est encore du Mozart. Moi, quand j’écris une connerie, ce qui suit est encore une connerie ». « C’est bien vrai, ça, papa ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Et la fourmi croonde...

Écrit par : Rafaël | 14/07/2010

Les commentaires sont fermés.