13/08/2010

Robert va peut-être guérir

« Salut, Robert, comment vas-tu ? ». « Je vais deux fois par jour ». « Ah bon ! Tu vas bien deux fois par jour ! Et le reste du temps comment vas-tu ? ». « Hé, tu ne voudrais quand même pas que je reste toute la journée sur le pot, non ? ». « Robert, quand je te demande comment vas-tu c’est pour savoir comment tu vas ». « J’y vais à pied, imbécile. Je ne vais quand même pas y aller à cheval ou à mobylette ».  « Robert, je ne te reconnais pas. Depuis que tu es à l’hosto tu ne dis que des conneries ». « Je le fais exprès ». « Et ça te sert à quoi ? ». « Tous les autres de l’étage sont moribonds. Alors les infirmières se disent pute pour savoir qui aura l’honneur de venir faire mes soins ». « Heuuu ».

Commentaires

Mdr !

Il a l'air d'aller mieux là.

Faut dire que des infirmières qui se disent pute, ça doit motiver.

Écrit par : Rafaël | 13/08/2010

Les commentaires sont fermés.