06/08/2010

Robert : première nuit à l'hosto

Vous connaissez Robert, un collègue hospitalisé pour un polype qui l’empêche de manger autre chose que du liquide. Je suis allé lui rendre visite après sa première nuit à l’hosto. « Salut, Robert. Alors, comment trouves-tu ton nouvel appartement ? ». « Exigu ». « Exiquoi ? ». « Exigu. Je n’ai pas eu le lit près de la fenêtre, j’ai eu celui  près de la porte coulissante. Quand je m’assied sur le lit pour boire la soupe je vois la porte coulissante à 60 cm ». « Mais c’est le rêve, ça, Robert, tu dois imaginer que c’est la porte qui ouvre la caverne d’Ali Baba ». « Je n’imagine rien du tout. Derrière la porte il y a un évier et un cabinet et un distributeur de papier cul ». « Robert, quand tu bois ta soupe, ferme les yeux ». « Hé, ho, j’ai peut-être pris beaucoup de slips mais je n’ai que deux pyjamas. Si je ferme les yeux sais-tu où va se retrouver la soupe ? ». « Tu vas te brûler les couilles, c’est ça ? ». « Impossible, je suis presqu’au bout du couloir et la soupe est tiède quand elle arrive ». « Alors, Robert, pense à tes pyjamas, ouvre les yeux et regarde ton bol ».  « Mais il y a aussi les oreilles et je n’arrive pas à les fermer ». «  Pourquoi les oreilles, Robert ? ». « Parce que mon voisin de chambre veut être vide avant de manger.  A 60 cm de mes oreilles. Il pousse, il pousse, on dirait une vache en train de vêler et puis c’est la déferlante. Tu saurais boire une soupe dans un tel concert, toi ? ». « Heuuu ».

 

Robert existe depuis le 31.07.2010. Allez-y voir. A demain.

07:34 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Heuuu

Il ne faut pas trop le chambrer tout de même !

Écrit par : Rafaël | 06/08/2010

Oh là là qui veux aller à l'hosto dans des conditions pareilles !Mdr
Bon vendredi Claude

Écrit par : Chadou | 06/08/2010

Les commentaires sont fermés.