17/11/2010

Les toilettes sèches (suite)

Hier je vous parlais de l’installation prochaine de toilettes sèches à base de feuilles dans mon appartement au cinquième. Parce que j’avais vu une émission écologique sur les gaz à effet de serre. Je n’imaginais pas qu’en pétant je trouais la couche d’ozone. Je me sens responsable mais je ne peux pas stocker mes gaz ailleurs. Tant pis. Pendant l’émission j’ai du m’absenter, justement pour une autre émission, personnelle et gazeuse, et je n’ai pas vu comment le démonstrateur des toilettes sèches s’essuyait. Avec les feuilles mortes ? Si vous avez enregistré ce moment critique du mode d’emploi des toilettes à feuilles mortes, pouvez-vous m’envoyer une copie de votre enregistrement. D’avance merci.

Ah, oui, j’oubliais. Il faut remplacer la couche de feuilles mortes des toilettes sèches de temps en temps. D’accord. Pas de problème pour s’en débarrasser durant l’automne et l’hiver puisque j’habite au cinquième étage. La fenêtre et hop, un coup de vent, ni vu ni connu. Mais en été ça va paraître louche. Et je ne dispose pas de la place nécessaire pour installer un tas de compost. En plus, dans mon appartement au cinquième je n’ai pas de brouette. Logique. Que ferait un chauve avec un peigne ? Je cherche quelqu’un, passionné de jardin et composteur dans l’âme, à qui je donnerais mes feuilles usagées.

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Biglodion! T'es dur de la feuille?

Écrit par : Tex | 17/11/2010

Voilà une adresse où tu peux tout envoyer :

Koningsstraat 47 bus 6
1000 Brussel

Écrit par : Rafaël | 17/11/2010

P.S.

destinataire : B.D.W.

Écrit par : Rafaël | 17/11/2010

Cher Biglodion,
Le recyclage est encore préférable.
Lave donc tes feuilles, puis laisse-les sécher.
Et s'il reste des grumeaux, il y a plein de politiciens écologistes en Wallonie!
Amitiés

Écrit par : Armand | 17/11/2010

Les commentaires sont fermés.