01/12/2010

Le poteau !

« Papa, c’est quoi découvrir le poteau rose ? ». « Gamin, d’abord le bisou matinal et le bonjour ». « Bisou, papa. Tu sais, depuis le temps que je t’en donne, des bisous, tu aurais pu te transformer en génie ». « Ne prononce surtout pas de formule magique, gamin, je pourrais être transformé en grenouille ». « Tu croâ, papa ? ». « Ou comme l’autre, la connasse qui est devenue potiron ». « Citrouille, papa, ce sont tous deux des cucurbitacées mais la soupe aux potirons, avec carottes et oignons est meilleure ». « Bon, gamin, pouvez-vous me répéter la question ». « Le poteau rose, papa ». « Gamin, ça vient sûrement du grec. Le pote aux roses, soit c’est un amoureux qui se rend chez sa dulcinée, soit c’est une travesti ». « C’est comme ça qu’on appelle une femme avec des couilles, papa ? ». « Heuuu. Comment sais-tu ça, gamin ? ». « Tu ne coupes pas toujours ton ordi, papa ». « Heuuu ».  

08:12 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

si tous les poteaux étaient roses ... la vie serait plus gay !!!!

Écrit par : marie-claude | 01/12/2010

Cher gamin,

L'expression « Pot aux roses » remonte au XIIIème siècle.

Employée avec le verbe 'découvrir', elle est utilisée avec la même signification que découvrir le pot au XIVème et découvrir le pot pourri au XVème.

Mais si son utilisation ancienne est avérée, son origine est très discutée.

Pour certains, cela viendrait du pot contenant le rose dont les femmes se fardaient. Sa découverte levait le voile sur la 'tromperie' que représentait leur teint si agréable.

La plus probable des explications viendrait d'un mélange entre le couvercle du pot, récipient banal, qui une fois soulevé permettait d'en découvrir le contenu, et du complément aux roses pouvant évoquer une préparation rare voire secrète.

Sans oublier l'ajout éventuel de la valeur érotique de rose pour désigner la virginité, l'hymen.

Enfin, M. Rat imagine (sans aucune preuve pouvant l'étayer) que l'expression viendrait du vase de roses que laissaient les belles au bord de leur fenêtre afin que leur galant puisse y déposer un mot doux, sa découverte révélant leur relation.

Il faut pardonner ton papa, mais lui, c'est un pote âgé.

Écrit par : Rafaël | 01/12/2010

Les commentaires sont fermés.