28/12/2010

C'est mardi et ses blagues (suite) ENA

Mardi : le jour des suggestions d’historiettes et de blagounettes corsées à se raconter en soirée.

 

Un homme faisant l’amour est comme un feuilleton à la télé : quand ça devient intéressant c’est la fin de l’épisode et il faut attendre une semaine pour avoir la suite.

 

Si les femmes ont les pieds plus petits que ceux des hommes c’est pour être plus près de l’évier pour faire la vaisselle.

 

Le dernier message reçu de la navette Challenger avant qu’elle n’explose était « Touche pas à ça, connasse ».

 

Il faut toujours vérifier les bas de votre conquête avant de lui dire que les siens font des plis.

 

Certaines femmes sont comme des cigarettes : tu l’allumes, tu la tires et tu la jettes.

 

« Tu sais que ta femme ne porte pas de culotte ? ». « Qui te l’a dit ? ». « Mon petit doigt ».

07:32 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bis repetita ?

Écrit par : Rafaël | 28/12/2010

Heuuu, oui. C'est l'emmenthal qui a de gros trous, pas le gruyère. J'ai une mémoire emmenthalesque. A propos de fromage, pour les roulades de jambon au chicon, pas de truc déjà rapé qu'on vend au supermarché, essayez avec du Comté ue vous rapez vous-même : un délice. Zut, il n'est pas encore 11h et j'ai déjà faim.

Écrit par : Biglodion | 28/12/2010

Bonjour

ma préférée eh oui :

Le dernier message reçu de la navette Challenger avant qu’elle n’explose était « Touche pas à ça, connasse ».

bises :o)))

Écrit par : nays | 28/12/2010

Les commentaires sont fermés.