15/01/2011

Vous en redemandez, si, si.

Hier vous avez eu la solution du menu d’avant-hier (à lire avant hier si vous ne l’avez pas lu). Voici un piège du contrepet : où est celui-ci ?

La jeune violoniste invite les censeurs à admirer son joli don.

Vous avez intervertit un C et un D ? Si oui, bravo. Peut-être avez-vous oublié que le C de censeurs se prononce S et que la bonne phrase est : La jeune violoniste invite les danseurs à admirer son joli son. Je parie qu’il y a des cons dans la salle. Levez le doigt. Bien.

Il ne faut pas confondre contrepet et parapet. Ethylmologiquement le para-pet est un calle-son, un slip. Le contrepet vient du grec qui signifie ‘pet que l’on croyait venteux et qui laisse des traces de freinage dans le slip’. J’adore la culture et j’aime vous en faire profiter. Un contrepet par jour, en forme toujours.

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Whaou !

Tu pètes la forme !

P.S. tu devrais écrire un dictionnaire "L'étymologie suivant Biglodion" - et, vu que le rire est un médicament sans effets secondaires, le faire rembourser par l'INAMI...

Écrit par : Rafaël | 15/01/2011

Les commentaires sont fermés.