26/03/2011

Le papy du gamin

« Papa, papa ». « Oui, gamin ». « Papa, jure-moi que tu ne le diras pas ». « Jurer comme les scouts, gamin ? ». « Oui, papa ». « Ouvre-moi la porte-fenêtre du balcon, gamin, que je prenne plaisir à cracher où j’ai envie ». « Oui, papa ». « C’est fait, gamin, je me suis vengé sur un pigeon sur le garde-fou du balcon du quatrième. Dis-moi tout ». « Mon papy s’est fait placer un appareil auditif et il ne l’a dit à personne ». « Et alors, gamin ? ». « Il continue à faire le sourd mais il m’a dit qu’il avait déjà changé trois fois son testament ». « Heuuu ».

09:08 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Cela m'amène a poser une question :

Pourquoi les déjections de pigeons sont blanches sur les voitures noires et noires sur les voitures blanches ?

Ça me turlupine.

Sales bêtes !

.

Écrit par : Rafaël | 26/03/2011

Les commentaires sont fermés.