25/03/2011

LONIMU (suite)

Regardez bien : lonimu, lomuli, moluni, mounil, moulin : Les lettres de mon moulin (Alphonse Daudet)

.

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : énigme, carême |  Facebook |

24/03/2011

Lonimu

Pause dans la grande aventure carêment ceinture. Ah, la belle énigme : « Lonimu. Qui suis-je ? ». Tuyau : elle est littéraire, je n’en dis pas plus. A demain.

.

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : carême, énigme |  Facebook |

17/03/2011

L'énigme du jeudi

« Papa, papa ». « Oui, gamin ». « Papa, j’en ai une courte ». « C’est normal pour ton âge, gamin ». « Papa, je parle de la devinette du jeudi ». « Vas-y, gamin, je t’écoute ». « Voilà : Qu’est-ce qui est noir, qui fume et qui pend au plafond ? ».

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : énigme, papa, gami |  Facebook |

10/03/2011

Illusion d'optique

Déjà une entorse au carême ! Mais c’est pour une bonne cause : l’énigme du jeudi. La voici : « Non ce n’est pas une illusion d’optique, c’est bien réel, je peux tourner tout en restant en place. Qui suis-je ? ».

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : énigme, illusion |  Facebook |

26/02/2011

Carême 10

 

Pourquoi ai-je rêvé de bœufs dansant le slow joug contre joug ?

 

Une police d’assurance c’est comme un nudiste : beaucoup de choses ne sont pas couvertes.

.

 

 

25/02/2011

La souris (suite)

« Gamin ». « Oui, papa ». « Bonjour ». « Bonjour, papa ». « Bisou, gamin ». « Bisou, papa ». « Mais arrête de répéter tout ce que je dis, bordel de putain de vacherie ». « Houla, papa, calmos, prends une tisane à la camomille au lieu de ton breuvage à la caféine ». « Excuse-moi, gamin mais suite à ta devinette d’hier j’ai compté des souris au lieu de compter des moutons avant de m’endormir et je n’y suis jamais arrivé. J’en voyais partout : dans ta boîte de céréales, entrant dans le sachet d’emmenthal râpé qui pourtant se trouve dans le frigo dont la porte est fermée, dans mes pantoufles, grignotant mes chaussettes au pied du lit, dans le lustre s’amusant à faire le clignoteur en tournant autour de l’ampoule. Gamin, comment veux-tu dormir alors qu’il y a un clignoteur dans ta tête, hein. Pour l’énigme je donne ma langue au chat ». « Papa, fais un effort. A un mot près tu as la solution ». « Rien, gamin, je ne trouve rien ». « Papa, le biscuit préféré des souris est la langue de chat ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : énigme |  Facebook |

24/02/2011

La souris

« Papa, j’en ai une. Devine ». « Heuuu. Tu as dit une, donc c’est féminin. Jusque là j’ai bon. Voyons, voyons. Tu as, tu as, une punition à l’école ? ». « Hé, hé, non non, papounet » « Si je te dis que tu as une petite amie, est-ce que tu rougis ? ». « Non, papa, je suis le digne fils de mon père, j’en ai des dizaines ». « Heuuu, pourquoi dis-tu ça, gamin ? ». « Ben, papa, tu m’as déjà raconté que, lorsque tu étais jeune, je veux dire moins vieux, tu partageais un cornet de frites avec Marie-Thérèse, tu te promenais avec Raymonde, tu te secouais sur le siège arrière d’une 2 chevaux qui faisait ressort mieux que le fauteuil de ton pépé, tu jouais à qui se touchera le popotin avec Olga, mais j’arrête parce que j’ai entendu du bruit et je pense que la connasse de voisine palier est derrière la porte et que cette salope va encore laisser des traces de sa cire d’oreille sur la garniture de la serrure. Papa, voyons, nous sommes jeudi et j’aimerais te poser la question du jour ». « Vas-y, gamin, je suis toutou oui ». « Papa. Quel est le biscuit préféré des souris ? ». « Heuuu. Gamin, tu m’aurais demandé l’appareil électroménager préféré des souris je t’aurais répondu l’ordinateur. Mais le biscuit ! ». « Je file à l’école, papa. A demain pour la réponse ».

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : énigme, souris, gamin |  Facebook |

16/09/2010

Enigme

« Gamin, viens ». « Wouf, wouf ». « Gamin, c’est nouveau, ça ? ». « Wouf, wouf ». « Gamin, c’est con ce truc, viens ». « Je suis un chien papa. Wouf, wouf ». « Suffit, gamin. Assis ! Couché ! Debout ! Au pied, assis sur le tabouret ». « Wouf, wouf, papa ». « Gamin, ça suffit, maintenant tu imites la carpe, compris, et tu vas me répondre. J’ai des billes dans ma poche ». « Un papa monté sur roulement à billes, quel luxe ! ». « Gamin, si tu trouves la solution, toutes les billes sont pour toi ». « M’en fiche. Tu sais, papa, quand je joue aux billes sur le balcon du cinquième j’en perds beaucoup ». « Gamin, ce n’est pas de la rigolade. Je cherche ton Q.I. Le psychologue de ton école a dit qu’il fallait favoriser le développement progressif et constant du Q.I. de son enfant ». « Et ça veut dire quoi, papa ? ». « Je ne sais pas, gamin. Tout ce que je sais c’est que je dois faire travailler ton cerveau. Donc j’ai mis des billes dans ma poche ». « C’est curieux comme méthode, hein, papa ». « Ta gueule, gamin, je n’ai pas encore posé la question. Parmi les billes que j’ai dans ma poche toutes sont bleues sauf deux, toutes sont rouges sauf deux et toutes sont jaunes sauf deux. J’ai combien de billes dans ma poche ? Tu as jusqu’à demain pour trouver ? Allez, hop, à la niche ».

07:33 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : énigme, wouf |  Facebook |

02/09/2010

L'énigme de Robert

« Bonjour Robert ». « ‘lut ». « Robert, article distinc’ment. Sais-tu quel jour nous sommes ? ». « Le jour de la soupe de carotte ». « Robert, nous sommes jeudi et le jeudi, c’est, c’est, c’est ? ». « C’est tous les jours le jour de la soupe de carotte ». « Robert, voyons. Le jeudi c’est le jour de l’énigme ». « M’en fous ». « Robert, Bébert, Bertounet, j’ai besoin de toi parce que je n’ai pas d’idée pour l’énigme ». « Simple. Demande qui suis-je. Je suis souvent dans les vers et on me trouve à chaque ligne ». « Les vers ! Tu fais dans la poésie maintenant ». « Cherche ». « Heuuu ».

 

Robert est apparu dans les blogs le 31.07.10. Vous trouverez ses aventures dans la colonne " Notes récentes ", à droite. Pour une autre énigme, voir le blog de Rafaël : http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be

07/07/2010

Cherchez nos âges

Hello, j’en tiens une bonne qui va faire rougir de jalousie Rafaël. Imaginons que le gamin et moi avons ensemble 36 ans et que j’ai 30 ans de plus que le gamin. Quel âge avons-nous ? D’accord, ce ne sont pas nos vrais âges. Mais arrêtez de critiquer, c’est une énigme, bordel. Nous totalisons, le gamin et moi, trente-six ans et j’ai trente ans de plus que le gamin. Quels sont nos âges respectifs. Je ne peux pas être plus clair. Pour les français (hé, hé) le gamin et moi ça fait trente-six ans une fois. Moi tout seul ça fait trente ans de plus que lui une fois. Pour les gens de l’est zgrabeb bibi 36 swurf ound bibi 30 swurf skolsskayabitroum zgrabeb. Voor de nederlandstaligue. Ik : 30 jaar meer dan mijn kindertje. Samen : 36. Pour les lîdjeux : j’ai hé hé hé trente ans di pu què Frédéric, hé hé hé, et papa, moi, Michel, et li, oufti, trente hips six. In wallon di Tcharlerwè : Nos estions trintechize et trinte èchonssent in prijon, bé qwè, adon, y a pu pon d’justisse rossi. Pou ceusses dè Viroinval : El gamin è mi avonchent trinte-chise ains mais d’enne n’é trinte dè pus qu’el l’pètit. A demain.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : enigme |  Facebook |

01/07/2010

Cherche l'origine de la frite

« Papa, sais-tu pourquoi les belges ont la frite et les arabes le pétrole ? ». « Heuuu, gamin, parce qu’à Bouillon, quand les boulets de canon ont manqué leurs tisr sur les assaillants, les femmes des croisés molletonnés complètement pétés à l’Orval, ont jeté de l’huile bouillante sur les connards d’en face qui canardaient les grilles qui défendaient les fenêtres avec des patates ». « Bien, papa, un point sur deux ». « Stop, gamin, avec cinquante pourcent je passe ». « Papa, quand j’ai cinquante pourcent dans une branche tu me prives de sucette pendant une semaine. Et toi tu passerais ! Même pas par le chat de l’anguille, papa ». « C’est quoi pour avoir cent pour cent, gamin ? ». « C’est l’énigme du jour, papa ».

25/06/2010

Vibre, oh, masseur

« Gamin, j’ai bien réfléchi à ta question d’hier ». « Papa, tu es mieux que notre miroir dans le hall. Parce que lui, pour qu’il réfléchisse, il faudrait peut-être le dépoussiérer ». « Gamin, sache que la fée du logis n’a pas son équivalent au masculin ». « Si, papa, le fait rien au logis ». « Hé, cow-boy, tu veux la trace de mes cinq Frankfort sur ton visage pâle ? Si tu continues tu l’auras ». « Non non, papa, indien vaut mieux que deux tu l’aura ». « Alors, gamin, pourquoi les femmes belges n’utilisent pas de vibromasseur ». « Vu que tu ne trouvais pas, je me suis permis de demander la réponse au papa de Cédric sans ton autorisation paternelle ». « Et alors, gamin, pourquoi ? ». « Il paraît que ça fait sauter les plombages ? « Heuuu ».

24/06/2010

L'énigme du vibromasseur

« Papa, c’est quoi un vibromasseur ? ». « Heuuu. D’après le catalogue des 3 Suisses auquel je suis abonné, c’est comme qui dirait un gros cigare qui vibre, d’où le nom, et qui, lorsqu’on le met en dessous des bras, masse, d’où le nom, ça vient du grec. Vibre de vibrer et masseur de masser. Mais je ne sais plus si ça vibre pour masser ou si ça masse pour que ça fasse vibrer. Ou les deux ». « Ah, ça vient de Grèce, papa ». « Le nom, gamin, seulement le nom. Le gros cigare est ‘made in china’. Et les piles aussi. Bon, maintenant vas jouer ». « Papa, une question subsidiaire et je te fiche la paix ». « Encore une saloperie qui vient du papa de Cédric, je suppose ». « Oui, papa. Pourquoi le papa de Cédric dit que les femmes belges n’utilisent pas de vibromasseur ? ». « Heuuu ».

17/06/2010

L'énigme des chiffres

« Gamin, houhou, viens ici, sors tes doigts de ton nez, termine ta boulette, expédie la par le balcon et viens t’asseoir ». « Où, papa, tous les tabourets sont occupés ». « Mets la vaisselle sale dans l’évier, gamin et viens t’asseoir ». « Papa, il y a des slips à toi qui flottent dans l’évier ». « Gamin, ne t’occupe pas de ma lingerie intime, je suis de sortie ce weekend et il faut que je sois près ». « Tu aurais pu les laver avec du savon à la lavande, hein, papa. Tu vas puer le citron. Tu les as mis tremper dans du truc à vaisselle ». « Gamin, je n’avais que le détergent pour la vaisselle sous la main, compris ». « Oui, papa. A propos, c’est quoi la connerie du jour ? ». « C’est une énigme, gamin. Quel est le chiffre commun à 2, 7, 0, 5, 8 et 9 ? ». « Facile, papa, il suffit de ». « Stooop, gamin, laisse les potes des blogs réfléchir jusqu’à demain ». « Oui, papa ». 

11/06/2010

L'énigme des salades

« Alors, papa, tu as bien dormi ? ». « Non, gamin, j’ai rêvé que je repiquais des salades, que j’arrosais des salades, que je coupais des salades, que je nettoyais des salades, que je lavais des salades, tout ça pour des laitues ». « Papa, il n’y a pas que les laitues dans la vie, il y a aussi les scaroles. Et huit, ça fait Lewis Carroll ». « Les huit scaroles ? C’est un écrivain célèbre, les huit scaroles ? ». « Ben oui, papa ». « Ah bon ». « Il est né le 27 janvier 1832 dans le Cheshire ». « Dans le tchètcheure ! Pauvre gars, dans le tchètcheure, pas de bol ». « Tu sais au moins où c’est, papa ? ». « Non, gamin. C’est quelque part ? ». « Papa, Lao Tseu a dit : ‘Si tu ne sais pas, ne déconne pas’ ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : enigme, salade, cheshire |  Facebook |

10/06/2010

L'énigme facile, enfin, pas pour moi

« Papa, je connais une énigme facile ». « Dis-moi, gamin ». « Mon premier est une salade, mon deuxième est une salade, mon troisième est une salade, mon quatrième est une salade, mon cinquième est une salade, mon sixième est une salade, mon septième est une salade, mon huitième est une salade et mon tout est un écrivain célèbre ». « Alexandre Dumas ? ». « Non, papa ». « Victor Hugo ? ». « Non, papa ». « Loudeviquevonne Beethoven ? ». « Papa, cherche au lieu de dire des conneries ». « Oui, gamin. Le problème c’est que, quand je cherche, je ne trouve pas ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : enigme, salade |  Facebook |

03/06/2010

Cherche les km manquants

« Gamin, c’est le jour des énigmes, j’en ai une idiote, tu vas trouver : Un gars a parcouru des milliers et des milliers de kilomètres avec sa voiture et, pourtant, son compteur n’indique que quelques centaines de kilomètres. Comment se fait-ce ? ». « J’ai trouvé, papa, mais je ne sais plus comment ça s’appelle ». « Tant mieux, gamin, tu attendras demain. A propos de voiture, connais-tu la différence entre un PDG et un SDF ? ». « Non, papa ». « Le PDG change de Ferrari tous les ans et le SDF change de porche tous les jours ». « Ce n’est pas bien de se moquer, papa. Attends que je trouve une blague sur ceux qui roulent en Albert Lingo ! ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : enigme |  Facebook |

27/05/2010

Cherche les 40 millions

« Papa, c’est mon énigme d’aujourd’hui ». « Je t’écoute, gamin, j’ai les oreilles toutou oui ». Qu’est ce qui long, qui est dur, qui dure longtemps et qui débouche sur 40 millions de trous du cul ». « Facile, gamin, ce sont les trois premières années primaires d’un gendarme qui apprend le maniement de la matraque ». « Non, non, papa. Tout le monde sait bien que ce qu’il y a de plus dur pour un gendarme, ce sont ses trois années d’école première. Mais tu oublies ta géographie ! ». « C’est un indice, gamin ? ». « Parlons d’autre chose, papa. Qu’est-ce qui sort d’une boîte, est rouge et sent la tomate ». « Gamin, comment as-tu deviné que nous allons manger des raviolis ». « L’histoire est un perpétuel recommencement, papa ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gendarme, enigme, matraque |  Facebook |

15/04/2010

Cherche l'énigme du ver

« Papa, viens voir ». « Saloperie ! C’est quoi, gamin ? ». « Un ver de terre, papa. Je l’ai trouvé dans le parc communal ». « Et comment as-tu fait pour en dénicher un pareil, gamin ? ». « J’ai fait comme les poules font avec leurs pattes, papa. J’ai tapé du pied dans un parterre et hop, il est sorti ». « Et bien, gamin, tu as de la chance qu’il n’y ait pas de saumon ni de cabillaud en liberté dans le parc communal, sinon tu te le serais fait bouffer. Et tu l’as ramené comment, gamin, tu avais une laisse ? ». « Je l’ai mis dans ma boîte à tartines, papa ». « Bien, gamin, c’est mieux que de le laisser courir dans ta poche. Mais il est immense. Combien mesure-t-il ? ». « Il mesure 10 cm plus la moitié de sa longueur, papa ». « Et ça fait combien ça, gamin ? ». « C’est la question du jeudi, papa ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : enigme |  Facebook |

08/04/2010

C'est jeudi : une question s'impose

Jeudi : les énigmes, les devinettes et les questions. En voici une, proposée par le gamin : " La petite taupe avait un papa qui passait son temps à amuser et à épater la galerie. Quelle fut la vocation de la petite taupe ? ". Réponse demain.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : enigme |  Facebook |

02/04/2010

L'énigme d'hier

Pas de bol, hier, premier avril, c'était un jeudi, le jour des énigmes. J'ai préféré vous narrer mes aventures dues au gamin. Voici donc l'énigme : Une vieille dame, un peu chiante, vient d’acheter une petite maison, toute verte, super chère mais elle est contente. Qui est cette dame ?

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enigme |  Facebook |

25/03/2010

L'énigme du chaviroti

" Gamin, on dirait que tu sèches, non? ". " Hé, papa, c'est mon devoir, voyons. Et toi, tu ne peux mal de déssécher. Tu aurais du être actionnaire dans une brasserie ". " Ah, gamin, les actions ! Moi, l'action que je préfère c'est celle qui fait faire pschhhh quand on décapsule une bouteille. Dis, c'est quoi ton devoir? ". " Je dois remettre une phrase en bon français ". " Lis-la moi, gamin ". "Impossible, papa, quand je lis ça je bafouille ". " Allez, fieu,courage ". Chaviro, tiroti, tentacha, chamipa, toroti, rotibru, lapata, chachassecoua, patéki, taroti ". " Gamin, montre-moi ça. Hé, gamin, tu ne dois pas lire ça comme ça. Ce ne sont pas des alexandrins de trois pieds. Lis chaque mot comme c'est écrit sur ton devoir et tu verras, c'est évident ".  

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gamin, papa, enigme, action, pschhhh |  Facebook |

12/03/2010

La solution du vendredi

9 divisé par 3 = 3. J’ai fait trois ensembles de trois tomates. Avec la grosse, la pulpeuse dans un des ensembles mais je ne vous dis pas lequel. J’ai fait une première pesée avec trois tomates de chaque côté. Deux solutions : soit un plateau est plus lourd parce que la pulpeuse est dedans, soit les plateaux sont à la même hauteur et la pulpeuse se trouve dans l’ensemble de trois tomates non pesées. Je sais donc dans quel ensemble de trois tomates se trouve la belle, la luisante, la pulpeuse. Je prends cet ensemble, je jette par le balcon du cinquième les six tomates qui ne m’intéressent plus et, hop, en une pesée, je trouve la pulpeuse qui, de plus en plus, me fait penser à la caissière du supermarché. Comment ? Je baise, pardon, je pèse deux tomates parmi les trois qui me restent. Soit les plateaux sont au même niveau et la pulpeuse caissière est celle qui est allongée sur la table. Soit un plateau descend plus que l’autre et c’est elle, la belle, la luisante, la pulpeuse caissière du supermarché. Mais pourquoi donc m’a-t-elle chanté : « Mange des tomates, mon amour. Mange des tomates, nuit et jour ». Je veux en avoir le cœur net, je retourne acheter des tomates au supermarché.  A demain pour les déboires du tuyau d’arrosage.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enigme, tomate, caissiere, balcon |  Facebook |

11/03/2010

Pause pour l'énigme du jeudi

Promis, je vous raconterai la suite de la mésaventure commencée le 02 mars 2010 (sauf les 04 et 05). Place à l’énigme du jeudi. Ayant une balance à plateaux très précise, j’ai acheté deux fois neuf tomates au supermarché. La première fois je les ai retrouvées dans le caddy, écrasées sous le casier de bière. La seconde fois fut la bonne. Normal, je n’allais pas vider le casier en un jour. La caissière, la même, s’est mise à chanter : « Mange, des tomates, mon amour. Mange, des tomates, nuit et jour ». Je pense qu’elle m’avait reconnu. Arrivé atome, expression que je ne comprends pas mais ça fait bien de la citer, j’ai voulu déterminer quelle tomate était plus lourde ; Dès visou, je l’avais vue, la grosse, la pulpeuse. Mis j’ai voulu vérifier. J’y suis arrivé en seulement deux pesées. Si, si. Comment ai-je fait ?

26/02/2010

Cherche à ramaner tout le monde

Hier, j’ai amené, en barque, Kiki et Pipette, deux hamsters qui ne peuvent voyager ensemble vu qu’ils deviennent agressifs l’un envers l’autre quand le sol bouge, et Maurice, poisson rouge, qui se ferait dévorer s’il voyageait en compagnie d’un des deux hamsters. Comment fis-je ? Je fis. Comme le fruit, con. Le fruit confit. Le fruit qu’on fit, ça représente beaucoup d’enfants. J’ai suis allé mettre Maurice dans l’eau, j’ai laissé Pipette dans l’appartement dans le bocal de Maurice et je suis parti avec Kiki, seul dans la cage. J’ai ramé avec un seul bras vu que, au bout de mon autre bras, j’avais un doigt que je trempais dans l’eau pour que Maurice me suive. Je vous l’avais dit qu’il suivait mon doigt. J’ai déposé Kiki sur l’île, dans sa cage. Retour à vide, toujours en ramant d’un seul bras pour ne pas perdre Maurice. Embarquement de Pipette dans le bocal de Maurice. Ramer à un seul bras et un doigt dans l’eau. Débarquement de Pipette dans le bocal de Maurice, transfert de Pipette dans la cage où elle retrouve Kiki, épuisette pour récupérer Maurice et retour de Maurice dans son bocal. J’ai annoncé qu’il y avait plusieurs solutions. Tout d’abord, on peut changer les rôles Kiki et de Pipette. De plus, je pouvais égalament mettre Kiki ou Pipette dans le frigo, après l’avoir vidé, pendant les trajets. Pas Maurice, il n’a pas de fourrure, lui. Le problème c’est le retour. Je ne sens plus le bras qui a ramé. Parce que, à un seul bras, pour ramer, la barque va en zig et en zag. Je cherche quelqu’un qui pourrait pousser la barque pour le retour.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : enigme |  Facebook |

25/02/2010

Cherche à traverser la rivière

Voici l’énigme promise. Une barque, une rivière qui ne demande qu’à se faire traverser pour aller goûter le plaisir de prendre l’air sur une île, Kiki, Pipette et Maurice. Plus l’imbécile qui rame : moi. J’ai écrit rivière mais c’est pour faire plus joli. En fait c’est l’eau de l’étang communal qui a une île déserte à NNE de mon point de départ. NNE c’est nord-nord-est, c’est presque tout droit, en face, mais un peu plus à droite. Je dis ça pour ceux qui ont perdu la boussole. Maurice est un poisson. Je l’adore Maurice. Un rouge. Un ex-communiste, peut-être, mais, vu qu’il ne parle pas, je n’en sais rien. Je l’adore, Maurice. Quand je promène mon doigt dans son bocal, il suit mon doigt partout. Kiki et Pipette sont les deux hamsters du gamin, à une différence près : Kiki est un garçon et Pipette est une fille. Ne rigolez pas, je connais plusieurs personnes qui, alors que je leur disais, en mentant « Oh, le joli chien » m’ont répondu « Non, non, c’est une fille ». Kiki et Pipette, normalement, sont calmes. Mais, quand je déplace leur cage commune, c’est la panique, ils croient qu’il n’y aura qu’un seul survivant au cataclysme et ils commencent à s’entredévorer. Il est donc impossible de transporter Kiki et Pipette ensemble dans la même cage dans une barque. Vous avez déjà essayé de monter dans une barque, vous. Moi, à chaque fois, j’ai l’impression que je vais faire du looping latéral. Kiki et Pipette adorent le poisson. Je le sais bien : chaque fois que je cuisine des sardines pour le gamin j’ouvre la boîte et j’enlève la peau, les écailles et je les donne aux deux monstres. Ils dévorent. Il est donc impossible de mettre Maurice dans la cage avec un des hamsters pour faire la traversée. Le problème est posé : je dispose d’une barque, d’une cage pour Kiki et Pipette, d’un bocal pour Maurice et je dois les amener séparément comment amenez mes petits animaux sur l’île de l’étang communal pour y passer une après-midi au calme ? (indice : il y a plusieurs solutions possibles)

18/02/2010

Cherche nos âges

Hello, j’en tiens une bonne qui va faire rougir de jalousie Rafaël de http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be . Imaginons que le gamin et moi avons ensemble 36 ans et que j’ai 30 ans de plus que le gamin. Quel âge avons-nous ? D’accord, ce ne sont pas nos vrais âges. Mais arrêtez de critiquer, c’est une énigme, bordel. Nous totalisons, le gamin et moi, trente-six ans et j’ai trente ans de plus que le gamin. Quels sont nos âges respectifs. Je ne peux pas être plus clair. Pour les français (hé, hé) le gamin et moi ça fait trente-six ans une fois. Moi tout seul ça fait trente ans de plus que lui une fois. Pour les gens de l’est zgrabeb bibi 36 swurf ound bibi 30 swurf skolsskayabitroum zgrabeb. Voor de nederlandstaligue. Ik : 30 jaar meer dan mijn kindertje. Samen : 36. Pour les lîdjeux : j’ai hé hé hé trente ans di pu què Frédéric, hé hé hé, et papa, moi, Michel, et li, oufti, trente hips six. In wallon di Tcharlerwè : Nos estions trintechize et trinte èchonssent in prijon, bé qwè, adon, y a pu pon d’justisse rossi. Pou ceusses dè Viroinval : El gamin è mi avonchent trinte-chise ains mais d’enne n’é trinte dè pus qu’el l’pètit. A demain.

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : enigme |  Facebook |

Cherche combien d'animaux

C’est l’énigme du jeudi. Combien y a-t-il d’animaux chez moi, au cinquième, étage, sachant que tous sauf deux sont des hamsters mâles, tous sauf deux sont des hamsters femelles et que tous sauf deux sont des poissons rouges. Indice : aucun hamster n’est rouge. Autre indice : j’ai bien dit chez moi, le sac à puce de la voisine de palier ne compte pas. Dernier indice : ce n’est parce que le gamin mange comme un cochon qu’il faut le compter parmi les animaux. Si vous ne me croyez pas, venez voir le sol de la cuisine. On se croirait au supermarché quatre heures après que mon caddy se soit retourné suite à virage serré pris trop vite entre les surgelés et les plats préparés en boîte. Pourtant, c’est prévu, un caddy a de petites roues, il a difficile à passer un obstacle, ne fut-ce qu’un paquet de faux crabe en surimi congelé. Où va-t-on ! Les clients des supermarchés piétinent la gastronomie française. Dans l’appartement c’est la même chose. Parfois j’ai l’impression que le gamin croit qu’en piétinant il va envoyer au quatrième ce qu’il a renversé. Je disais donc : combien y a-t-il d’animaux chez moi ?

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : enigme |  Facebook |

11/02/2010

Cherche à le dissuader

« Non, gamin ». « Mais, papa, ce serait rigolo, non ? ». « Non, gamin, ce serait criminel ». « Mais papa, tu seras célèbre, les télés du monde entier montreront l’exploit ». « Non, gamin. En plus ça va coûter cher ». « Papa, si tu veux, j’achète la corde avec mes sous ». « Non, gamin. Ce qui va coûter cher c’est l’amende pour dépôt de détritus sur le trottoir en dehors du récipient adéquat ». « Mais papa, ça va bien se passer. J’achèterai de la corde solide ». « Gamin, n’oublie pas une chose dans la vie : il faut accepter les autres comme ils sont ». « Ben oui, papa, il est brun, avec beaucoup de poils mais je l’aime beaucoup ». « Gamin, je te rappelle que Kiki ton hamster est un rongeur. Quand tu vas le déposer sur la corde qui pend depuis notre balcon du cinquième étage, il y a deux solutions : soit il voit la douzaine de mètres de corde en dessous de lui et va évidemment se dire qu’une queue pareille n’est pas la sienne et va essayer de la couper et puis il se lancera dans le vide à la poursuite de l’intrus, paf, détritus sur la voie publique, amende. Soit, parce que je te rappelle aussi qu’il ne faut pas confondre les chauves-souris qui regardent vers le bas et se chient dessus en cas de gastroentérite et les hamsters qui, à la moustache près parce qu’elle frétille, sont aussi verticaux et stoïques que les types avec leurs poubelles à poils sur la tête devant Le palace de Buckingham. Donc Kiki va ronger la corde au dessus de lui et, paf, amende pour détritus sur la voie publique ». « Mais, papa, j’ai déjà acheté la corde avec mes sous ». « Gamin, si tu résous l’énigme, je te rembourse la corde et j’en ferai des scoubidous quand je m’ennuie ». « C’est quoi l’énigme, papa ? ». « Qui ou que suis-je ? On mouille, on sèche et on repasse ». « J’ai trouvé, papa, c’est une phrase d’Henri Troyat ». « Gamin, ne dis rien, garde le suspens jusqu’à demain. Si tu veux une autre énigme, vas voir sur http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be ».

04/02/2010

Cherche les devinettes

" Papa, papa ". " Oui, gamin ". " Sais-tu comment on appelle un nain qui sort des toilettes ? " ?, heuuu ". " Un expresso, papa ". " Excellent, gamin ". " A toi, gamin. Un nain avec un MP3 ". " Facile, papa, c'est un slip, parce que c'est le petit ". " Stooop, gamin, tu donneras la réponse demain. Mais je suis sûr que certains, dont un autre certain, Rafaël, de http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be ,auront trouvé les réponses ". " Une autre devinette, papa. Pourquoi un nain qui a acheté un étang est un mollusque ? ". " Là, je cale, gamin. Vivement demain pour les solutions. A ton tour, une dernière. Je ne te fais pas le coup du petit qu'a le pain qui sort de la boulangerie. Comment appelle-t-on un nain qui boit seul dans un bar ? ". " Un supplice, papa ". " Bravo, gamin ". " Papa, demande aussi à tes copains blogueurs s'il en connaissent d'autres ". " Bonne idée, gamin ".