25/05/2010

Cherche la fête des voisins

« Monsieur Gonzales ! ». « Ah, Biloudionne ! ». « Gonzales, en cette année 2010 la fête des voisins aura lieu ce vendredi 28 mai ». « Ah ! Bonne fête, Biloudionne, ma nous chommes pas voichins. Tou es dou chinquième et yé chouis du trouachième ». « Gonzales, ce n’est pas un étage qui va nous séparer, voyons. Vous aimez l’Italie ? ». « Ma, Biloudionne, you save què yè souis portougalèze ». « Je sais, Gonzales, mais je voulais vous inviter, vous et votre dame, pour déguster ma spécialité italienne : des raviolis. Et des bons, hein, fabriqués en Belgique. En Belgique du nord, mais, jusqu’à présent c’est encore la Belgique ». « Et yé fé quoua ? ». « Le reste, Gonzales : l’apéritif, les zakouskis, l’entrée, le dessert. Ok ? ». « Yé penche qué nous save oune réounionne avé des zôtres portougalèzes vendredi ». « Ah bon. A plus, Gonzales ». « A plouche, Biloudionne ».

05/01/2010

Cherche à réparer l'oubli

« Papa, tu sais que tu as oublié quelqu’un ? ». « Gamin, tu es là, je suis là, nous sommes deux, je ne vois pas qui j’ai pu oublier ». « Pas ça, papa, je veux dire que tu as oublié de souhaiter la bonne année à quelqu’un ». « Laisse-moi deviner, gamin. Il ou elle ? ». « Les deux, papa ». « Ah zut, un transgénique, un ogm, un bicéphale ! Qui donc sont-ce ? Heuuu, est-ce madame Gonzales, la portugaise à moustache du troisième ? ». « Tu chauffes, papa mais c’est plus près que ça ». « Non, ah non, pas la voisine de palier ». « Papa, ça chauffe encore plus. Fais un effort, papa ». « Je veux bien, moi, ça chauffe, ça chauffe. Il n’y a quand même pas quelqu’un caché dans la micro-onde ». « A côté, papa ». « Ben, à côté il y a Kiki et Pipette, tes hamsters ». « Bravooooo, papa, tu as trouvé ». « Dis, gamin, tu crois que ces ruminants savent qu’on est en 2010 ? ». « Ce ne sont pas des ruminants, papa, ce sont des grignotants, ne sois pas vache avec eux. Fais leur un gros bisou ». « Berk, berk, berk. Excuse-moi, gamin. Je viens de penser à madame Gonzales et embrasser des moustaches ce n’est pas mon truc ».