19/08/2010

Pourquoi vais-je voir Robert ?

Robert Bouchez n’est pas vraiment un ami, c’est, disons, un collègue que, s’il meurt, j’aurai peut-être sa place. C’est pour ça que je vais le voir tous les jours. Il est responsable du remplacement des cartouches d’encre des photocopieuses couleurs et moi du remplacement des cartouches des photocopieuses noir et blanc. Vous ne le savez sans doute pas, vous, mais il n’y a qu’une cartouche d’encre dans une photocopieuse noir et blanc, une cartouche d’encre noire. En fait, quand on imprime blanc on n’imprime pas. Si on met du papier rose, on imprime rose quand on n’imprime pas en noir. Je sais de quoi je parle, je suis le responsable du remplacement des cartouches d’encre des imprimantes noir et blanc. Ou noir et rose mais il faut le mentionner sur le bon de commande et je mets des feuilles de papier roses dans l’imprimante. Vous pensez certainement, et avec raison, que c’est un métier difficile mais, avec mon expérience et ma faculté de concentration mentale, j’y arrive. S’il arrivait malheur à Robert je passerai peut-être à la couleur ? Youppie.

http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be

N'oubliez pas l'énigme de Rafaël !

12/08/2010

La grosse commission de Robert

« Oula, je parle tout bas parce que Robert dort. Que vous êtes jolie, mademoiselle, avec votre uniforme d’infirmière. Le blanc vous va très bien ». « Monsieur, savez-vous si monsieur Robert a fait sa  grande ». « Sa grande ? Sa grande quoi ? ». «  Sa grande commission, monsieur ». « Quoi ! Robert fait les courses pour vous ! ».  « Monsieur, je vous demande si Monsieur Robert a fait caca ». « Ben, vous savez, à l’odeur je pense que oui ». « Merci, monsieur ". " Dites, charmante demoiselle, donnez-moi votre liste des commissions, j’irai faire les courses pour vous ». « Mon mari le fait très bien, monsieur ». « Heuuu ».

 

Pour les amis de la blogosphère habitant l’hexagone, la Québec, la Suisse ou ailleurs, en Belgique francophone ‘faire ses commissions’ signifie faire ses courses, faire son marché, magasiner.

14/06/2009

Cherche à me montrer

 Je me suis décidé à poster une photo de moi. C'est mon psy qui me l'a conseillé parce que je suis trop timide. A la caisse du supermarché je dis merci quand une poufiasse me dit : " Permettez, je n'ai que douze articles ". Aux toilettes d'un restaurant, quand je fais toc toc à la porte et que personne ne répond, j'ai peur d'ouvrir et de tomber sur un sourd en pleine action. Quand une piétonne s'engage sur un passage pour piétons avec une poussette remplie d'un bébé, je freine. Quand je fais pipi dans la rue du balcon du cinquième étage je mets ma main devant ma figure pour ne pas qu'on me reconnaisse. J'ai tout dit à mon psy qui m'a expliqué que j'avais une mauvaise image de moi et que je devais me montrer en y allant piano, voire pianissimo, c-à-d doucement. Mon psy m'a expliqué le mot. Un instant j'ai cru qu'il voulait que j'installe un piano aqueux dans la cuisine. J'ai tout de suite pensé au four à micro-ondes dont j'aurais du me défaire pour avoir assez de place pour le piano. Je pensais à la chanson : ' Il jouait du piano debout " en me disant que, chez moi, ce serait ; " Il mange debout sur le piano " puisque les chaises étaient en séjour pénitentiaire dans la baignoire à cause du piano aqueux. Alors je me montre, pianissimo. Je suis à gauche sur l'écran. Le petit bout blanc qui dépasse, c'est moi. Ne vous méprenez pas, mesdames, ce n'est pas ce que pensez. C'est mon petit doigt qui demande : " As-tu pris la photo ? Puis-je sortir de ta tente ? ".

Chypre 452

06/05/2009

A vendre : sièges pour le jardin

 A vendre : sièges de jardin pour Blanche-Neige et les sept nains. Les sièges des nains sont peints en vert, celui de Blanche-Neige, au centre et plus petit pour qu'elle soit à la hauteur des nabots, est blanc. Traçabilité : c'est du robinia pseudoacacia d'origine belge. Idéal pour des feux de camp entre adultes nostalgiques du scoutisme en culottes courtes. Attention, en culottes courtes les herbes folles peuvent châtouiller les couilles. Tous les scouts le savent. C'est à cause de ça que j'ai arrêté le scoutisme. Je rigolais comme une baleine à cause des herbes pendant la prière du soir. Le curé, assis sur le siège de Blanche-Neige en soutane noire, m'a viré du camp. Papa et maman, venus à la rescousse, m'ont sauvé de l'extrême-onction avant qu'il ne m'étrangle et ne m'excommunie chez le diable pour l'éternité. Faire offre pour le tout (sauf le curé, il est mort).

Chypre 623 - Copie

24/03/2009

Cherche mes blancs de poireau

J’ai l’habitude, quand j’achète des poireaux, de les mettre dans le sac avec le blanc au-dessus pour le garder bien frais. Je pense que le drame s’est passé quand j’ai pris l’ascenseur. La porte s’est refermée vite et scroutch, quand j’ai déballé mon sac je n’avais plus que les côtés verts. Les poireaux, c’est comme les femmes qui se font bronzer sur la plage, c’est le blanc qui est le meilleur. Je me demande d’ailleurs pourquoi on vend aussi le vert. C’est comme les couennes sur un jambon. Des couennes à 15,98 euros le kilo. Des couennes que je dois jeter du cinquième, le soir, alors que j’ai sommeil. Pour les couennes, pas de problème, il y a des chats dans le quartier. Mais pour les verts de poireaux, hein ? Pour ne pas encombrer mon sac poubelle je vais aller les planter dans le parc communal. Les passants vont croire que la commune a planté des glaïeuls. Reste mon problème : mes blancs de poireaux. Où sont-ils ? Aidez-moi à les retrouver. Le gamin a entamé une grève de la faim après 17 jours de raviolis sauce tomate. Il menace de se faire adopter par des pakistanais qui mangent avec leurs doigts. A mon avis c’est du chantage pour ne pas se servir des couverts. J’abrège : si vous avez trouvé des blancs de poireaux contactez-moi.