05/02/2010

Cherche le crabe

Ah, le crabe, un nain croyable suce-pince. Et le petit blogueur c'est un truand car c'est un nain posteur. Le petit bricoleur est pourtant un nain capable. Que dire d'un nain juste ? D'un petit déménageur, un nain portant ? Du petit qui fait des acrobaties bien que ce soit un nain stable ? (spécial Belgique) Le nouveau primate de Belgique, qui est aux cathos ce qu'est Ronaldo au Mac Do, est-il un nain Pie ? Le petit qui sait tout et qui distribue ses stickers à son effigie est-il un nain collable ? Le petit qui débarque chez chez vous à toute heure, est-ce un nain prévu ? Je vous énerve, hein. Vous voulez les solutions des devinettes d'hier, c'est ça, hein. Le gamin m'a dit "Ne donne pas les solutions tout de suite, papa, fais comme ma maîtresse dit à l'école : cherchez, bande de p'tits cons, ce n'est pas avec vous que j'aurai une pension ". Bon, assez de crabe, de suce-pince, voici, pour ceux qui n'auraient pas trouvé, les solutions des devinettes d'hier. Le nain, expresso, qui sort des toilettes, est le petit qu'a fait. Celui avec son MP3, le slip, est le petit qu'a le son. Le nain qui a acheté un étang, le mollusque, est le petit qu'a la mare. Quant au supplice, le seul au bar, c'est le petit qu'a le verre. CQFD.

04/02/2010

Cherche les devinettes

" Papa, papa ". " Oui, gamin ". " Sais-tu comment on appelle un nain qui sort des toilettes ? " ?, heuuu ". " Un expresso, papa ". " Excellent, gamin ". " A toi, gamin. Un nain avec un MP3 ". " Facile, papa, c'est un slip, parce que c'est le petit ". " Stooop, gamin, tu donneras la réponse demain. Mais je suis sûr que certains, dont un autre certain, Rafaël, de http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be ,auront trouvé les réponses ". " Une autre devinette, papa. Pourquoi un nain qui a acheté un étang est un mollusque ? ". " Là, je cale, gamin. Vivement demain pour les solutions. A ton tour, une dernière. Je ne te fais pas le coup du petit qu'a le pain qui sort de la boulangerie. Comment appelle-t-on un nain qui boit seul dans un bar ? ". " Un supplice, papa ". " Bravo, gamin ". " Papa, demande aussi à tes copains blogueurs s'il en connaissent d'autres ". " Bonne idée, gamin ". 

07/08/2008

http://lesblogueursontducoeur.skynetblogs.be

http://lesblogueursontducoeur.skynetblogs.be

Hello, ce sont les vacances d’été. C’est de la cave, que je (dé)range et où j’ai pris mes quartiers d’hiver, que j’ai reçu de  http://lesblogueursontducoeur.skynetblogs.be l’invitation pour une sympathique rencontre de blogueurs en Belgique à Hannut. Gérard m’a dit que c’est facile à trouver : c’est au bout de la route Mettet – Loncin – Hannut. Cliquez sur le site. C’est du 24 carats, ok.

10/10/2007

Cherche à vous dire autre chose

Une fois n’est pas costume, comme dit mon tailleur, j’ai autre chose à vous dire. Samedi, ce fut magnifique : soleil, promenades, zakouskis variés, parc, château, menu gastronomique, rencontre d’amis et de personnes sympathiques, ambiance, applaudissements, bisous, rires. Bref, c’était le merveilleux mariage de Geneviève et Francis. Je voudrais vous dire autre chose qui trotte dans ma tête depuis samedi. La bénédiction fut célébrée par l’abbé Malherbe, connu et aimé de tous les namurois et de beaucoup de wallons. Je vous passe les lectures, par ailleurs très belles et de circonstance, pour revenir aux paroles de l’abbé Malherbe. Celui-ci a fait un long hommage de l’humour sain, gratuit, libre de toute critique ou risée, le don d’humour, spécialité de l’ami Francis. L’abbé a terminé sa célébration en disant : « L’humour, c’est la politesse du cœur ». Cette phrase ne me quitte plus et je pense à beaucoup de blogueurs que j’apprécie et qui pourraient en faire leur devise : « L’humour, c’est la politesse du cœur ».

21/06/2007

Cherche à fêter l'été

Quand j'étais chez mon pèèère, apprenti pastouriau. Il m'a mis dans les landes, pour garder les troupiaux. Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guèèère, troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux.

 

Blogueuses, blogueurs,

Nous sommes le 21 juin,

Houhou, c’est l’été,

Ouvrez vos fenêtres

Et chantons tous en chœur :

 

Quand j'étais chez mon pèèère, apprenti pastouriau. Il m'a mis dans les landes, pour garder les troupiaux. Troupiaux, troupiaux, je n'en avais guèèère, troupiaux, troupiaux, je n'en avais biaux.

19/02/2007

Cherche des recettes chinoises

« Papa, ça, c’est de la bouffe à chat ? On va avoir un chat ? ». « Gamin, c’est le nouvel an chinois, alors on mange chinois, compris ». « Berk, berk, berk, papa, on dit que les chinois mangent du chien ». « C’est pour ça qu’il y a moins de crottes sur les trottoirs en Chine ». « Papa, cette saloperie, c’est du chien ? ». « Gamin, arrête, tu vas me brouiller avec tous les blogueurs qui ont des animaux ». « M’en fous ». « Gamin, encore une comme ça et j’appelle ta mère pour qu’elle te reprenne, compris ». « M’en fous, je veux pas manger chinois, je veux pas avoir les yeux en fente de tirelire ». « Gamin, je t’explique, les chinois, ils n’ont pas beaucoup à manger. Alors, ils bouffent des trucs qui restent longtemps dans le corps. Et ils sont constipés. Et, sur le pot, ils poussent, ils poussent, ils poussent et ils ont les yeux en fente de tirelire ». « Papa ». « T’es où, gamin ». « Suis sur le pot, papa, et il y a rien qui vient ». « Gamin, arrête, tu vas devenir tout jaune ». Je cherche des recettes chinoises, faciles.

20/01/2007

Cherche à effacer mes posts

« Papa, papa, il est mort ». « Qui ça, gamin ? ». « Le père noël vert en caoutchouc de costume de pêcheur qui grimpait à la façade, il est mort, papa ». « Pas possible, gamin ». « Papa, viens voir, il est tombé du cinquième et il a traversé le toit d’une voiture. Et il y a les pompiers, et aussi la police, et une ambulance ». « Cache-toi, gamin, tu n’as jamais vu de bonhomme vert, compris, même pas une grenouille, même pas un petit pois ». « Pourquoi il est tombé, papa ? ». « Les bretelles ont lâché, gamin. Il a plu toute la nuit. Tu vois, l’eau ne peut pas rentrer dans un costume de pêcheur quand il est dans la rivière. Et bien, l’eau ne peut pas sortir quand elle est dedans. J’aurais du faire des trous dans les bottes ». « Tu fais quoi, papa, sur l’ordinateur ». « Je lance un appel à tous les blogueurs qui ont lu mes messages précédents : pouvez-vous effacer toute trace des mésaventures de la brouette, du bonhomme vert, de la grenouille et des bacs de bière ».