20/05/2008

Cherche une soupe verte à boulettes

« Houhou, Papa ». « Gamin, tu es rentré de l’école ? ». « Papa, il y a une catastrophe dans la rue ». « Une catastrophe ! Quoi ? Le boucher a fait faillite ? Monsieur Gonzalez essaye de parler français ? On a installé un casse-vitesse ? ». « Pire que ça, papa, le trottoir est devenu orange en dessous de chez nous. Comme si un charter bourré de limaces s’était écrasé ». « Meeerde ». « Quoi, papa ? ». « J’avais acheté un potiron, énorme. Quand j’ai dit au marchand que je vivais à un et demi, il m’a dit que nous aurons de la soupe tout l’hiver. Le potiron n’est plus sur le balcon. Gamin, un seau, deux cuillères, on va récupérer les rescapés ». « Mais, papa, tout le monde a marché dedans ». « Mais, c’est dégueu, ma soupe, ma future soupe, un hiver de soupe, j’ai travaillé toute ma vie pour avoir une soupe au potiron, et maintenant, que vais-je faire, et maintenant, que sera ma vie ». « Gilbert Bécaud, papa ». « Gamin, je me fiche de tes copains de l’école, compris ». « Papa ». « Quoi encore, gamin ». « La soupe verte, avec des boulettes, je veux bien en manger ».

01/12/2006

Cherche une vraie bombe

Hé, hé, ça y est, j'ai mis le sapin. Pour le gamin. "Noël, Noël, tu vas venir bientôt, avec tous tes cadeaux, Noël, Noël, ...". "Mon beau sapin, roi des forêts, que j'aimeeee ta ramuuure". Hop, de la neige. Et merde, la bombe, c'est pas de la neige, c'est de la crême fraîche". Elle fond, la salope. Et ça coule.Zut, le linoléum est glissant. Catastrophe, de la crême fraîche sur le sapin. Elle ne sera plus fraîche pour Noël. Il va y avoir des mouches.Et, qui sait, des collés au ptère, des collés au cul, des iguanes au don, que faire ? Je vais tout passer au karcher, tant pis pour le linoléum, le sapin sera arrosé. Je cherche une bombe de neige.