25/06/2007

Cherche à inculquer l'histoire au gamin

Le cheval Bayard promenait les quatre fils de Raymond. « Gamin, c’est quoi cette histoire de cheval ». « C’est mon devoir, papa. On a appris Godefroid le Brouillon, le cheval Bayard, les croisières ». « Zâââde, gamin, les croisaaades. Et c’est qui, ce Raymond ? ». « C’est l’inventeur de l’autocar scolaire ». « Ha ha, pourquoi pas de la locomotive, hein, qui sait, le cheval, c’était peut-être un cheval-vapeur. Gamin, Bayard, ce n’est pas un cheval, c’est un rocher, à Dinant ». « A Dinant, c’est les couques, papa ». « Sèlècouque, Sèlècouque, c’est qui Sèlècouque ». « Mais, papa, rappelle toi mon voyage scolaire à Dinant, je t’ai rapporté une couque ». « Haaa, oui, la mini-pizza brune et toute dure, c’est une couque ! ». « Ben oui ». « Dis, gamin, tu connais le prénom de monsieur Namuralanagessèpadelatarte ». « Non, papa ». « Ferdinand ».