13/06/2010

Cherche le 13 juin 2010

 

« Papa, tu sais qu’aujourd’hui c’est la fête des pères ». « Oui, gamin. D’ailleurs, pour l’apéritif, je me suis acheté un paquet de douze zakouskis surgelés faits comme à la maison ». « Mais tu n’en as jamais fait, papa ». « C’est ce qui est écrit sur la boîte, gamin ». « Papa, j’ai besoin d’un carton et de la colle forte ». « Ah bon ! ». « C’est pour finaliser l’esquisse de mon cadeau pour ta fête » ? « Finaliser l’esquisse ! Que veux-tu dire, gamin ? ». « Le 14 mai, dans la colonne Archives, tu n’avais pas l’air ravi de ma composition. Alors j’ai revu ma copie ? C’est pour mettre sur la porte des toilettes quand tu ne veux pas que je te dérange pendant que tu lis. Vas voir, c’est sur ton bureau ». « Oufti ! Tu n’aurais peut-être pas du mettre les petites crottes, on va nous prendre pour des lapins ". 

065

20/12/2009

Cherche la bonne aiguille

« Tu essayes de faire quoi, papa ? ». « Gamin, si tu savais ce que c’est compliqué ! ». « Tu as perdu le mode d’emploi, papa ? ». « Il n’y en a pas, gamin. C’est ça qui est terrible ». « Tu aurais du en acheter un fabriqué en Chine, papa ». « Gamin, ça va pas la tête. Rien de tel que le naturel de nos campagnes ». « Papa, chez Cédric ils en ont un qui se déplie comme un parapluie mais à l’envers ». « Dis, gamin, je ne me vois pas mettre le petit Jésus en dessous d’un parapluie, voyons ». « Mais, papa, si tu dois coller toutes les aiguilles au sapin de l’année dernière que tu as remonté de la cave, j’ai l’impression que nous allons fêter Noël à Pâques ». « Gamin, aligne-moi les aiguilles par ordre de grandeur, parce que, vois-tu, pour l’esthétique, les grandes aiguilles sont près du tronc et les petites devant ». « C’est pas comme dans les voitures, hein, papa. Les petits sont à l’arrière ». « Gamin, si tu pouvais te taire deux minutes, je dois réfléchir ». « Ah ! C’est nouveau, ça. Youppie, j’ai un papa qui réfléchit. C’est la magie de Noël. Tu te prends pour un miroir, papa ? ». « Gamin, prends mon porte-monnaie et file à la superette acheter douze tubes de colle à prise rapide ». « Papa, douze tubes de colle à prise rapide, c’est plus cher que le prix d’un nouveau sapin ». « Heuuu ».

30/10/2009

Le deuxième indice

Si vous n'avez pas osé répondre hier par peur du ridicule de votre réponse, essayez aujourd'hui. Voici le deuxième indice, l'indice principal. Chaque année sur les plages sablonneuses, pour débarasser les parents de leurs bambins, il y a des concours de château-fort. C'est con, parce que, sauf si la mère est célibataire, c'est le père qui s'y colle. Lui, qui était heureux de prendre des vacances pour faire une pause dans le jardin, se retrouve avec une autre pelle en train de creuser le sable mou pour arriver à la couche de sable dur. Quand il y arrive, parce qu'à la mer il y a la pelle du large mais aussi la pelle du bar, pendant que sa tendre et chère suce un eskimo glacé comme lui ne l'a jamais été, il est distrait par une plus jeune et mieux roulée que sa chère et tendre qui a subi une maternité et, hop, le sable atterri dans la tronche du bambin. Drame. Le petit, de peur, a chié dans son froc estampillé pampers pendant que sa mère continue à sucer. Que va faire le papa ? A sa place je donnerais de grands coups de pied dans le château-fort en criant merde, merde, merde parce que mon pied a fait la rencontre d'un morceau de coquillage pointu et que ça pique. Un bambin qui chiale parce qu'il ne voit plus rien, un père qui sautille en criant ouille ouille ouille et une mère qui suce, quelles belles vacances. Ceci n'était pas un un indice. Le deuxième indice est la photo.

040 (3)

22/06/2009

Cherche à vous voir

 Qui êtes-vous, chers lecteurs et lectrices ? Bien sûr, j'ai rencontré Rafaël dont j'arbore fièrement la casquette Carpe Diem à chaque occasion, Bill Glodion que j'admlire pour sa ténacité à conquérir Ginette, Titine et Chacha chez qui j'ai logé en chambre d'hôte, à Chiny, royalement reçu, Chadou et Arbil ex-Libra, mes potes, François Coeurd'enfant, Martine de Seniormania et quelques autres, tous charmants et amicaux. Mais, depuis un banc du parc communal qui vient d'être vernis et sur lequel je colle, banc que je ne quitterai que lorsqu'il fera noir en y laissant mon pantalon, je me pose la question : qui donc sont-ce ceux, c-à-d vous, qui font grimper le compteur des visites. J''exerce les pouvoirs de mon oeil de chat persan mais, jusqu'à présent, je ne vois pas grand chose. Laissez donc vos nom, prénom, âge, qualité dans la case prévue à cet effet. A propos d'effet, si l'un ou l'une d'entre vous habite près du parc communal et peut m'amener un pantalon, je serai ravi car les jours sont longs au mois de juin. D'avance merci.

121 (2)

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cherche, pantalon, banc, parc, colle |  Facebook |

22/03/2006

Cherche grossiste en accessoires pour vélo

Le gamin fait sa crise. Il dit que c'est à cause de moi que sa mère est partie, parce que j'allais toujours voir du cucul sur internet. Ce n'est pas vrai. Je déments catégoriquement. Jamais je n'ai vu du cucul quand le gamin est là. J'attends qu'il soit parti à l'école. Il s'est vengé, comme il dit, il a pris le couteau spécial côte à l'os et il a fait ploutch ploutch ploutch dans mes poupées gonflables. J'ai compté : il me faut huit cent dix-sept patchs pour pneus. Je cherche un grossiste indulgent et compréhensif pour me faire un prix de gros ou alors qui ferait une promotion du style la colle gratuite.

08:04 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ploutch, gamin, cul, internet, ecole, poupee, pneu, gros, colle |  Facebook |