12/11/2010

La suite du lapin

« Papa, as-tu trouvé le lapin idéal qui ne meurt pas et qui ne disparaît que s’il s’envole ? ». « J’en ai trouvé plusieurs, gamin, certains n’étaient pas assez longs ». « Assez longs ? ». « J’hésite à en prendre un avec de longs poils, ça doit tenir plus chaud l’hiver, gamin ». « Tu as peur qu’il mette des poils partout, papa ». « Non, gamin, les poils doivent tenir car ils disent qu’il est lavable en machine ». « Mais c’est interdit, ça, papa, tu vas avoir tous les tordus de la S.P.A. à tes trousses ». « Gamin, je vais encore perdre des lectrices à chacha et à chienchien avec tes conneries animalières ». Mais c’est toi qui ne veut pas de chat ni de chien dans l’appartement, papa ». « Gamin, je n’ai pas les moyens d’acheter une laisse longue de plus de cinq étages pour que le toutou ou le pâté de volaille aille faire sa crotte sur le trottoir ». « Papa, sérieusement, parce qu’il me semble que tu allonges la sauce. C’est quoi cette histoire de lapin à longs poils lavable en machine ? ». « Un boudin, gamin, un boudin avec des poils et une des oreilles façon lapin pour mettre en dessous de la porte-fenêtre du balcon parce que le froid pénètre quand il y a du vent ». « Papa, aujourd’hui c’est à moi de dire ‘ Heuuu ‘ ».

13/06/2010

Cherche le 13 juin 2010

 

« Papa, tu sais qu’aujourd’hui c’est la fête des pères ». « Oui, gamin. D’ailleurs, pour l’apéritif, je me suis acheté un paquet de douze zakouskis surgelés faits comme à la maison ». « Mais tu n’en as jamais fait, papa ». « C’est ce qui est écrit sur la boîte, gamin ». « Papa, j’ai besoin d’un carton et de la colle forte ». « Ah bon ! ». « C’est pour finaliser l’esquisse de mon cadeau pour ta fête » ? « Finaliser l’esquisse ! Que veux-tu dire, gamin ? ». « Le 14 mai, dans la colonne Archives, tu n’avais pas l’air ravi de ma composition. Alors j’ai revu ma copie ? C’est pour mettre sur la porte des toilettes quand tu ne veux pas que je te dérange pendant que tu lis. Vas voir, c’est sur ton bureau ». « Oufti ! Tu n’aurais peut-être pas du mettre les petites crottes, on va nous prendre pour des lapins ". 

065

07/04/2010

Comment obtenir une pizza ?

Pour les nouveaux lecteurs voici la vie au quotidien avec le gamin : « Boum, boum, boum ». « Occupé, papa ». « Sors de là, gamin, j’ai une urgence ». « Je fais ma crotte, papa ». « Gamin, tu n’es pas tout seul. Je parie que tu fais ta crotte avec ta game boy ». « Heuuu, oui, papa ». « Sors de là, gamin, l’urgence se précise ». « J’ai pas fini, papa ». « T’as pas fini ta crotte ou t’as pas fini ta partie, gamin ». « Papa, je vais avoir un et cinq zéro derrière en points ». « Gamin, pitié, je serre les fesses, tu peux pas savoir. Je sens que je vais lâcher le paquet ». « Va sur le balcon, papa ». « Gamin, t’es fou. La nuit, d’accord, mais pas en plein jour. Pense qu’un livreur de pizza pourrait passer ». « T’as commandé une pizza, papa ? ». « Heuuu, si je dis oui, tu sors tout de suite des toilettes ? ». « Oui, papa ». « Promis, juré, craché comme les scouts ? ». « Oui, papa ». « Gamin, changement de menu. Exceptionnellement, et vu la crise dans les boîtes, les raviolis seront remplacés par une pizza ».  « Papa, tu es un papa formidable ».

 

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : pizza, crotte, urgence, game boy |  Facebook |

09/09/2009

Cherche l'araignée (suite)

" C'est grave, docteur ? ". " Quoi donc ? ". " Je vois des araignées partout, docteur ". " C'est peut-être parce que vous avez des fourmis dans les jambes ". " Docteur, enfin, pourquoi pas des coléoptères sous les aisselles et des collés au cul où je pense ". " Vous pensez à quoi ? ". " Je pense que je vais encore dépenser des euros pour une consultation à la con ". " Dites donc, si je ne vous plais pas, payez-moi tout de suite et basta ". " Docteur, avant de partir, j'ai besoin d'une pommade car j'ai des rougeurs sur le ventre. Et aussi sur les bras. Et aussi sur les jambes. Et aussi sur le visage. Et aussi un peu partout ". " Déshabillez-vous ". " Heuuuu, oui ". " Je vois ce que c'est ". "C'est grave, docteur ? ". " Qui fait le ménage chez vous ? ". "Heuuu, personne, docteur ". " Et qui aspire ? ". "Moi, docteur, j'aspire à avoir une retraite anticipée ". " Je veux dire qui aspire avec l'aspirateur ". " Il est bouché, docteur. On m'a dit que je dois le vider mais je ne sais pas comment ". " Vous n'avez qu'à changer le filtre ". " Docteur, je n'ai pas payé mon entrée pour le salon des arts ménagers, je vous demande comment faire pour éliminer ces boutons qui me chatouillent ". " Vous ne voyez pas des araignées partout, vous avez des araignées partout. Vous devez les éliminer ". " Docteur, accélérer en voiture pour éliminer un faiseur de crottes sur les trottoirs, d'accord, mais pas une dentellière qui tricote son piège à mouche ". " Alors commencez par éliminer les mouches et les dentellières iront faire leurs toiles ailleurs ". " Où, docteur ? ". " Au Vénézuela, en Papouasie, au Kandibandistan, on s'en fiche. Pas de mouche, plus d'araignée et plus bobo qui chatouille partout. Compris ? ". " Heuuu, oui enfin, presque. Je fais comment, docteur ? ". " Payez-moi d'abord et je vous donne la réponse ". " Voilà, docteur. Et maintenant je fais quoi ? ". " Vous allez acheter un spray anti-mouches ". " Heuuu ".   

008

28/04/2009

Cherche le bon mot

« Rebonjour, docteur ». « Comment allez-vous ? ». « Bof, j’ai des, heuuu, des, heuuu, des, zut, merde, crotte, di djû, j’ai des, heuuu ». « Des trous de mémoire ? ». « Oui, docteur. J’ai des trous de mémoire ». « Alors payez moi la séance tout de suite ».

08:11 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : docteur, mot, bon mot, trou, zut, crotte |  Facebook |

31/07/2008

Pourquoi ? (206)

C’est à l’âge du bronze qu’ont été inventés les cabinets parce que, s’ils avaient été inventés à l’âge de l’aluminium, faire sa crotte se dirait couler un aluminium.

24/01/2007

Cherche des cintres

« Gamin, t’es fou, arrête de lancer mes cintres par la fenêtre du cinquième étage ». « Mais, papa ». « Y a pas de mais, gamin. Mais quoi ? ». « Ce sont des boomerangs, papa ». « Ce sont mes cintres, gamin. En as-tu vu un seul qui revenait ? Hein ? Hein ? ». « Pourquoi toi tu le fais, papa ? ». « Comment ça, qu’est-ce que c’est que cette histoire ? ». « L’autre jour, je ne dormais pas et je t’ai vu le faire avec Gérard et Albèèèèèèrt ». « Pourquoi l’appelles-tu Albèèèrt ? ». « Ben, papa, c’est ton copain qui a des moutons. Et ça fait quoi, des moutons ? ». « Heuuu, ça fait des petites crottes rondes ». « Papa, t’es con ». « Gamin, on arrête la discussion, veux-tu. Bordel de merde, et mes chemises, je les mets sur quoi ? ». Je cherche des cintres.