30/05/2010

Cherche le bulletin

« Gamin, n’est-ce pas le jour du bulletin intermédiaire ? ». « Oui, papa ». « Et que fait un gamin le jour où il a reçu son bulletin ? ». « Il dit qu’il l’a oublié à l’école, papa ». « Gamin, sans contrepet, si tu ne me montres pas ton bulletin j’entreprends des fouilles curieuses dans ton cartable ». « Et avec contrepet, papa ? ». « Des couilles furieuses, gamin ». « Ni l’un ni l’autre, papa. J’ai mon bulletin ». « Montre ». « Papa, tu me traduiras ce qui est écrit, j’ai lu mais je n’ai rien compris ». « Ne présente aucune appétence génétiquement manifeste pour le travail scolaire et se montre réfractaire à tout type de dépense d’énergie intellectuelle qui lui semble inutile. Gamin, je n’ai pas tout compris non plus, sauf ton côté génétique. Madame n’a pas fait de commentaires ? ». « Elle a simplement dit : Tout à fait son père ». « Mais c’est génial, ça, gamin. Félicitations ».

18/04/2007

Cherche à manger équilibré

« Alors, monsieur, est ce que ça gaze ce matin ? ». « Non, ça ne gaze pas ce matin, madame l’infirmière, ça a gazé de la nuit. Si vous aviez été de garde vous auriez entendu la déflagration ». « Mais vous êtes sauvé, alors, vous allez pouvoir rentrer chez vous ». « Oh, oh, pas tout de suite, je ne veux pas ça arrive à la maison ». « Qu’il vous arrive quoi, monsieur ? ». « Allez voir la toilette, le plafond surtout ». … « Mais, … , que vous est-il arrivé ? ». « Ah, çà, pour prendre mon pied, j’ai pris mon pied. J’ai senti une poussée, je me suis levé et j’ai pris mon pied dans celui du perroquet à roulettes avec le baxter. Le temps de ramper et j’étais arrivé mais dans le mauvais sens, avec le derrière en l’air. C’est à ce moment que j’ai dégazé ». « Mais vous êtes guéri, monsieur. Félicitation ». « Vous savez, je n’y suis pour rien, c’est venu tout seul, d’un coup. On fait quoi, maintenant ? ». « Vous allez rentrer chez vous et manger équilibré ».