13/06/2010

Cherche le 13 juin 2010

 

« Papa, tu sais qu’aujourd’hui c’est la fête des pères ». « Oui, gamin. D’ailleurs, pour l’apéritif, je me suis acheté un paquet de douze zakouskis surgelés faits comme à la maison ». « Mais tu n’en as jamais fait, papa ». « C’est ce qui est écrit sur la boîte, gamin ». « Papa, j’ai besoin d’un carton et de la colle forte ». « Ah bon ! ». « C’est pour finaliser l’esquisse de mon cadeau pour ta fête » ? « Finaliser l’esquisse ! Que veux-tu dire, gamin ? ». « Le 14 mai, dans la colonne Archives, tu n’avais pas l’air ravi de ma composition. Alors j’ai revu ma copie ? C’est pour mettre sur la porte des toilettes quand tu ne veux pas que je te dérange pendant que tu lis. Vas voir, c’est sur ton bureau ». « Oufti ! Tu n’aurais peut-être pas du mettre les petites crottes, on va nous prendre pour des lapins ". 

065

05/05/2006

Cherche à calmer mon impatience

En mai, fesse qui te plait. Pof, pof. Deux petites tapes de rien du tout. Pof, pof, juste pour dire bonjour dans l'ascenseur. Fâchée qu'elle était, la voisine de palier. Elle n'a rien dit, normal, elle boude. Elle a vite mis ses mains devant sa poitrine. Non mais, allons allons, j'ai fais pof, pof, pas pwêt pwêt. Pwêt pwêt, ce sera le jour de la fête des paires. J'y pense déjà. J'impatiente, j'impatiente.