19/04/2007

Cherche ma fête.

« Chef, vous avez mes fleurs ? ». « Biglodion, qu’est-ce qui vous prend ? Allez me chercher un café au lieu de déconner ». « Oui, chef, d’accord chef, les deux doigts sur la couture du pantalon chef, comme je le fais dix fois par jour. J’ai donc droit à des fleurs ». « Je me demande bien pourquoi, Biglodion ». « Chef, c’est la fête des secrétaires, aujourd’hui ». « Et alors, Monsieur Biglodion, je ne vous ai jamais vu en kilt, avec des ongles de trois centimètres, en train de dandiner du postérieur ». « Quoi, chef, je dois faire ça pour avoir des fleurs ! Alors que c’est moi qui vous sers les cafés, qui vais à la photocopieuse, qui ouvre votre courrier, qui répond au téléphone que vous êtes en conférence alors que vous solutionnez des sudoku ». « Biglodion, rendez-vous utile, allez me chercher un café ».