11/11/2007

Cherche à effacer la honte

« Papa, t’as fini ta gueule de bois ? ». « Oui, gamin ». « Alors, pourquoi tu pleures ? ». « Gamin, la honte, trois zéro contre nous au foot, à cause de trois imbéciles qui ont shooté n’importe comment et que le ballon s’est retrouvé dans nos buts à nous ». « Pourquoi nous n’avons pas arrêté les ballons, papa ». « Gamin, ça c’est la loi du sport. Peut-être que le gsm de notre gardien de but a sonné pendant le penalty, peut-être qu’un caca de pigeon supporter de l’équipe adverse lui est tombé dans l’œil, peut-être qu’il avait pipi et qu’il ne savait plus ouvrir les bras ». « Papa, à ton âge, pleurer comme un bas de laine, pour du foot, allons ». « Gamin, de tous les peuples du goal les belges sont les plus braves. C’est Jules Machin qui l’a dit ». « Papa, l’important c’est de participer ». « Des conneries, ça, gamin. Je participe chaque semaine à euromillions et je n’ai jamais gagné ».

10/11/2007

Cherche l'effet positif

« Papa ». « Aïe ». « Houhou, papa ». « Ah, ma tête. Que s’est-il passé ? ». « Ben, tu fais trop de sport, papa. Tu t’es endormi avant la fin du match ». « Quoi ! C’est fini. Et toi, tu as fait quoi ? ». « J’ai fait le yoyo dans l’ascenseur pour aller te chercher des bières à la cave. Faudra que tu ailles en acheter, il n’y en a plus. Des trappistes non plus ». « Tu vois, gamin, il faut toujours voir l’aspect positif des choses ». « Ton mal de tête, papa ? ». « Non, gamin. Je viens de trouver une idée de cadeau pour l’anniversaire de Gérard. Quand ma tête ira mieux, je vais pouvoir lui fabriquer un paillasson de jardin avec toutes les capsules ».

08/11/2007

Cherche un gamin sans problème

« Papa, j’ai un problème ». « Gamin, je suis ton père, je suis là. Le match de foot vient de commencer à la télé. Dès qu’il est fini, je t’écouterai ». « J’aime pas le foot, papa ». « Attends, oui, oui, non, ah le con, meeerde, sur le poteau ». « Papa, j’ai un problème ». « Salaud, non, fils de pute, il s’est laissé tomber, y a pas penalty, y a pas, simulateur, gamin, y a penalty, viens voir ». « J’aime pas le foot, papa, c’est plein de gros mots ». « Un nègre, non, retourne bouffer tes bananes, t’as jamais vu un ballon, il ose, il a osé, il a marqué, non, gamin, viens voir, c’est un nègre, tu entends, un nègre qui a marqué contre nous ». « Papa, j’aime pas le foot, c’est plein de racistes ». « C’est la mi-temps, gamin, on est mené 1 à 0 ». « Papa, j’ai un problème ». « Oui, gamin, je suis ton père, je suis là. Une minute, faut que j’aille pisser. Surveille les raviolis, faut pas qu’ils collent. Aaah, le foot, c’est bon pour la vessie ».

29/12/2006

Cherche à souhaiter mes voeux

« Sofflez dans le ballon ». « Ah, on va jouer au foot ? ». « Mossieur, ceci est un contrôle routier, sofflez dans le ballon ». « Heuuu, puis-je m’isoler pour ce faire ». « Pour ce fer, quel fer ? ». « Heuuu, fer à cheval, fer à repasser, c’est au choix, mais je souhaite m’isoler pour ce faire ». « Chef, le quidam veut s’isoler pour ce fer ». « Isolez le ». « Isoléleu ? Je fais quoi, chef ? ». « Mets le à l’arrière du combi ». « Monsieur, allez derrière la camionnette, et sofflez à l’aise ». … « Aaah, ça fait du bien, j’en avais besoin, ça y est, j’ai fini ». « Mais, mais, ça alors, chef, cheeef, le quidam a pissé dans la caisse avec les gyrophares ». « Et tu l’as laissé faire, idiot ». « Ben, heuuu, chef, c’est pas moi qui lui tenait l’engin ». « Interroge le ». … « Quidam, qu’avez-vous à déclarer ? ». « Je déclare que je souhaite une merveilleuse année 2007 à mes amies et amis blogueurs, une année à pisser de rire et de bonne humeur ». « Chef, le quidam débloque, il veut faire pisser tous ses amis dans le combi ». « Ferme la porte, idiot ».