27/05/2017

Carême 1

Fouillant dans mes brouillons non publiés, je tombe sur celui-ci qui ne comportait que le titre. C'est pas le début du carême, mais certains jeûnent aujourd'hui (des vieux aussi). Et à propos de Carême, Maurice dirait "rhaaaa, ma dent", en tout cas s'il était dentiste. Bonnes fraises à tous.

Biglodion

16:13 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dentiste, fraise |  Facebook |

24/08/2010

Robert est dans la merde

« Robert, tu dors ? Robert, tu vis encore ? Robert, tu n’as pas mangé ton yaourt à la fraise, veux-tu que je t’aide ? Robert, dis quelque chose, n’importe quoi mais dis quelque chose ». « Merde ». « Ah bon. Tu veux que je donne l’alarme pour qu’on vienne te poudrer le popotin ? ». « Merde ». « J’ai compris, Robert, c’est parti tout seul. Tu sais, ça m’arrive aussi mais moi c’est pipi. C’est congénital et quand j’ai trop bu ». « Merde ». « Robert, je sens qu’on est en plein dans le vif du sujet. Alors, Robert, je sonne l’alarme, oui ou merde ? ». « Merde ». « On patauge, Robert, on patauge. Tu veux peut-être que je te laisse seul, oui ou merde ? ». « Oui ». « Heuuu ».

 

Robert vit ses aventures depuis le 31.07.10. Voir " Notes récentes " dans la colonne de droite. A demain.

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : robert, merde, yaourt, fraise, chose, alarme, popotin, pipi, vif, heuuu |  Facebook |

10/08/2010

Pèlerinage chez Robert

C’est comme qui dirait un pèlerinage. Je suis encore allé voir Robert, hospitalisé à cause de son régime liquide occasionné par un Hyppolite coincé dans un noeusophage. Etymologiquement je n’ai pas compris car les « phages » sont ceux qui mangent, comme les sarkophages sont ceux qui bouffent du Sarkozy. Donc son nœud aurait du être bouffé depuis longtemps. Ou alors c’est un nœud marin. Il ne peut avaler que du liquide et, pour ne pas qu’il soit triste, je vais le voir à l’heure du repas et je mange tout ce qui est solide sauf les fromages frais, les flans au caramel, les yaourts colorés à la fraise et les crèmes glacées. Pour l’encourager je lui dis : « Robert, tu ne dois pas te plaindre, c’est toi qui manges le meilleur ».

 

Les aventures de Robert ont commencé le 31.07.10

19/01/2009

Cherche à sortir

« Houhou, madame, houhou, monsieur ». … … … « Houhou, je vous entends, m’entendez-vous ? ». … … … « Houhou, houhou, bande d’ingrats, vous pourriez répondre, non ». … … … « Ici, Robinson Crusoé. Je suis sur le radeau de la méduse au milieu de la marée humaine. A l’aide ». … … … « Je vais compter jusque trois et, à trois, je lance un S.O.S. en jetant mes godasses par-dessus bord, compris ? Et ce sont des lourdes, hein, des chaussures d’hiver  ». … … … « Houhou, houhou, j’ai des bonbons. Des bonbons à la fraise. Qui veut un bonbon à la fraise ? ». « Maman, maman, j’ai entendu Père Noël qui donne des bonbons, ça venait de là ». « Viens, on sort d’ici, ma chérie ». « Restez, j’ai deux bonbons ». « N’insistez pas, monsieur, ça ne fait pas d’attirer des enfants dans une cabine d’essayage ». « Madame, il y a erreur, j’ai laissé tomber mon pantalon et quelqu’un l’a pris par en dessous de la cloison ». « Vous n’avez qu’à sortir en mettant celui que essayez ». « Pas possible, madame, j’ai flaché sur le décor du bermuda, des cocotiers, mais j’ai oublié de regarder la taille. C’est du garçonnet. Quand vous me verrez vous comprendrez ». « Mais je ne compte pas vous voir, monsieur. Que voulez-vous au juste ? ». « Les tissus d’ameublement sont à moins soixante-quinze pourcent, j’en voudrais six mètres cinquante pour me draper dedans ». « C’est bon pour une fois. Quelle couleur ? ». « Je m’en fiche, du moments qu’il n’est pas imprimé avec des cocotiers, ce n’est pas la saison ».

30/10/2008

Cherche la mort avec des frites

C’est la Toussaint. Des fleurs partout. Aux caisses des supermarchés, dans les pépinières, au marché, chez les libraires, le long des routes avec les mêmes jeunes enfants refroidis qu’à l’époque des fraises ou du muguet. C’est mortel toutes ces fleurs, identiques à part la couleur. Chrysanthèmes, bruyères et, nouveauté, le chou chinois. Le chou chinois envahit nos cimetières. Deux euros quarante-neuf et hop, la corvée cimetière est terminée. « Maman sera contente, tu ne trouves pas ». « Du moment qu’elle ferme sa gueule, c’est bien ». « Que dis-tu mon amour ? ». Et si on fêtait nos chers défunts avec des frites, hein ? Une baraque à frites devant chaque entrée de cimetière. Musique : accordéon musette, pour rendre hommage à nos chers disparus. Dans la joie, dans la dignité, pas dans le commerce.

20/11/2006

Cherche une grosse pompe

J'ai acheté des préservatifs pour, heuuu, comment dire, m'informer sur le sujet et aussi pour en faire des gants de jardin. Je n'ai pas les doigts assez longs. Pour ne pas gaspiller ces achats inutiles, je me suis dit que, pour Noël, comme décoration, ça changerait des boules traditionnelles sur le sapin, surtout qu'il y en a à la vanille, à la fraise et au chocolat. J'ai acheté une pompe à ballon chez Blokker. Impossible de gonfler ces bidules. Je me demande comment il y en a qui arrive à les faire se dilater. Je cherche une pompe avec un embout plus gros.

18/11/2006

Cherche des noisettes

Je suis retourné à la pharmacie pour acheter d'autres préservatifs, histoire d'avoir un assortiment. J'ai suivi les conseils du mode d'emploi et j'en ai pris à la vanille, à la fraise et au chocolat. J'ai voulu tester les souhaits des consommatrices et j'ai sonné chez ma voisine de palier. Drrrring. "Bonjour, madame, c'est pour un sondage". "C'est pour la télé ?". "Non, non. J'ai une question : êtes-vous vanille, fraise ou chocolat ?". "Moi, c'est praliné, avec des petits morceaux de noisettes dedans". "Et meeerde". "Plait-il ?". "Heuuu, rien, rien". "C'est pour ça que vous  me dérangez". "Heuuu, je voudrais savoir si, heuuu, si, comment dire, heuuu, si vous avez aussi eu une coupure d'électricité entre 1 et 2 heures du matin". "A cette heure là, je dors". "Au revoir, madame". Bon, le problème reste entier : comment enfiler des noisettes dans ce bidule.

17/11/2006

Cherche un petit jardin

Hier j'ai acheté une boîte de 12 préservatifs. Vu les explications confuses de la pharmacienne j'ai commencé à lire le mode d'emploi. "Déroulez jusqu'au bout". Ho, ho, c'est sûrement une boîte XXL. Voyons voir. "Essayer nos variétés vanille, fraise et chocolat". Mais, c'est un mode d'emploi pour marchand de crême glacée, ce papier ! "Tu fais quoi, papa ?". "Aaaaah, gamin, t'es là, toi". "Tu fais quoi ?". "Heuuu, j'essaye des gants de jardin en kit, il faut les monter soi-même". "Et ça sert à quoi". "Ben, heuuu, des gants de vaisselle, c'est pour la vaisselle, des gants de jardin, c'est pour le jardin". "C'est idiot". "Gamin, qu'est-ce qui est idiot ?". "On n'a pas de jardin, on habite au cinquième étage". "Heuuu, oui, oui, mais, heuuu, comment dire, quand je me promène au parc communal, si je vois une mauvaise herbe, hop, j'enfile mes cinq doigts et hop, plus de mauvaise herbe". "Ah". "Allez, va jouer".

01/09/2006

Cherche des dégustations

J'adore le supermarché, surtout les samedis quand il y a des dégustations. "Monsieur, connaissez-vous le yaourt aux fraises ?". "Aah, aux fraises, c'est nouveau ? Mmmm, j'en reprends un, hein, pour bien goûter". ...  ... "Monsieur, un petit porto authentique de Nouvelle Guinée". "Je peux comparer le blanc et le rouge ?". "Oui, monsieur, alors ?". "Ben, heu, je trouve qu'il a un goût de fraise". ... ... "Ah, je sens que vous êtes connaisseur, prenez un bout de ce jambon italien". "Mmmm, miam, miam, miam". "Un bout j'ai dit, stop, lâchez le plateau". "Mmmm, miam, miam, miam". "Revenez, monsieur, je vous ai vu, vous êtes caché dans la lingerie féminine, monsieur, s'il vous plait, rendez-moi le plateau". "Voila, voila, heu, vous n'auriez pas un bout de tchiabata ? J'ai du jambon coincé dans mes caries". S'il y a des dégustations samedi dans votre supermarché, prévenez-moi.

14/06/2006

Cherche quatre fils d'un mètre cinquante

"Dis, gamin". "Oui,papa". "Le 21 mars j'avais acheté six souris blanches qui se sont échappées dans l'appartement. Suite à des incidents techniques nous en avons perdu deux. As-tu vu récemment les quatre autres ?". "Trois, papa". "Comment, trois ?". "On a perdu Eclair bleu". "Eclair bleu ?". "Ben, quand j'ai allumé ma lampe de bureau il y a eu un grand éclair bleu en dessous du bureau". "Et alors ?". "Ben, on a perdu Eclair bleu et ma lampe ne fonctionne plus. Eclair bleu mangeait le fil". "T'avais mis du fromage ?". "Non, j'avais laissé tomber un chewing gum à la fraise". "Tu manges ces saloperies, toi". "C'est maman qui me l'a donné". "Je m'en doutais. Gamin". "Oui, papa". "T'as encore du tchouwinne gomme à la fraise ?". "Oui,papa". "Prends-en un, ce sera ton dessert". "Et le fil, papa ?". "Quel fil ?". "Le fil de la lampe". "Je vais mettre une annonce. Trois souris, trois fils plus un quatrième pour après. Gamin". "Oui,papa". "Tu m'appeles quand tu vois un éclair".

06:40 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : gamin, souris, fromage, fraise |  Facebook |