22/10/2009

L'énigme du champignon

C'est la période des champignons, surtout les "des bois". Personnellement je préfère les "de Paris", ça fait plus distingué. Pourtant je sais bien qu'il n'y a pas champignon à Paris, à part la mérule dans les appartements. Le champignon de Paris vient, certains, pas tous, de Vireux-Molhain dans les Ardennes françaises. Pour le comprendre il faut savoir que le CFV3V circule de Mariembourg à Treignes mais pas en hiver. Le CFV3V est le Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées. Il emprunte une partie de la très ancienne ligne internationale Paris-Bruxelles. Actuellement, la dernière gare belge est Treignes mais, après Treignes, il y a un très long tunnel qui débouche à Vireux-Molhain, en France. La France, au passé douteux, qui a rasé ses terrils, a donné en concession ce magnifique tunnel à un éleveur de champignons. C'est facile, dans un tunnel. Il y a le noir pour que le champignon "de Paris" soit bien blanc, la température constante et automnale et le bon degré d'humidité. Je lance un appel au monde entier : Sauvons un tunnel, ne mangeons plus de champignons "de Paris". Végétariens, unissons-nous, profitons des protéines de la viande saignante, refusons les champignons ayant vécu dans le noir, la température automnale et l'humidité. Capturons ces champignons artificiels. Rendons leur l'air libre, déposons-les délicatement sur leur habitat naturel, les bouses de vache. Et rendons à ce tunnel, témoin d'un passé industriel glorieux, sa vocation transfrontalière. C'est la première fois que je m'étonne moi-même de ce que j'écris. Allez, hop, je continue tant ma muse s'amuse. Automobilistes, rejoignez-nous, ne poussez plus sur le champignon. Bon, ça suffit. Pour l'énigme d'aujourd'hui, j'aurais pu demander ce que signifient les 3V de CFV3V. Les 3 vallées sont celles de l'Eau blanche, l'Eau noire qui, se mêlant leurs eaux, forment la vallée du Viroin. Où ça ? A Viroinval bien sûr. Alors, pour l'énigme, puisque nous sommes dans les champignons, la question est : quel est le nom de celui-ci, découvert au hasard d'une promenade.

029 (5) - Copie

L'énigme du champignon

C'est la période des champignons, surtout les "des bois". Personnellement je préfère les "de Paris", ça fait plus distingué. Pourtant je sais bien qu'il n'y a pas champignon à Paris, à part la mérule dans les appartements. Le champignon de Paris vient, certains, pas tous, de Vireux-Molhain dans les Ardennes françaises. Pour le comprendre il faut savoir que le CFV3V circule de Mariembourg à Treignes mais pas en hiver. Le CFV3V est le Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées. Il emprunte une partie de la très ancienne ligne internationale Paris-Bruxelles. Actuellement, la dernière gare belge est Treignes mais, après Treignes, il y a un très long tunnel qui débouche à Vireux-Molhain, en France. La France, au passé douteux, qui a rasé ses terrils, a donné en concession ce magnifique tunnel à un éleveur de champignons. C'est facile, dans un tunnel. Il y a le noir pour que le champignon "de Paris" soit bien blanc, la température constante et automnale et le bon degré d'humidité. Je lance un appel au monde entier : Sauvons un tunnel, ne mangeons plus de champignons "de Paris". Végétariens, unissons-nous, profitons des protéines de la viande saignante, refusons les champignons ayant vécu dans le noir, la température automnale et l'humidité. Capturons ces champignons artificiels. Rendons leur l'air libre, déposons-les délicatement sur leur habitat naturel, les bouses de vache. Et rendons à ce tunnel, témoin d'un passé industriel glorieux, sa vocation transfrontalière. C'est la première fois que je m'étonne moi-même de ce que j'écris. Allez, hop, je continue tant ma muse s'amuse. Automobilistes, rejoignez-nous, ne poussez plus sur le champignon. Bon, ça suffit. Pour l'énigme d'aujourd'hui, j'aurais pu demander ce que signifient les 3V de CFV3V. Les 3 vallées sont celles de l'Eau blanche, l'Eau noire qui, se mêlant leurs eaux, forment la vallée du Viroin. Où ça ? A Viroinval bien sûr. Alors, pour l'énigme, puisque nous sommes dans les champignons, la question est : quel est le nom de celui-ci, découvert au hasard d'une promenade.

029 (5) - Copie

26/09/2009

Cherche le trou de balle

« Papa, pourquoi il y a des X blancs sur la photo ». « Trou de balle, gamin ». « Mais, papa, tu m’as déjà dit que dire trou de balle c’était grossier ». « Oui, gamin, mais ici, ce sont de vrais trous faits avec de vraies balles ». « Pourquoi, papa ? ». « Ah, ça, gamin, il faut être français pour comprendre. Ils avaient un grand président et ils ont cherché à l’éliminer. Conséquence et punition du ciel : maintenant ils ont un nain ». C’était qui, papa ? ». « Charles ». « Aznavour, papa ? ». « Gamin, voyons, un grand, pas un nain ». « Tu l’as connu, papa ? ». « Non, gamin, je n’étais pas né lors de l’appel du 18 juin mais j’ai retenu la date parce que je me suis cassé la pipe un 18 juin en me prenant les pieds dans une pelle. La pelle du 18 juin. Le grand Charles, qui, en 1959, confiait à Alain Peyrefitte : « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne ... Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées ! ». « Il a dit ça, monsieur Charles, papa ». « Oui, gamin, c’était un visionnaire ». « C’est quoi un visionnaire, papa ? ». « C’est quelqu’un qui te dit avant ce qui va se passer après, gamin ». « Comme toi quand tu dis que ça sent le cramé et qu’on va manger des tartines avec des triangles de vache qui rit ». « Heuuu ».

115

116

17/06/2009

Cherche à fêter maman

« Allo, maman ? ». « Quoi, fils indigne ? ». « Je viens d’apprendre qu’en France le jour de la fête des mères est le premier dimanche de juin. C’est comique, hein, maman ? ». « Ce qui n’est pas comique c’est qu’en Belgique on fête les mamans le deuxième dimanche de mai et que je ne t’ai pas vu ni entendu. Pas un coup de fil, pas une fleur, pas une praline, même pas une bonne trappiste comme j’en bois une tous les soirs, fils indigne ». « Ah, maman, on voit bien que tu es ma maman. Moi aussi je bois de la trappiste ». « Arrête tes âneries. Je suis fort occupée. Je viens d’acheter un immeuble ». « Tu vas le louer cher ? ». « C’est au monopoly avec Lucienne que j’ai acheté un immeuble. Pourquoi me déranges-tu ? ». « Je te l’ai dit, maman. Pour te rappeler la fête des mères. Avant, quand j’étais petit, à chaque fête des mères, tu me faisais des gâteaux et de la tarte. Ne t’ayant pas vu depuis quatre ou cinq semaines je me demandais si tu n’avais pas fait un malaise, ou une chute, vu ton âge de plus en plus canonique. Parce que moi, je les aime bien tes gâteaux ». Tûûût, tûûût, tûûût.