06/02/2010

Cherche à lui dire zut

" Goujat ". Vlan. " Papa, c'est quoi ce bruit de porte qui claque ? ". " C'était ma réponse à la voisine de palier, gamin ". " Qu'a-t-elle dit, papa ? ". " Elle m'a traité de goujat, gamin. Et je n'aime pas qu'on me traite de noms que je ne comprends pas ". " Papa, il a du certainement se passer quelque chose, voyons. Un goujat, c'est joli, ça vit dans l'eau, ça fait blup blup ". " Non, gamin, ça, c'est un goujon, un joli petit poisson que tu peux écailler, couper la tête et la nageoire, vider les entrailles, laver, éponger, rouler dans la farine et frire dans une poêle avec du beurre ou de l'huile sans oublier de les saler et poivrer ni de les retourner plusieurs fois ". " Papa, beurk, je préfère le vrai poisson, rectangulaire, sans tête ni nageoire,  blanc à l'intérieur et recouvert de chapelure dorée à l'extérieur. Mais, papa, mon papounet tout excité, que s'est-il passé entre la connasse d'en face et toi ". " Vois-tu, gamin, elle est venue nous offrir des pizzas à la cassonnade et au chocolat pour la Chandeleur ". " Tu as sûrement du la choquer, papa, pour qu'elle te traite de machin dégueulasse avec une tête et des nageoires ". " Non, gamin. Je lui ai simplement et calmement répondu que si elle croyait que le chemin le plus court pour conquérir le coeur d'un homme était l'estomac elle visait un peu trop haut ".