10/02/2010

Cherche à retrouver mes couleurs

« Papa, as-tu payé le rappel de facture pour l’électricité ? ». « Gamin, tu sais bien que je ne reporte jamais à demain ce que j’aurais du faire hier ». «  Je sais, papa, tu le reportes à après-demain ». « C’est comme ça, gamin, c’est dans ma nature ». « Ou c’est l’abus de raviolis sauce tomate qui te monte au cerveau. Méfie-toi, papa, as-tu déjà lu la liste des ingrédients de la sauce ? Sais-tu pourquoi certaines tomates sont tellement invendables au marché qu’on en fait de la purée ? Sais-tu dans quel pays et avec quels pieds les tomates ont été transformées en purée ? Il y a peut-être des produits pour combattre l’odeur des pieds dans les additifs. Et la viande ! As-tu déjà pris le temps de laver un ravioli, de l’ouvrir, de jeter la pelure pâteuse et de ne manger que l’intérieur ? C’est peut-être inscrit bœuf mais sais-tu que, à part les semelles, tes chaussures sont aussi en bœuf ? ». « Gamin, arrête, je suis malade ». « On en reparlera après le dîner, papa, parce qu’à l’école on nous apprend, à nous les jeunes, à manger sain. Ne fais pas cette tête là, papa. J’ai faim. On mange quoi, ce midi ? ». « Des raviolis, gamin ».

12/12/2008

Cherche à vous donner le moral

Commencer par (re)lire le message d’hier. Ce matin, lorsque vous serez en voiture, bloqué dans un embouteillage ou arrêté à un feu rouge ou si vous êtes dans le train des navetteurs, pensez intensément vide-ordure auto Gonzalez. Visualisez la scène. Personnellement je n’en dors plus. Parce que je connais Gonzalez et sa voiture de merde. Si vous êtes bloqué à un feu rouge, n’oubliez pas de démarrer quand le feu crache sa valda. Si vous êtes dans le train et que vous explosez de rire, dites aux autres usagers que c’est parce que vous vous rappelez de l’histoire de la blonde qui vient d’annoncer à sa mère qu’elle est enceinte, dont la mère lui a demandé où elle avait sa tête et qui a répondu : sur le volant. Si vous êtes ailleurs, improvisez. Bon moral.