21/03/2010

Cherche un déguisement

« Papa, tu es encore plus rouge qu’hier. On dirait une tomate farcie. Il ne manque plus que les crevettes grises ». « Je sais, gamin, c’est ma peau juvénile qui réagit au soleil. Je suis comme le homard, je suis cuit ». « Tu vas faire quoi, papa ? ». « J’hésite entre une crème de jour et une crème de nuit mais j’ai peur de tâcher l’oreiller ». « Mais, papa, ce soir il y a réunion de parents à l’école, tu ne peux quand même pas y aller en homard, j’aurais l’air d’un scampi ». « J’ai trouvé, gamin. Je vais aller chercher une étoile jaune dans la boîte de déco de noël et je dirai que je suis homard sheriff ».

25/03/2007

La cuisine de Biglodion (1)

La cuisine de Biglodion (1)

100.000 visites, 100.000 mercis. Pour fêter ça, je vous livre quelques paquets d’annonces déjà publiées et regroupées par thèmes : le gamin, maman, les rencontres, le supermarché, etc. C’est un peu mon « biesse tof » personnel. N’hésitez pas à me faire connaître le vôtre. Bon amusement. Amitiés.

 

Cherche piège à homard

J’ai gagné à la loterie, wouais, c’est la première fois. Imaginez ma joie. Cent euros. Et hop, je fais la fête. Je me suis acheté deux homards vivants que j’ai mis dans la baignoire en attendant. Pour qu’ils se sentent plus à l’aise, j’ai coupé les liens en élastique des pattes. Il fallait pas. Ils sont en train de griffer la baignoire. Je ne peux pas les ébouillanter car c’est une baignoire en acrylique et elle va fondre. J’ai pensé au marteau pour les assommer mais je ne suis déjà pas bricoleur quand je dois enfoncer un clou, alors, avec des homards, qui bougent, et qui me regardent méchamment en plus, hein. Je cherche un piège à homard. Urgent, morts ou vifs, ils doivent déguerpir, c’est demain le jour du bain.

 

Cherche à vendre huit tambours

Je vais faire de la cuisine chinoise pour des amis. J’hésite entre les plats 135, 217 et 289 de chez le Pékinois. J’ai déjà acheté les dix-huit baguettes mais j’ai dû prendre également les neufs ridicules petits tambours. Je vais en garder un comme souvenir. Faire offre pour huit petits tambours, très jolis, mais attention, sans baguettes.

 

Cherche couvercle d’urgence

J’ai perdu le couvercle en plastique du moulin à café électrique. Quand j’en mouds, j’en perds beaucoup, en fait, presque tout. Ca me fait faire de l’exercice quand je les ramassent mais il y a des grains qui partent tellement vite du moulin qu’ils s’incrustent dans les murs. Au fil des jours, on dirait que deux bandes rivales se sont mitraillées à la sulfateuse. Ca fait ambiance quand des copains passent mais j’ai peur de l’ambiance quand le propriétaire passera. Je vais reboucher les trous mais, avant, je cherche un couvercle pour moulin à café.