14/12/2008

Chercehe à vous donner des idées

Ceci est une histoire vraie. Vous pouvez l’essayer, il n’y a pas de droits d’auteur. En ce temps-là, au bureau, nous avions à notre disposition des petits papiers jaunes intitulés ‘Prière de rappeler’ avec des lignes ‘nom’, ‘prénom’, ‘agence’, ‘n° tél’. Pour être complet il faut dire que nous avions aussi un collègue masculin qui racontait tout haut ce qu’il faisait. Et oui, ça existe aussi chez les hommes. J’avais uniquement rempli ‘nom : Lepaire’ et ‘prénom : Noëlle’ et profité d’un besoin de vidange de ce collègue pour déposer le ‘Prière de rappeler’ de ce collègue. Retour du collègue : « Mais je n’ai pas le numéro pour appeler Lepaire Noëlle ». Six mois plus tard ce fut : « Mais où travaille Leroy Albert ? ».

03/07/2008

Cherche l'idée du jeudi

« Gamin, ne me dis rien, je parie que tu es encore en vacances le trois juillet, non ? ». « Oui, papa, tout le mois de juillet. Et aussi le mois d’août ». « Ah bon. Et pendant combien d’années ? ». « Ce sont les grandes vacances, papa ». « Et à Pâques, c’était quoi, hein ? Un week end, prolongé de douze jours ? Résumons. Gamin, tu es toujours en vacances ? ». « Oui, papa ». « Chez moi ? ». « Oui, papa ». « Tu as des devoirs de vacances à faire ? ». « Non, papa ». « Tu as donné à manger à Kiki et Pipette, les hamsters ? ». « Oui, papa ». « Tu as changé l’eau de Maurice le poisson rouge ? ». « Oui, papa ». « Tu t’es brossé les dents ce matin ? ». « Oui, papa ». « Je suppose que ce n’est pas toi qui vas changer la graisse à frite de la friteuse ». « Non, papa ». « Ni repasser six mois de cols de chemise ». « Non, papa ». « Ni ouvrir tous les raviolis pour faire de la bolognaise avec l’intérieur, hein, histoire de varier les menus ». « Non, papa ». « Ni tondre la pelouse sur le balcon ». « Quelle pelouse, papa ? ». « Laisse tomber, gamin. Je voulais savoir si tu m’écoutais ».

14/06/2007

Cherche l'idée de demain

« Papa, viens voir les petits hamsters, Ham, Stram, Gram, Piképi, Kéco, Légram, il y a Gram et Légram qui ont grossi plus que les autres ». « Pas de problème, gamin, on les appellera Kilogram et Lékilogram ». « Mais, papa, Ham, Stram, Kilogram, Piképi, Kéco, Lékilogram, ça ne veut plus rien dire ». « Et Prof, Timide, Atchoum et les autres petits cons, tu crois que ça veux dire quelque chose, hein ? ». « Mais c’est Blanche Neige, papa ». « Appelle moi

Zwarte Piet, Père Fouettard pour les francophones, si tu veux, mais ces scampis à pattes et à poil qui sortent de la cage, je n’en veux plus. Il y en a un qui m’a bouffé les poils du nez la nuit dernière ». « C’est que c’est bon, papa ». « Hé, ho, gamin, ne t’approche pas de moi avec un couteau et une fourchette, hein, mon nez j’y tiens ». « Papa, t’es fou ». « Un nez, c’est un nez, demande à Cirano ». « C’est qui, papa ? ». « Un type de Bergerac qui a vécu au Moyen Age et qui avait un nez long comme une piste de saut à ski ». « Papa, on fait quoi avec les petits ? ». « Gamin, attends demain, j’aurai une idée ».