02/09/2010

L'énigme de Robert

« Bonjour Robert ». « ‘lut ». « Robert, article distinc’ment. Sais-tu quel jour nous sommes ? ». « Le jour de la soupe de carotte ». « Robert, nous sommes jeudi et le jeudi, c’est, c’est, c’est ? ». « C’est tous les jours le jour de la soupe de carotte ». « Robert, voyons. Le jeudi c’est le jour de l’énigme ». « M’en fous ». « Robert, Bébert, Bertounet, j’ai besoin de toi parce que je n’ai pas d’idée pour l’énigme ». « Simple. Demande qui suis-je. Je suis souvent dans les vers et on me trouve à chaque ligne ». « Les vers ! Tu fais dans la poésie maintenant ». « Cherche ». « Heuuu ».

 

Robert est apparu dans les blogs le 31.07.10. Vous trouverez ses aventures dans la colonne " Notes récentes ", à droite. Pour une autre énigme, voir le blog de Rafaël : http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be

17/06/2010

L'énigme des chiffres

« Gamin, houhou, viens ici, sors tes doigts de ton nez, termine ta boulette, expédie la par le balcon et viens t’asseoir ». « Où, papa, tous les tabourets sont occupés ». « Mets la vaisselle sale dans l’évier, gamin et viens t’asseoir ». « Papa, il y a des slips à toi qui flottent dans l’évier ». « Gamin, ne t’occupe pas de ma lingerie intime, je suis de sortie ce weekend et il faut que je sois près ». « Tu aurais pu les laver avec du savon à la lavande, hein, papa. Tu vas puer le citron. Tu les as mis tremper dans du truc à vaisselle ». « Gamin, je n’avais que le détergent pour la vaisselle sous la main, compris ». « Oui, papa. A propos, c’est quoi la connerie du jour ? ». « C’est une énigme, gamin. Quel est le chiffre commun à 2, 7, 0, 5, 8 et 9 ? ». « Facile, papa, il suffit de ». « Stooop, gamin, laisse les potes des blogs réfléchir jusqu’à demain ». « Oui, papa ». 

26/11/2009

Cherche l'énigme

Incroyable, mon nom est déjà gravé. Vives-je ? Où suis-je ? Dans quel état j'erre ? L'étagère je n'en ai qu'une, mais sur quelle planche ? Je planche sur la question. Il ne faut pas que je me planche trop fort sinon je vais recevoir l'étagère sur le crâne. Non, voyons. Vous pensez étagère et vous pensez livres. Ben non, c'est l'étagère aux boîtes, essentiellement des boîtes de raviolis sauce tomate. La sauce tomate dans les raviolis, c'est comme le sourire dans la vie. Avez-vous déjà mangé des raviolis sans sauce tomate ? Moi, oui, un jour où, dans mon inexpérience de père célibataire, je les avais rincé à l'eau pour éliminer les conservateurs. C'est dégueulasse. Autant mâchonner du carton mou. La vie sans le sourire, franc, amical, spontané, sincère, sortant des tripes, c'est la même chose : du carton mou. C'est comme un jeudi sans l'énigme de Rafaël sur http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be . A propos d'énigme, voici celle du jour : Où ai-je trouvé cette gravure ? 

033 - Copie

19/11/2009

L'énigme de la statue grecque

Incroyable : jeudi dernier, malgré sa célérité, sa promptitude, ses neurones hyperactifs ce n'est pas Rafaël, du célèbre blog  http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be (à lire tous les jours mais surtout les jeudis, les jours des énigmes) qui a trouvé la solution mais Maurice, dit Chacha, aidé, je suppose, par sa charmante Titine, qui a trouvé la solution (voir les 12 et 13 novembre 2009 dans la colonne Archive, à droite en entrant). Chacha a créé un famaux blog : http://regimemaigrir.skynetblogs.be . Cadeau, Maurice :

051

Revenons à l'énigme du jour : voici une statue d'un dieu grec (admirez au passage les détails de la barbe). La question est double :

- Qui en est l'auteur ?

- Quel est le principal matériau utilisé ?

Post-it crom' : Si vous envoyez votre réponse par lettre en y mettant une enveloppe déjà timbrée, attachez le timbre avec un trombone s'il vous plait. Si vous le collez je dois allez chez la voisine de palier pour le décoller vu que je ne dispose pas d'un fer à vapeur. Merci.

049
 

29/10/2009

Coucou, voici l'énigme (en trois phases)

Coucou, où suis-je ? Et, surtout, qu'est-ce donc ?

Demain il y aura un autre indice.

Je vous vois tous dans ma webcam. Je vois des hommes en pyjama qui se grattent machinalement les couiiles en ayant l'air de réfléchir. Trop tard, mon vieux, je t'ai vu. Je vois des nanas, déjà fardées, en nuisettes molletonnées griffées Damart thermolactyl. Faufra aller se coiffer, hein.

Bone chance à tous. 

041 (3)

22/10/2009

L'énigme du champignon

C'est la période des champignons, surtout les "des bois". Personnellement je préfère les "de Paris", ça fait plus distingué. Pourtant je sais bien qu'il n'y a pas champignon à Paris, à part la mérule dans les appartements. Le champignon de Paris vient, certains, pas tous, de Vireux-Molhain dans les Ardennes françaises. Pour le comprendre il faut savoir que le CFV3V circule de Mariembourg à Treignes mais pas en hiver. Le CFV3V est le Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées. Il emprunte une partie de la très ancienne ligne internationale Paris-Bruxelles. Actuellement, la dernière gare belge est Treignes mais, après Treignes, il y a un très long tunnel qui débouche à Vireux-Molhain, en France. La France, au passé douteux, qui a rasé ses terrils, a donné en concession ce magnifique tunnel à un éleveur de champignons. C'est facile, dans un tunnel. Il y a le noir pour que le champignon "de Paris" soit bien blanc, la température constante et automnale et le bon degré d'humidité. Je lance un appel au monde entier : Sauvons un tunnel, ne mangeons plus de champignons "de Paris". Végétariens, unissons-nous, profitons des protéines de la viande saignante, refusons les champignons ayant vécu dans le noir, la température automnale et l'humidité. Capturons ces champignons artificiels. Rendons leur l'air libre, déposons-les délicatement sur leur habitat naturel, les bouses de vache. Et rendons à ce tunnel, témoin d'un passé industriel glorieux, sa vocation transfrontalière. C'est la première fois que je m'étonne moi-même de ce que j'écris. Allez, hop, je continue tant ma muse s'amuse. Automobilistes, rejoignez-nous, ne poussez plus sur le champignon. Bon, ça suffit. Pour l'énigme d'aujourd'hui, j'aurais pu demander ce que signifient les 3V de CFV3V. Les 3 vallées sont celles de l'Eau blanche, l'Eau noire qui, se mêlant leurs eaux, forment la vallée du Viroin. Où ça ? A Viroinval bien sûr. Alors, pour l'énigme, puisque nous sommes dans les champignons, la question est : quel est le nom de celui-ci, découvert au hasard d'une promenade.

029 (5) - Copie

L'énigme du champignon

C'est la période des champignons, surtout les "des bois". Personnellement je préfère les "de Paris", ça fait plus distingué. Pourtant je sais bien qu'il n'y a pas champignon à Paris, à part la mérule dans les appartements. Le champignon de Paris vient, certains, pas tous, de Vireux-Molhain dans les Ardennes françaises. Pour le comprendre il faut savoir que le CFV3V circule de Mariembourg à Treignes mais pas en hiver. Le CFV3V est le Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées. Il emprunte une partie de la très ancienne ligne internationale Paris-Bruxelles. Actuellement, la dernière gare belge est Treignes mais, après Treignes, il y a un très long tunnel qui débouche à Vireux-Molhain, en France. La France, au passé douteux, qui a rasé ses terrils, a donné en concession ce magnifique tunnel à un éleveur de champignons. C'est facile, dans un tunnel. Il y a le noir pour que le champignon "de Paris" soit bien blanc, la température constante et automnale et le bon degré d'humidité. Je lance un appel au monde entier : Sauvons un tunnel, ne mangeons plus de champignons "de Paris". Végétariens, unissons-nous, profitons des protéines de la viande saignante, refusons les champignons ayant vécu dans le noir, la température automnale et l'humidité. Capturons ces champignons artificiels. Rendons leur l'air libre, déposons-les délicatement sur leur habitat naturel, les bouses de vache. Et rendons à ce tunnel, témoin d'un passé industriel glorieux, sa vocation transfrontalière. C'est la première fois que je m'étonne moi-même de ce que j'écris. Allez, hop, je continue tant ma muse s'amuse. Automobilistes, rejoignez-nous, ne poussez plus sur le champignon. Bon, ça suffit. Pour l'énigme d'aujourd'hui, j'aurais pu demander ce que signifient les 3V de CFV3V. Les 3 vallées sont celles de l'Eau blanche, l'Eau noire qui, se mêlant leurs eaux, forment la vallée du Viroin. Où ça ? A Viroinval bien sûr. Alors, pour l'énigme, puisque nous sommes dans les champignons, la question est : quel est le nom de celui-ci, découvert au hasard d'une promenade.

029 (5) - Copie

08/10/2009

Cherche à vous faire baver

« Gamin, c’est jeudi, entre mercredi et vendredi ». « Ben oui, papa. On dirait que tes cachets pour la mémoire te font du bien. Un jour tu vas peut-être te souvenir de mon prénom, hein, papa ». « Gamin, ne rigole pas de ça. J’en suis à une moyenne de neuf codes secrets par mois pour ma carte bancaire ». « C’est normal, papa, tu fais les courses en moyenne neuf fois par mois ». « Gamin, soyons sérieux, le jeudi est le jour des énigmes ». « Et je parie que tu n’en as pas prévu cette semaine, hein, papa ». « Si, gamin, cette semaine c’est une énigme visuelle. Regarde ». « Je sais, papa. Je peu le dire ? Papa, je peux ? ». « Gamin, non. Tu me fais penser à ma mère qui estropiait les devinettes ». « Comment, papa ? ». « Elle demandait : quel est le plus long nerf optique ». « Et c’est quoi la réponse, papa ? ». « Ben, c’est justement le nerf optique, gamin ». « Et pourquoi, papa ? ». « Parce qu’on a la larme à l’œil quand on s’arrache un poil du cul, gamin ». 

009 (3)

01/10/2009

Cherche la solution de l'énigme

« Papa, c’est quoi cette photo. On dirait ». « Gamin, on ne dirait rien du tout. D’ailleurs on ne dit rien du tout. On ne peut rien dire du tout. Tu ne peux rien dire du tout. Ferme ta gueule. Silence. C’est l’énigme du jeudi ». « Papa, on dirait du Yann Arthus-Bertrand ». « Ta gueule j’ai dit, ce qui veut dire ferme-la, autrement dit tais toi ». « Papa, tu dois donner des indices pour les téléspectateurs de ton blog. Tu étais avec des mongols fiers ? ». « Ras les pâquerettes, gamin. D’ailleurs une montgolfière n’aurait pas pu s’envoler avec moi à bord tellement je m’étais goinfré au repas du soir ». « Tu avais goinfré quoi, papa ? ». « Gamin, reste poli. Je ne goinfre pas, je déguste, j’excite mes papilles gustatives à défaut d’exciter autre chose, je me délecte, je bouffe, je m’en mets plein la tronche, j’avale tout rond pour être resservi, je gonfle, je rote, je pète mais j’en ai eu pour mon argent. Gamin, c’est à ce prix et à ce sacrifice qu’on augmente le rapport qualité-prix d’un séjour en hôtel de luxe. Pour la boisson c’est la même chose. Quand tout le monde était parti je rentrais à quatre pattes. Avant je faisais le tour des bouteilles vides et j’obtenais encore quelques verres avec les fonds de bouteille ». « Papa, tu es génial ». « C’est normal, gamin. Je suis ton père ». « Et l’énigme, papa ? ». « Ce n’est pas mon problème, gamin. C’est à eux de trouver. Ils ont jusqu’à demain ».

225

12/09/2009

Cherche à me reposer

Une semaine sans ordinateur, sans aller au bureau photocopier du matin au soir, sans poster de commentaire sur vos blogs, sans l'énigme du jeudi, ça va être dur, surtout le jeudi. Je vous livre mon programme, grâce à Gotlib. Quels souvenirs ce Gotlib, surtout l'histoire du raton laveur qui a attrapé une crampe dans la queue et qui tournait en rond dans l'eau, verticalement. Gotlib c'est mon Jacques Salomé à moi (que ceux qui ne comprennent pas relisent Rafaël). Le gamin, qui sera chez sa mère, enfin, chez les parents de sa mère parce qu'elle joue à faire le Moulin Rouge en écartant ses jambes pour trouver un Roc aux six Freddy et Blanche-Neige a fait mieux puisqu'il lui en a phallus sept, m'a dit que là où je vais il y a des Gilbert cafés où on peut se brancher sur internet. Je pourrai peut-être vous envoyer des cartes postales, sans les timbrer. Je suis préparé pour mes vacances : Imodium, Motilium, Géranium, aluminium pour emballer les restes du buffet du soir pour les manger le lendemain à midi car j'ai choisi la demi-pension. " Il ne faut pas vous pensionner tout de suite " m'a dit mon psy, " vous êtes trop jeune. Commencez par une demi-pension ". Ils m'ont rassuré à l'agence de voyage : même en demi-pension on a droit à un lit entier. Et à un copieux petit déjeuner comme chez Titine et Chacha. J'ai établi mon programme de la semaine et je vous le livre. Vous recevrez chaque jour une oeuvre inédite sur ce blog, histoire de garder le contact. Vos commentaires sont les bienvenus, comme d'habitude, comme a dit Maille Oué. Pff, dure, dure, celle-là. J'ai vraiment besoin de repos !

dyn004_original_600_419_jpeg_2666720_ba7ebef06f1295b0782b93212006849c[1]

25/06/2009

Enigme N° 7

Le gamin est devant, au centre, faisant de la pub pour de la restauration rapide. Au centre, madame Chanterelle, l'animatrice de la chorale. Derrière, Arine et Oline, les soeurs jumelles qui ont eu un petit ami commun qui passait d'une à l'autre. Il était parfois l'amant d'Arine et parfois l'amant d'Oline. Quand il avait de pépins avec la première il jouait une sérénade à la seconde. Le type, à l'arrière droit, avec un bicorne, a été deux fois cocu. Devant lui, ce n'est pas Albert Deux, C'est Albert Meuh, l'éleveur de vaches. Il va bien. Aux dernières nouvelles il va de pis en pis chaque jour. A l'avant-plan, à gauche, Marie-Christine, qui boude et tourne le dos à Rafaël, le grand gaillard à droite, le gars qui publie une énigme chaque jeudi sur http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be (N'allez pas voir, ou alors demain, pour me laisser une chance. Merci pour votre compréhension. L'énigme du jour : où est Mimi ?

177

28/05/2009

Enigme N° 1

Trois aveugles suivent l’enterrement de leur frère. Or, le décédé n’avait pas de frère. Qui sont les trois aveugles ? Si vous voyez clair, envoyez votre réponse via les commentaires. Pour les sourds et malentendants, voici l’énigme : TROIS AVEUGLES SUIVENT L’ENTERREMENT DE LEUR FRERE. OR LE DECEDE N’AVAIT PAS DE FRERE. QUI SONT LES TROIS AVEUGLES ?

Pour des énigmes intelligentes, voyez Rafaël, de http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be tous les jeudis.