11/11/2007

Cherche à effacer la honte

« Papa, t’as fini ta gueule de bois ? ». « Oui, gamin ». « Alors, pourquoi tu pleures ? ». « Gamin, la honte, trois zéro contre nous au foot, à cause de trois imbéciles qui ont shooté n’importe comment et que le ballon s’est retrouvé dans nos buts à nous ». « Pourquoi nous n’avons pas arrêté les ballons, papa ». « Gamin, ça c’est la loi du sport. Peut-être que le gsm de notre gardien de but a sonné pendant le penalty, peut-être qu’un caca de pigeon supporter de l’équipe adverse lui est tombé dans l’œil, peut-être qu’il avait pipi et qu’il ne savait plus ouvrir les bras ». « Papa, à ton âge, pleurer comme un bas de laine, pour du foot, allons ». « Gamin, de tous les peuples du goal les belges sont les plus braves. C’est Jules Machin qui l’a dit ». « Papa, l’important c’est de participer ». « Des conneries, ça, gamin. Je participe chaque semaine à euromillions et je n’ai jamais gagné ».