12/11/2010

La suite du lapin

« Papa, as-tu trouvé le lapin idéal qui ne meurt pas et qui ne disparaît que s’il s’envole ? ». « J’en ai trouvé plusieurs, gamin, certains n’étaient pas assez longs ». « Assez longs ? ». « J’hésite à en prendre un avec de longs poils, ça doit tenir plus chaud l’hiver, gamin ». « Tu as peur qu’il mette des poils partout, papa ». « Non, gamin, les poils doivent tenir car ils disent qu’il est lavable en machine ». « Mais c’est interdit, ça, papa, tu vas avoir tous les tordus de la S.P.A. à tes trousses ». « Gamin, je vais encore perdre des lectrices à chacha et à chienchien avec tes conneries animalières ». Mais c’est toi qui ne veut pas de chat ni de chien dans l’appartement, papa ». « Gamin, je n’ai pas les moyens d’acheter une laisse longue de plus de cinq étages pour que le toutou ou le pâté de volaille aille faire sa crotte sur le trottoir ». « Papa, sérieusement, parce qu’il me semble que tu allonges la sauce. C’est quoi cette histoire de lapin à longs poils lavable en machine ? ». « Un boudin, gamin, un boudin avec des poils et une des oreilles façon lapin pour mettre en dessous de la porte-fenêtre du balcon parce que le froid pénètre quand il y a du vent ». « Papa, aujourd’hui c’est à moi de dire ‘ Heuuu ‘ ».

13/06/2010

Cherche le 13 juin 2010

 

« Papa, tu sais qu’aujourd’hui c’est la fête des pères ». « Oui, gamin. D’ailleurs, pour l’apéritif, je me suis acheté un paquet de douze zakouskis surgelés faits comme à la maison ». « Mais tu n’en as jamais fait, papa ». « C’est ce qui est écrit sur la boîte, gamin ». « Papa, j’ai besoin d’un carton et de la colle forte ». « Ah bon ! ». « C’est pour finaliser l’esquisse de mon cadeau pour ta fête » ? « Finaliser l’esquisse ! Que veux-tu dire, gamin ? ». « Le 14 mai, dans la colonne Archives, tu n’avais pas l’air ravi de ma composition. Alors j’ai revu ma copie ? C’est pour mettre sur la porte des toilettes quand tu ne veux pas que je te dérange pendant que tu lis. Vas voir, c’est sur ton bureau ». « Oufti ! Tu n’aurais peut-être pas du mettre les petites crottes, on va nous prendre pour des lapins ". 

065

03/03/2010

Cherche un chien avec 46 mètres de chipolata

Hier, j’ai acheté un tuyau d’arrosage de 50 mètres enroulé sur un dérouleur en promotion. N’ayant besoin que de quatre mètres pour aller du robinet de la cuisine au bonzaï qui est sur le balcon, j’ai pris la petite hache qui me sert à trancher les têtes des lapins que j’achète prédécoupés en barquettes au supermarché. Ces cons laissent la tête soi-disant pour montrer que ce n’est pas du chat et J’imagine le nombre de ménagères qui, voulant cuisiner un lapin en barquette, doivent s’armer d’une hache pour enlever la tête immangeable mais qu’elles ont payé au prix du râble et des cuisses. Schlâââ, dans le tuyau, les quatre mètres vont d’ici au palier mais les quarante-six mètres sont plus bas parce que, pour tendre le tuyau, je l’avais laissé pendre par le balcon du cinquième. Le temps de sortir de mon pyjama, d’enfiler autre chose et de descendre avec l’ascenseur et … plus rien. Je suppose qu’un chien s’est enfuit avec mon tuyau croyant que c’est de la chipolata. Si vous voyez un chien traînant 46 mètres de chipolata prévenez-moi. En cas d’achat par vous du tuyau je vous ferai une réduction.

30/01/2010

Cherche les carottes

« Gamin ». « Oui, papa ». « Gamin, où sont les carottes que je dois cuire pour le repas de midi ? ». « A l’école, papa ». « Quoi, des carottes à l’école. Elle se les met où ta maîtresse ? Elle se prend pour le tunnel sous la Manche ? ». « Papa, demain avec l’école on va visiter une ferme. Avec des veaux, vaches, cochons, couvées et des lapins. Madame a demandé d’apporter un peu de nourriture ». « Et tu trouves que quatre carottes c’est un peu de nourriture ! Gamin, c’étaient nos légumes pour deux jours ». « Papa, madame a dit que les agriculteurs vont de pis en pis et qu’il faut les aider ». « Avec les vaches peut-être, ils n’arrivent plus à faire leur beurre avec leur lait, mais avec des lapins ! Aller de pis en pis avec des lapins, non mais, on aura tout vu. Sais-tu que le pire mois pour les agriculteurs c'est le mois de février parce qu'ils n'ont que vingt-huit jours pour se plaindre. Tu dois rayer ces idées reçues d’une traite, gamin. Les agriculteurs, s’ils écossaient leurs petits pois, ils pourraient vendre des kilts et des plaids à carreaux ». « Papa, on mange quoi ce midi ? ». « Raviolis, gamin ». « Ah ». « Oui, et sans carotte dans la sauce ».

16/09/2009

Bébé assume l'intérim - 4

Coucou, ici Bébé, Bag-in-Box sans le Box, depuis trois jours sur ce blog. Je m'entraîne au belcanto. Je belcantote. Ah, que je ris de me voir si belle en ce miroir. Je ne sais plus s'il faut dire "Case ta fiore" en parlant de la fille quadragénaire qui n'a jamais connu l'homme ou "Casse ta fiore" en parlant d'une tirelire. De plus, le tirelire n'existe plus en Italie depuis que les distributeurs de billets ne donnent que des euros. Plus de lires. On se gondole à Venise, la Bruges du sud, devant les fers à passer et à repasser. Maman a aussi un vaporetto pour les chemises de papa. Alors je chante ; " Dans la forêt un grand cerf, regardais par la fenêtre, un lapin venir à l'huile, et lui parler rainsi, serre, serre, couvre-moi, ou le chasseur me tuera, lapin, là peint, entre et vient, me serrer la main ".

037

31/08/2009

Cherche encore le lapin

Les 26 et 27 août j'ai fait connaissance avec un jeune lapin. Par malheur et par réaction tardive de l'excès de lentilles ingurgitées au repas de la veille au soir (mais c'est tellement bon avec un gigot d'agneau), un pet m'échappa. Je veux rester modeste mais je pense qu'on l'aurait entendu même durant l'explosion d'un pétard de feu d'artifice. Pis qu'un crissement de pneus de camion. D'ailleurs des traces de freinage étaient visibles, j'ai du changer de slip. Plus de petit lapin. Je le comprends, moi-même j'ai eu peur. Ah, si j'avais pu l'enregistrer, ce pet personnel et historique, je l'aurais diffusé sur mon répondeur téléphonique. J'ai chanté une chanson de Chantal Goya pour qu'il revienne mais ce fut peine perdue. Je l'ai cherché les 28, 29 et 30 août. J'ai même fouillé une meule de foin et je me suis fait piquer huit fois par sept aiguilles. Car j'en ai trouvé sept mails il y en a une qui m'a échappé en voulant la ramasser. C''est fou ce que les choses m'échappent en ce moment, je suis un véritable pot d'échappement. Il faut absolument que j'apprenne à imiter le bruit de la carotte. Un, pour attrpper des lapins. Deux, pour converser avec l'âne de Saint Nicolas. J'ai quand même eu l'occasion de rencontrer les parents du petit lapin (ou les grands-parents car ils me semblent vieux et il paraît que les lapins se reproduisent vite). Je vous en livre une photo.

071

27/08/2009

Cherche à attraper un lapin

 Un lapin, c'est bon. Surtout avec des pruneaux d'Agen. Un lapin de Garenne avec des pruneaux d'Agen. Et des oignons de Mulhouse. Et de la moutarde de Dijon. Et du sporting d'Anderlecht. Et du basilic de Koekelberg. Mais, comment attraper un lapin ? On m'a dit : lapin, ça linge. Je n'y connais rien en lingerie, je n'ai que des slips, taille M comme Mâle. Les S me serrent à la taille, je dois en mettre deux, un à chaque jambe, ce qui n'est pas économique pour les lessives. Avec les XXL, je pourrais faire un parachute. Donc j'ai des slips M. Mais où donc est le lapin dans cette histoire de slips ? Je ne me vois dire à une rencontre, blonde avec du monde au balcon : "Je vais te montrer ma queue de lapin". Une trompe d'éléphant, oui, mais pas une queue de lapin. Je n'ai pas de trompe d'éléphant. Ni une queue de lapin. Mais j'ai vu un lapin. Dans des bruyères chez un voisin. J'ai les oignons de Mulhouse, la moutarde de Dijon, du basilic de chez Carrefour et un autocollant du sporting d'Anderlecht sur le frigo. Aidez-moi à l'attraper. D'avance merci.

072

26/08/2009

Le problème du jeune lapin

 Le problème du jeune lapin c'est que cet imbécile oublie qu'il a de grandes oreilles et, comme il est curieux, il les pointe pour écouter les conversations des adultes qui se racontent des choses qui ne sont pas de son âge. Comment pourrait-il comprendre courbature, vergéture, bite molle, pilule, gélulle, compresse, carpaccio, merguez, hémorroïde, côte à l'os, voisine de palier, tension artérielle, colonoscopie, hamster, roulette, casino, ruiné, barbecue, déluge, garage, démangeaison, hospice, pitta, entrecôte, viennoiserie, amuse gueule, zakouski, otorhynolaryngologue, tamalou, retraite, décès, veuve joyeuse, club de rencontres, dentier, prostate, biloute, fuites, gérontologie, reflux gastrique, migraine, s'éteindre comme un chandelle, 69, magret de canard, sauce andalouse, faire revenir des oignons, buffet à volonté, bactérie, chiasse, bronchite chronique, sudoku, cucurbitacée, crise d'hystérie, dernières volontés, funérailles, héritage, notaire, nouba, gueule de bois, incontinence, sarkozi, karcher, bonobo bama, changer les draps, alzheimer, potiron, escalope, pompidou, poulidor, vache folle, météo. Le jeune lapin devrait se contenter d'écouter les oiseaux, les grenouilles, les sauterelles, loin des adultes pour ne pas se faire tirer les oreilles.

072

15/07/2009

Chiasse !

Pas de post aujourd'hui. Je suis sur le post, sans le s. Je me vide. C'est une sensation terrible. J'ai l'impression que je n'aurai plus rien à l'intérieur. Une bière pas fraîche ? Des crevettes ayant passé l'âge de la retraite ? La peau de la tomate avec ses pesticides et ses fongicides ? Les oeufs pondus du jour mais utilisés trop longtemps après le ponte ? La mayonnaise en tube dont j'ai perdu le bouchon ? Le mélange bière - crevettes - mayonnaise - tomate - pastis à l'apéritif - chips au paprika ? Les moules d'hier ? Trop de vin blanc avec les moules ? Pourvu qu'il n' y ait pas de coupure d'eau parce qu'aujourd'hui c'est une partie de chasse. Plus j'évacue et plus je perds mon bronzage. Je suis dans la merde. Au secours. Plus j'utilise le papier cul et plus le rouleau devient petit. L'air devient irrespirable. Je ne devrais pas fumer dans les toilettes. Dans les avions c'est interdit. J'essaye de me convaincre que je suis en avion, mais, au cinquième étage, je ne suis qu'en phase de décollage. Et des toilettes je ne vois pas la piste. Pourvu que le pilote ne fasse pas de looping. Ce serait une cacastrophe. Je devrais repeindre le plafond. C'est terrible, je sens que je me vide. Je participe, malgré moi, au cycle de la nature. Quand on a mangé des crevettes et que, via les canalisations, elles retournent à la mer, d'accord, c'est normal. Mais quand ça arrive après avoir mangé du lapin ou du boeuf, je ne comprends pas ce que le lapin ou le boeuf iraient faire dans la mer. Encore un mystère que les scientifiques devraient halluciner. Ce qui est bien, quand on a la vaporisante, c'est qu'on réfléchit. Moi, ça fait quatre heures que je réfléchis. Je pense donc j'essuye. Courage. A demain.

24/05/2009

Cherche la fête des pères

« Papa, c’est bientôt la fête des pères. Tu veux quoi comme cadeau ? Madame, à l’école, demande des idées ». « Un pot de yaourt vide avec des confettis collés dessus, Grâce à ton institutrice j’ai commencé une collection de pots de yaourt. Quand tu auras quarante ans je m’achèterai une planche que je fixerai au mur pour exposer tous tes chefs-d’œuvre. Le musée du pot de yaourt à travers le temps. A York il y a le musée du jambon. A Agen c’est le musée du pruneau. A Garenne celui du lapin. A Compote celui du boudin. Ici, ce sera le musée du pot de yaourt ». « Papa, tu m’achèteras une casquette marquée Guide ». « Gamin, j’espère qu’à quarante ans tu feras autre chose que d’attendre des autocars de japonais  venus photographier un mètre cinquante de pots de yaourt, ça va coincer dans l’ascenseur pour les faire monter au cinquième étage ». « Je t’offre quoi, alors, papa ? ». « Du persil, du vrai, du vivant. Je n’en ai jamais vu mais ce n’est pas cher. Il parait que c’est bon pour la santé, pour avoir une biloute qui se lève devant les dames, que c’est plein de fer comme les chemins qui supportent les trains ». « Papa, je fais quoi avec le pot de yaourt que madame m’a confié pour ta fête ? ». « Heuuu ».

Lhistoire du plâtre est terminée. Retrouvez-la dans le colonne de droite à partie du 14 mai 2009. Bonne lecture.

05/05/2009

A donner : téléviseur d'extérieur

Magnifique objet de décoration : téléviseur transformable en clapier à lapins, en four de jardin (les grilles sont livrées démontées - voir photo), en maison de repos pour nains de jardin sdf. Incroyale : quand on se met sur le dos et qu'on rentre sa tête dedans (après avoir ouvert la porte) on voit le ciel par la buse du dessus et même les étoiles, la nuit. De jour c'est plus difficile. Evitez de le faire d'un endroit où vos voisins peuvent vous voir, je l'ai fait et les voisins m'ont envoyé les pompiers croyant que je me suicidais au gaz dans ma cuisinière. Cadeau idéal pour des amis dont on veut se défaire. Je donne cet objet pour une croûte de pain. La croûte de pain, c'est pour nourrir les petits oiseaux.

plan appart1 005

16/01/2009

Buggy à vendre, cuicui en bon état

C’est pour faire plaisir au gamin qui trouve que ses étrennes ne couvriront pas ses dépenses. Il vend son buggy, bleu, avec le cuicui qui fonctionne encore. Quelques traces de dents dans le caoutchouc. C’est normal, c’est grâce à son buggy que le gamin a fait ses dents et m’a fichu la paix la nuit, enfin, certaines nuits, quand il était petit. A vue de nez le buggy dégage une légère odeur de vanille. C’est son grand-père maternel, chez qui le gamin l’a reçu, qui l’a appelé buggy. Ce vieux fou a avoué un jour avoir confondu avec bugs bunny. C’est idiot parce qu’un lapin ce n’est pas bleu.  Faire offre.

12/11/2008

Cherche votre aide

Je viens d’être victime d’un vol. D’un double vol. Mon stock de paquets de cigarettes a disparu et, chose étrange, les carottes que j’avais disposées ce matin sur la table de la cuisine pour ne pas oublier de les cuisiner ce soir ont également disparu. Si vous voyez passer un lapin qui tousse, pouvez-vous m’envoyer ses coordonnées. Merci.  

07:15 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : aide, vol, lapin, cigarette, tousser |  Facebook |

23/04/2008

Cherche le petxaran

Rafaël de http://carpe-diem-lbsp.skyblogs.be , hé oui, encore lui, me conseille d’engager des rameurs basques pour aller sur l’île de Robinson et d’utiliser le petxaran comme carburant. Pourquoi pas des basques, s’ils sont grands, pas des baskets ni des basketjes de Bruxelles (bonjour les suisses). Je ne sais pas comment Gérard a fait, mais il m’a branché sur « Oui, qui pédia », vélo, pardon, cyclopédie d’internet. Le patxaran, prononcer patcharane (ça commence bien !), est une liqueur du Pays basque fabriquée à partir de la macération de prunelles sauvages dans de l'alcool anisé, voilà qui est interessant. L’alcool anisé, je l’ai. C’est quoi des prunelles ? Sauvages, en plus ! Je vais devoir aller à la chasse ? Pool. Pan. Ouais, j’ai zigouillé une prunelle sauvage. Imbécile, c’est un lapin. Ah bon, ce n’est pas bon un lapin macéré dans de l’alcool anisé ? C’est une femelle qu’il faut ? Lapin aux pruneaux, lapine aux prunelles. Hé, vous la connaissez celle-là ? « Comment reconnais-tu les lapins des lapines ? ». « J’ai acheté des accessoires, j’ai des cloches à lapine ». « Ah bon. Et pour pisser, ça va ? ». Heuuu, si ça ne vous fait pas rire, je m’en fiche. Par contre pour mon voyage j’ai besoin de vous. Je cherche des prunelles, des sauvages et de la macération.

29/11/2006

Cherche la bonne boîte

"Papa, on mange quoi aujourd'hui ?". "Gamin, aujourd'hui, c'est la fête, on mange lapin gibier". "Papa, c'est quoi, gibier ?". "Gibier, ce sont des bêtes sauvages". "Oui mais, papa, c'est quoi comme bête sauvage ?". "Regarde sur la boîte, gamin". "Papa, ce sont des boulettes pour les chats". "Quoi, pour les chats ! Ah, les sales bêtes, pleines de poils et de griffes. Il y a du chat dans le gibier ?". "Non, papa, les boulettes au lapin et au gibier, c'est pour les chats". "Mais, on n'a pas de chat. Merde alors, allez hop, c'est la fête, je fais des raviolis". Je cherche des vrais boîtes avec du vrai gibier. C'est pour le gamin.

14/11/2006

Cherche deux lapins

Noël approche. J'ai profité de ce que le gamin était chez sa mère pour faire une répétition de le crêche vivante que je veux lui offrir. L'année dernière, ça a été un flop. J'avais loué une vache pour faire le boeuf et elle n'a jamais su rentrer dans l'ascenseur. Impossible de la hisser jusqu'au cinquième étage. Cette année je vais faire plus petit. Le boeuf, ce sera un lapin brun et l'âne, ce sera un lapin gris. J'ai un problème : au supermarché les lapins sont déjà découpés en morceaux. Ce serait ridicule de mettre ça dans une crêche vivante. Autant y mettre une escalope et 20 centimètres de chipolata. Et trois chicons debouts pour faire les rois mages. Pffff, que faire ? Je cherche deux lapins, des vrais, pas découpés, un brun et un gris, qui savent faire de la figuration. J'organise un casting mercredi. Venez nombreux.

06/10/2006

Cherche huile à caddy

"Allo, qui c'est". "C'est ta mère, idiot". "Aaah, et que ce fait-ce ?". "Dimanche, tu viens me chercher". "Heuuu, dimanche, te chercher, mais pourquoi donc?". "Lés élections, idiot". "Ha, tu es candidate ?". "Idiot. Je vais voter". "A 80 ans, t'as encore le droit de voter". "Imbécile, fils d'imbécile, réfléchis, comment vais-je aller voter, hein". "Sais pas". "Et bien, je vais te le dire, idiot, prends ton auto". "Mais, maman, c'est impossible de se garer près du bureau de vote. T'as toujours le caddy dans ta cave ?". "Oui, cette saloperie est toujours là, et aussi la paille que tu y avais mise pour le stupide lapin que tu avais gagné à une tombola". "On ira voter en caddy, maman". "En caddy ! Mais il fait cuicui". "Cuicui ?". "Il commence à rouiller des roues. A mon avis, quand le lapin était dedans, il a du pisser dessus". "T'occupes, maman, je m'en occupe, à dimanche". Je cherche d'urgence de l'huile pour roues de caddy.

14/09/2006

Cherche des chansons (2)

Je dois aller à un mariage. Avec karaoké. Tu chantes, tu manges. Tu chantes pas, tu manges pas. C'est du chantage, non. Je manque d'inspiration. Dans sa maison, un grand cerf, regardais par la fenêtre, un lapin veniralui et criérainsi : cerf, cerf, ouvre moi. Ouvre-moi la porte, pour l'amour de dieu. Non, non et non, si j'y vais, à ce mariage, c'est pour manger des zakovskis. Plein de zakovskis. Riquita, jolie fleur de Javaaa, donnes nous, donnes nous des baisers. Non, on va croire que je drague. Ne me quitte pas, il faut oublier, tout peut s'oublier, qui s'enfuit déjà, oublier le temps, des malentendus, et le temps perdu. Triste, c'est à chier, ce truc. Je n'aurai pas à manger. J'ai bien mangé, j'ai bien bu, j'ai la peau du ventre bien tendu, merci, petit, jésuuus. Ah, ça, c'est mieux. Surtout avant de manger. C'est comme un rappel : "tous à table".  Je cherche la partition de J'ai bien mangé, j'ai bien bu.

30/03/2006

Cherche renseigements sur pruneaux

Les gens sont gentils. Suite à l'annonce du 29 mars, j'ai les lapins pour la crêche vivante. Ils sont même trop gentils : j'ai six lapins gris et six lapins bruns. Je ne peux pas faire six crêches vivantes, quand même. Je n'ai pas assez de moutons. Je ne sais pas qui les a amené pendant mon absence. La vieille dame du rez, qui les a réceptionné, devenait folle, m'a-t-elle dit. Maintenant c'est moi. Je me sens désorienté, perplexe, dubutatif. Je suis cuit. Les prochains à l'être sont dix lapins qui serviront pour Pâques comme dinde de Noël. Je cherche à comprendre comment on fait pour ramollir des pruneaux.

10:11 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lapin, creche, paques, dinde, noel |  Facebook |

29/03/2006

Cherche deux lapins domestiqués

Le sapin sans aiguille que j'ai mis en vente n'a pas encore trouvé acquéreur. Pâques arrive. Je vais le déguiser en sapin de noël pascal et pendre des oeufs à la place des boules. Pour la crêche vivante, les souris blanches feront les moutons des bergers. Je cherche deux lapins, bien sages, un gris et un brun, pour faire l'âne et le boeuf.

12:43 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : noel, paques, creche, sapin, souris, mouton, lapin, boeuf |  Facebook |