30/01/2010

Cherche les carottes

« Gamin ». « Oui, papa ». « Gamin, où sont les carottes que je dois cuire pour le repas de midi ? ». « A l’école, papa ». « Quoi, des carottes à l’école. Elle se les met où ta maîtresse ? Elle se prend pour le tunnel sous la Manche ? ». « Papa, demain avec l’école on va visiter une ferme. Avec des veaux, vaches, cochons, couvées et des lapins. Madame a demandé d’apporter un peu de nourriture ». « Et tu trouves que quatre carottes c’est un peu de nourriture ! Gamin, c’étaient nos légumes pour deux jours ». « Papa, madame a dit que les agriculteurs vont de pis en pis et qu’il faut les aider ». « Avec les vaches peut-être, ils n’arrivent plus à faire leur beurre avec leur lait, mais avec des lapins ! Aller de pis en pis avec des lapins, non mais, on aura tout vu. Sais-tu que le pire mois pour les agriculteurs c'est le mois de février parce qu'ils n'ont que vingt-huit jours pour se plaindre. Tu dois rayer ces idées reçues d’une traite, gamin. Les agriculteurs, s’ils écossaient leurs petits pois, ils pourraient vendre des kilts et des plaids à carreaux ». « Papa, on mange quoi ce midi ? ». « Raviolis, gamin ». « Ah ». « Oui, et sans carotte dans la sauce ».

16/05/2008

Cherche à lâcher

« Vas-y, papa, lâche ». « Heuuu, non, hein, gamin, pas sur monsieur le curé ». « Là, papa, deux vieux ». « Non, hein, gamin, ils vont avoir un nain fractus ». « Papa, papa, ma maîtresse d’école, vas y, vite ». « Heuuu, elle sait que tu habites ici ? ». « Je crois, papa ». « Alors, non, hein, gamin ». « Mais papa, si tu ne lâches pas du cinquième étage le ballon à gonfler que tu as rempli de farine parce que tu t’es trompé et que tu croyais que c’était du sucre en poudre, je ne m’amuse pas ». « Attends, gamin, là, regarde, un policier qui me met une contravention parce que je n’ai pas mis le disque de stationnement derrière le pare-brise. Lui, il ne me connaît pas. Envoyéééé ».