17/03/2011

L'énigme du jeudi

« Papa, papa ». « Oui, gamin ». « Papa, j’en ai une courte ». « C’est normal pour ton âge, gamin ». « Papa, je parle de la devinette du jeudi ». « Vas-y, gamin, je t’écoute ». « Voilà : Qu’est-ce qui est noir, qui fume et qui pend au plafond ? ».

07:30 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : énigme, papa, gami |  Facebook |

12/11/2010

La suite du lapin

« Papa, as-tu trouvé le lapin idéal qui ne meurt pas et qui ne disparaît que s’il s’envole ? ». « J’en ai trouvé plusieurs, gamin, certains n’étaient pas assez longs ». « Assez longs ? ». « J’hésite à en prendre un avec de longs poils, ça doit tenir plus chaud l’hiver, gamin ». « Tu as peur qu’il mette des poils partout, papa ». « Non, gamin, les poils doivent tenir car ils disent qu’il est lavable en machine ». « Mais c’est interdit, ça, papa, tu vas avoir tous les tordus de la S.P.A. à tes trousses ». « Gamin, je vais encore perdre des lectrices à chacha et à chienchien avec tes conneries animalières ». Mais c’est toi qui ne veut pas de chat ni de chien dans l’appartement, papa ». « Gamin, je n’ai pas les moyens d’acheter une laisse longue de plus de cinq étages pour que le toutou ou le pâté de volaille aille faire sa crotte sur le trottoir ». « Papa, sérieusement, parce qu’il me semble que tu allonges la sauce. C’est quoi cette histoire de lapin à longs poils lavable en machine ? ». « Un boudin, gamin, un boudin avec des poils et une des oreilles façon lapin pour mettre en dessous de la porte-fenêtre du balcon parce que le froid pénètre quand il y a du vent ». « Papa, aujourd’hui c’est à moi de dire ‘ Heuuu ‘ ».

09/11/2010

Chanson

« Papa, chante-moi la chanson ‘ Ah, caleçon ‘ ». « Oula, gamin, je ne m’en rappelle plus ». « Si, hein, papa, c’est de Henri Comassiasse ». « Aaah oui, gamin, je m’en souviens. Trois, quatre. Ah caleçon jolie les fiiilles de mooon pays, laï laï laï laï lala, laï laï la¨la ». « Bof, il y a mieux, papa ». « Oui, mais je ne m’en souviens pas, gamin ». « Les p’tits trous, les p’tits trous, toujours les p’tits trous, de mémoire papa, avant qu’on ne te mette dans un grand trou ». Gamin, ce soir je t’invite à regarder la télé. Ils passent ‘ La guerre de boutons ‘ ». « Ah non, papa, je ne fais pas dans l’archéologie cinématographique. Tout est scratch maintenant : les chaussures à scratche, la veste à scratch, mon cartable à scratch ». « Gamin, tu oublies les chemises ». « Mais je n’ai pas de chemise, papa. Je subodore que tu n’as pas envie de me les fermer ». « Tu subodores, gamin ! Heuuu, ça veut dire quoi ? ». « Renifler en-dessous des aisselles, papa ». « Heuuu ».

22/06/2010

Cherche d'où je suis champion

«  Papa ». « Oui, gamin », dessine-moi un permazotoïde pour l’école. Je n’y arrive pas ». Facile, gamin, regarde : une grosse tête et une longue flagelle ». « C’est quoi une flagelle, papa. C’est la longue queue, gamin, parce que le spermatozoïde fait la course avec les autres dans un milieu aqueux ».  « A queue comme le piano de ton idole Johnny, papa, celui qui a les mains moites et les pieds poites ? ». « Gamin, il faut l’excuser, son spermatozoïde était belge ». « Mais le tien aussi, papa ». « Je sais, gamin, j’ai une grosse tête aussi ». « C’est quoi aqueux, papa ? « Aquatique si tu préfères, gamin. Le spermatozoïde qui gagne, et les perdants aussi, font la course en nageant dans un liquide, comme de l’eau. Nous sommes tous nés champions puisque nous avons commencé notre vie par être le gagnant de natation ». « Mais, papa, ta grosse tête je comprends mais pas champion de natation. A ton âge tu ne sais toujours pas nager ». « Heuuu ».

19/06/2010

Cherche les bonnes études pour le gamin

" Tu fais quoi, gamin ? ".'" J'étudie, papa ". " C'est bien, gamin. pour que tu aies des vitamines je vais ouvrir une boîte de soupe. A quoi la veux-tu, la soupe, gamin ? ". " Aux champignons, papa ". " Y a plus, gamin ". " Pas grave, papa. J'aime bien celle à la tomate quand tu me donnes toutes les boulettes ". " Y a plus, gamin ". " Alors la soupe blanche avec des asperges, du choux-fleur et des oignons ". " Y a plus, gamin ". " Papa, dis-moi ce qu'il reste, ça ira plus vite ". " Du chicken soup en sachet, gamin. Si tu veux j'ajouterai des lettres en pâte ". " D'accord, papa ". " Dis, gamin, tu étudies quoi ? ". " EDM, papa ". " C'est quoi ce truc, gamin ". " Etude du milieu, papa ". " Quoi, étude du milieu ! Mais c'est chaque année que tu étudies le milieu. Et la gauche, hein, et la droite, hein, ça existe, non. Et le nord, et le sud, hein ". " Papa, calme-toi. Dans une tartellette aux fraises c'est le milieu qui est le meilleur, non ". " Heuuu ".

13/06/2010

Cherche le 13 juin 2010

 

« Papa, tu sais qu’aujourd’hui c’est la fête des pères ». « Oui, gamin. D’ailleurs, pour l’apéritif, je me suis acheté un paquet de douze zakouskis surgelés faits comme à la maison ». « Mais tu n’en as jamais fait, papa ». « C’est ce qui est écrit sur la boîte, gamin ». « Papa, j’ai besoin d’un carton et de la colle forte ». « Ah bon ! ». « C’est pour finaliser l’esquisse de mon cadeau pour ta fête » ? « Finaliser l’esquisse ! Que veux-tu dire, gamin ? ». « Le 14 mai, dans la colonne Archives, tu n’avais pas l’air ravi de ma composition. Alors j’ai revu ma copie ? C’est pour mettre sur la porte des toilettes quand tu ne veux pas que je te dérange pendant que tu lis. Vas voir, c’est sur ton bureau ». « Oufti ! Tu n’aurais peut-être pas du mettre les petites crottes, on va nous prendre pour des lapins ". 

065

06/06/2010

Les suites du retard d'hier

« Papa, Cédric sait que sa maman a du retard mais ne sait pas pourquoi et voudrait que tu m’expliques pour que je le lui dise ». « Gamin, une chose à la fois, procédons par étape ». « Oui, papa. Avec toi je me crois être au tour de France. Vas-y, papa, pédale dans ton encyclopédie qu’on avance un peu ». « Gamin, quand vas-tu la prochaine fois chez Cédric ? ». « Bientôt ». « Gamin, chez Cédric, es-tu obligé de rester dans sa chambre pour jouer ou peux-tu vaquer dans la maison ? ». « Je suppose que je vaque puisque je ne dois pas rester dans sa chambre ». « Bien. On avance. Joue à cache-cache avec Cédric ». « Chouette, j’adore. J’ai compris, papa. Je me cache. Cédric ne me trouve pas. Ses parents non plus. Quand ça devient panique à bord je dis que je dirai où je suis contre paiement d’une rançon et que la rançon c’est expliquer à Cédric le retard de sa maman ». « Non, gamin. Tu en profites pour tout explorer, sauf le frigo, et tu repères la manne à linge ». « Pourquoi, papa ? ». « Parce que c’est souvent au repassage que les femmes ont du retard ».

05/06/2010

Cherche le pourquoi du retard

« Papa ». « Oui, gamin ». « Cédric a entendu sa maman dire à son papa qu’elle avait du retard et que c’est peut-être une bonne nouvelle mais que c’est trop tôt pour le dire à lui. Cédric n’ose pas demander et me demande de te demander ce que ça veut dire parce qu’il sait que tu connais plein de choses ». « D’abord, gamin, ça veut dire que Cédric ne me connais pas bien. Je suis peut-être une encyclopédie mais une à trois roues. Ou alors à deux roues mais avec des stabilisateurs ». « Papa, ça veut dire que tu pédales dans la semoule ? ». « Un peu, gamin ». « Dis-moi au moins quelque chose, papa ». « Gamin, moi, quand j’ai du retard, c’est que c’est raté et que je dois attendre le train suivant ».

23/05/2010

Cherche le bout du fil

« Gamin ». « Oui, papa ». « Téléphone ». « A qui, papa ? ». « Gamin, le téléphone a sonné. Il y a quelqu’un pour toi au bout du fil ». « Quel fil, papa ? Il n’y a pas de fil à ton téléphone ». « Heuuu. C’est une expression, gamin, elle date de l’époque d’après le téléphone sans fil avec des signaux de fumée ». « Pourquoi, papa ? ». « On a inventé le téléphone à fil pour pouvoir téléphoner la nuit ». « Papa, ici, c’est idiot d’avoir quelqu’un au bout d’un fil qui n’existe pas ». « Je t’ai dit que c’est une expression, gamin. Et ton grand-père maternel, alors, hein, qui dit qu’il a une dent contre moi. Demande-lui, combien il lui en reste, de dents, de vraies, à lui. Zéro, un gros zéro. Comme lui ».

22/05/2010

Cherche à maigrir

« Papa, le papa de Cédric est gros et pas toi, pourquoi ? ». « Heuuu. C’est une très bonne question, gamin ». « Alors, papa, pourquoi le papa de Cédric est plus gros que toi ? ». « En fait, heuuu, gamin, comment dire, quand un papa célibataire, le soir, va voir ce qu’il y a dans le frigo et n’y trouve rien d’intéressant, il retourne au lit. Et quand un papa marié va voir dans le lit, n’y trouve rien d’intéressant, il va voir dans le frigo et il grossit ». « Papa, tu préfères avoir un frigo plutôt qu’une femme, si j’ai bien compris ». « Heuuu. Disons que pour garder une silhouette svelte comme la mienne, rien de tel qu’un frigo vide ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lit, frigo, femme, papa, gamin, cedric, gros, heuuu |  Facebook |

17/05/2010

Cherche la satisfaction

« Papa ». « Oui, gamin ». « C’est quoi être insatisfait ? ». « Pour un homme ou pour une femme, gamin ? ». « Pourquoi, papa, il y a une différence ? ». « Heuuu. Non non, gamin. Quand on est insatisfait on est insatisfait ». « Alors c’est quoi, papa, être insatisfait ? ». « Gamin, rappelle-toi lorsque nous sommes allés au restaurant pour ton anniversaire manger des petits pains tout mous avec, à l’intérieur, de la sauce qui dégoulinait de tous les côtés chaque fois qu’on mordait dedans ». « Mmmmm, oui, papa. Vite mon prochain anniversaire ». « A la table à côté il y avait une espèce de sale petit morveux mal éduqué qui s’est mis à hurler quand il a vu que tu mangeais autre chose que lui ». « Je me rappelle, papa, tu étais prêt à aller le consoler mais tu ne l’as pas fait parce que tu as trouvé que sa maman était trop moche ». « Oui, gamin. Et bien, être insatisfait, c’est regarder dans l’assiette des autres même s’il n’y a pas d’assiette et qu’on doit manger avec ses doigts ». « C’est comme mes copains qui sont jaloux de l’auto d’un autre papa ? ». « Oui, gamin, tu as tout compris ». « Papa, tout à l’heure tu as demandé si c’était l’insatisfaction d’un homme ou d’une femme. C’est différent ? ». « Pas beaucoup, gamin. Chez les femmes ça se passe dans des restaurants où il y a couteau et fourchette, nappe en tissus, bougies allumées, musique d’ambiance et quand, une fois servies, elles voient arriver sur la table d’à côté ‘LE’ plat qu’elles ont oublié de lire sur la carte du restaurant. Elles piquent une crise d’insatisfaction ». « C’est compliqué les femmes, hein, papa ». « Heuuu ».

15/05/2010

Cherche la souris fantôme

« Papa ». « Oui, gamin ». « C’est bizarre, papa. Hier j’avais un trou à une de mes chaussettes. Pendant la nuit le trou a changé de côté ». « Je sais, gamin, ça fait partie des phénomènes naturels inexpliqués, catégorie vie quotidienne ». « Ce serait une souris fantôme, papa ? ». « Ah oui ! Comme celle qui vit dans le frigo et qui fait disparaître des tranches de jambon. C’est cela, oui, c’est cela ». « Tu crois que c’est la même, papa ? ». « Il y en a peut-être plusieurs, gamin. Une spécialisée dans le déplacement nocturne des trous de chaussette et une autre dans la disparition des tranches de jambon ». « Il y en a d’autres, papa ? ». « Ecoute, gamin. Pas plus tard que la semaine dernière j’arrive au bureau. Devine ce que je fais ». « Tu dis bonjour à tout le monde, papa ». « Gamin, la toute première chose que je fais, c’est pipi. C’est une réaction due à une combinaison. Les petits cafés du petit déjeuner et la durée du trajet pour aller au bureau. Devine ce qui m’arrive ». « J’sais pas, papa ». « J’arrive dans les toilettes homme, devant un urinoir. Debout. Fixe. Puis repos. Déposer mallette. Ouvrir braguette pantalon. Chercher l’engin. Surprise. Pas d’accès via le slip ! Obligé baisser pantalon. Fouilles. Une souris fantôme avait mis la braguette à l’arrière de mon slip. Je te fais grâce de la suite parce que trois collègues sont entrés dans les toilettes à ce moment là ».

04/04/2010

Cherche la surprise de Pâques

" Papa ". " Oui, gamin. Que se passe-t-il ? Tu as l'air triste ". " Ben oui, papa ". " Mais c'est Pâques, gamin, les alouettes sont de retour ". " Les hirondelles, papa ". " Quoi, gamin ? Les alouettes ne reviennent pas cette année ? ". " Papa, je m'attendais à recevoir des oeufs pour Pâques ". " Gamin, bien sûr, Pâques, les oeufs. Ton papa a pensé à tout. Ce midi il y aura une surprise. Pas que des oeufs, gamin, hé, hé. C'est une surprise. Il y aura aussi des champignons en lamelles, tous frais, j'ai acheté la boîte hier. Ce midi, gamin, la surprise que je te fais c'est une omelette géante aux oeufs et aux champignons en lamelles ".

 

 

01/04/2010

Le bon jour

" Gamin, c'est la tuile, le grille-pain ne fonctionne plus ". " Tu dois le brancher, papa ". " Gamin, au secours, je viens d'utiliser le sèche-cheveux et je suis tout blanc ! ". " C'est peut-être de la farine, papa ". " Ah bon ! Mais cet appartement est hanté ! Et mes ongles, ils sont peints au vernis à ongle rouge. Gamin, tu m'entends ? ". " Oui, papa. A mon avis une fée s'est penchée sur toi cette nuit pendant que tu dormais ". " Une fée, une fée. Et l'oeuf cassé planqué au fond de mon gant de toilette, c'est aussi une fée sans doute. Mais je deviens fou, gamin ". " Avoue que tu l'étais déjà un peu avant, hein, papa ". " Et quand j'utilise le savon liquide il ne mousse pas. On dirait de l'huile de tournesol ". " C'est peut-être pour huiler tes articulations, papa ". " Et cette pancarte sur la porte des toilettes hors d'usage ? Mais on dirait ton écriture, gamin. Avoue ". " Poisson d'avril, papa "." Et le grille-pain ? ". " Poisson d'avril, papa ". Et la farine dans le sèche-cheveux ? Et mes ongles vernis ? ". " Poisson d'avril, papa ". " Ah ça alors. Et dire que j'y ai cru à la fée ".

 

30/03/2010

Cherche à le soulager

« Allo, monsieur le directeur de l’école ? ». « Oui, j’écoute ». « Je vous téléphone pour dire que le gamin n’est pas bien et ne peut pas aller à l’école aujourd’hui ». « Bien, je prends note. Et qui est à l’appareil ? ». « C’est papa ». Tûûût, tûûût, tûûût. « A qui téléphonais-tu, gamin ? ». « A l’école, papa, pour dire que je savais pas y aller parce que j’ai la chiasse ». « Mais, gamin, je ne t’ai pas encore vu une seule fois à la toilette aujourd’hui ». « Je sens que ça va venir, papa ». « Et tu vas manquer tes cours, gamin ! ». « Ce n’est pas grave, papa, aujourd’hui il n’y a pas cours ». « Ah bon ! ». « Non, papa. Aujourd’hui c’est la journées des interros ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : allo, papa, gamin, ecole, chiasse, tuuut, toilette |  Facebook |

27/03/2010

Cherche une photo d'éléphant

« Gamin, à table ». « Je termine ma phrase, papa ». « Tu écris des poèmes ? Pour qui ? ». « Non, papa, je dois écrire sur les éléphants ». « Ah bon ! Et tu écris quoi ? ». « J’écris que c’est bizarre que les éléphants aient leur trompe devant mais que, finalement, c’est normal. Parce que, s’ils l’avaient derrière, on se demande où ils s’enfileraient les cacahuètes ». « Très bien, gamin. Pour moi ça vaut dix sur dix. Maintenant, à table ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : gamin, papa, a table, elephant |  Facebook |

25/03/2010

L'énigme du chaviroti

" Gamin, on dirait que tu sèches, non? ". " Hé, papa, c'est mon devoir, voyons. Et toi, tu ne peux mal de déssécher. Tu aurais du être actionnaire dans une brasserie ". " Ah, gamin, les actions ! Moi, l'action que je préfère c'est celle qui fait faire pschhhh quand on décapsule une bouteille. Dis, c'est quoi ton devoir? ". " Je dois remettre une phrase en bon français ". " Lis-la moi, gamin ". "Impossible, papa, quand je lis ça je bafouille ". " Allez, fieu,courage ". Chaviro, tiroti, tentacha, chamipa, toroti, rotibru, lapata, chachassecoua, patéki, taroti ". " Gamin, montre-moi ça. Hé, gamin, tu ne dois pas lire ça comme ça. Ce ne sont pas des alexandrins de trois pieds. Lis chaque mot comme c'est écrit sur ton devoir et tu verras, c'est évident ".  

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : gamin, papa, enigme, action, pschhhh |  Facebook |

21/03/2010

Cherche un déguisement

« Papa, tu es encore plus rouge qu’hier. On dirait une tomate farcie. Il ne manque plus que les crevettes grises ». « Je sais, gamin, c’est ma peau juvénile qui réagit au soleil. Je suis comme le homard, je suis cuit ». « Tu vas faire quoi, papa ? ». « J’hésite entre une crème de jour et une crème de nuit mais j’ai peur de tâcher l’oreiller ». « Mais, papa, ce soir il y a réunion de parents à l’école, tu ne peux quand même pas y aller en homard, j’aurais l’air d’un scampi ». « J’ai trouvé, gamin. Je vais aller chercher une étoile jaune dans la boîte de déco de noël et je dirai que je suis homard sheriff ».

20/03/2010

Cherche à épiler

« Papa, papa, tu es tout rouge ». « Oui, gamin, c’est le soleil du printemps ». « Tu as fait quoi, papa, pour être aussi rouge ? ». « Du jardinage, gamin ». « Du jardinage ! Sur la moquette ? ». « Sur le balcon, gamin ». « Ah. Tu as semé une pelouse sur le balcon, papa ? ». « Non, gamin, j’ai passé ma matinée à enlever les mauvaises herbes du bonzaï ». « Une matinée ! ». « Gamin, c’est du travail de précision, avec la pince à épiler ». « Wow, tu es devenu champion en épilation, alors, papa ». « Oui, gamin ». « Papa, j’ai une idée ». « Ah bon ! Pourquoi pas. Je t’écoute, gamin ». « Papa, quand on est expert dans une discipline, comme toi en pince à épiler, il faut garder la main ». « Oui, gamin. Mais je ne vais quand même pas semer des mauvaises herbes au pied du bonzaï pour avoir le plaisir de les épiler par après ». « Non, papa, je pensais à la moustache de la voisine de palier ». « Heuuu ».

 

15/02/2010

Cherche la culotte de cheval (jour 3)

« Papa ». « Oui, gamin ». « Tu as la culotte ? ». « Heuuu, quelle culotte, gamin ? ». « Papa, tu m’as promis avant-hier de me ramener une culotte de cheval ». « Gamin, j’ai failli en voir une mais je n’ai pas voulu que tu la vois ». « C’est comment, papa, ça doit être immense ». « Vois-tu, gamin, hier j’ai suivi un cours d’anatomie et j’y ai appris que l’accumulation d’eau et de graisse sous la peau des fesses de certaines femmes donne à leur peau un aspect irrégulier et flageolant. Vois-tu, gamin, la culotte de cheval est une expression ». « Comme dans : Baise da gulotte, Gretchenne, gue j’baise da groupe, hein, papa ». « Hé, tu connais l’allemand, toi ? ». « Non, hein, papa. C’est le papa de Cédric qui dit souvent ça ». « Mais ça n’a rien à voir avec la culotte de cheval ! Quoique, avec certaines teutonnes. Ma culotte de cheval à moi, gamin, c’est une expression ». « Et pourquoi tu ne me l’as pas dit avant-hier, papa ? ». « Parce que je ne le savais pas, gamin ».

13/02/2010

Cherche la culotte de cheval (jour 1)

« Papa ». « Oui, gamin ». « Hier le papa de Cédric a dit que la directrice de l’école avait une culotte de cheval et il a bien rigolé. Je n’ai pas osé demander pourquoi ». « Tu as parfaitement raison, gamin, il ne faut pas demander quand on n’ose pas ». « Est-ce que ce qu’on n’ose pas demander on peut le demander à son papa, papa ? ». « Gamin, un gamin peut tout demander à son papa ». « Papa, c’est comment une culotte de cheval ? ». « Heuuuu. Il est tard, gamin, laisse-moi le temps de la réflexion ». « Mais, papa, il n’est pas tard, tu en es seulement à ton premier apéritif ». « Oui, gamin. Tu as raison, gamin. Je m’en verse un deuxième ». « C’est comment une culotte de cheval, papa ? ». « Promis, gamin, au risque de passer pour un pédé, demain je serai au rayon lingerie du supermarché. Si ce n’est pas trop cher je t’en rapporterai une ».

11/02/2010

Cherche à le dissuader

« Non, gamin ». « Mais, papa, ce serait rigolo, non ? ». « Non, gamin, ce serait criminel ». « Mais papa, tu seras célèbre, les télés du monde entier montreront l’exploit ». « Non, gamin. En plus ça va coûter cher ». « Papa, si tu veux, j’achète la corde avec mes sous ». « Non, gamin. Ce qui va coûter cher c’est l’amende pour dépôt de détritus sur le trottoir en dehors du récipient adéquat ». « Mais papa, ça va bien se passer. J’achèterai de la corde solide ». « Gamin, n’oublie pas une chose dans la vie : il faut accepter les autres comme ils sont ». « Ben oui, papa, il est brun, avec beaucoup de poils mais je l’aime beaucoup ». « Gamin, je te rappelle que Kiki ton hamster est un rongeur. Quand tu vas le déposer sur la corde qui pend depuis notre balcon du cinquième étage, il y a deux solutions : soit il voit la douzaine de mètres de corde en dessous de lui et va évidemment se dire qu’une queue pareille n’est pas la sienne et va essayer de la couper et puis il se lancera dans le vide à la poursuite de l’intrus, paf, détritus sur la voie publique, amende. Soit, parce que je te rappelle aussi qu’il ne faut pas confondre les chauves-souris qui regardent vers le bas et se chient dessus en cas de gastroentérite et les hamsters qui, à la moustache près parce qu’elle frétille, sont aussi verticaux et stoïques que les types avec leurs poubelles à poils sur la tête devant Le palace de Buckingham. Donc Kiki va ronger la corde au dessus de lui et, paf, amende pour détritus sur la voie publique ». « Mais, papa, j’ai déjà acheté la corde avec mes sous ». « Gamin, si tu résous l’énigme, je te rembourse la corde et j’en ferai des scoubidous quand je m’ennuie ». « C’est quoi l’énigme, papa ? ». « Qui ou que suis-je ? On mouille, on sèche et on repasse ». « J’ai trouvé, papa, c’est une phrase d’Henri Troyat ». « Gamin, ne dis rien, garde le suspens jusqu’à demain. Si tu veux une autre énigme, vas voir sur http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be ».

10/02/2010

Cherche à retrouver mes couleurs

« Papa, as-tu payé le rappel de facture pour l’électricité ? ». « Gamin, tu sais bien que je ne reporte jamais à demain ce que j’aurais du faire hier ». «  Je sais, papa, tu le reportes à après-demain ». « C’est comme ça, gamin, c’est dans ma nature ». « Ou c’est l’abus de raviolis sauce tomate qui te monte au cerveau. Méfie-toi, papa, as-tu déjà lu la liste des ingrédients de la sauce ? Sais-tu pourquoi certaines tomates sont tellement invendables au marché qu’on en fait de la purée ? Sais-tu dans quel pays et avec quels pieds les tomates ont été transformées en purée ? Il y a peut-être des produits pour combattre l’odeur des pieds dans les additifs. Et la viande ! As-tu déjà pris le temps de laver un ravioli, de l’ouvrir, de jeter la pelure pâteuse et de ne manger que l’intérieur ? C’est peut-être inscrit bœuf mais sais-tu que, à part les semelles, tes chaussures sont aussi en bœuf ? ». « Gamin, arrête, je suis malade ». « On en reparlera après le dîner, papa, parce qu’à l’école on nous apprend, à nous les jeunes, à manger sain. Ne fais pas cette tête là, papa. J’ai faim. On mange quoi, ce midi ? ». « Des raviolis, gamin ».

09/02/2010

Cherche le bandage

« Papa ». « Oui, gamin ». « C’est quoi bander ». « Heuuu, c’est, heuuu, vois-tu, gamin, il y a un homme et, en face de lui, une belle jeune femme pulpeuse ». «  Mais non, papa, c’est avec une pomme ». « Une pomme ? ». « C’est écrit dans mon livre, papa : Guillaume Tell a bandé ». « Tourne la page, gamin ». « Son arc, papa ». « Pffffffffffffffffff ».

06/02/2010

Cherche à lui dire zut

" Goujat ". Vlan. " Papa, c'est quoi ce bruit de porte qui claque ? ". " C'était ma réponse à la voisine de palier, gamin ". " Qu'a-t-elle dit, papa ? ". " Elle m'a traité de goujat, gamin. Et je n'aime pas qu'on me traite de noms que je ne comprends pas ". " Papa, il a du certainement se passer quelque chose, voyons. Un goujat, c'est joli, ça vit dans l'eau, ça fait blup blup ". " Non, gamin, ça, c'est un goujon, un joli petit poisson que tu peux écailler, couper la tête et la nageoire, vider les entrailles, laver, éponger, rouler dans la farine et frire dans une poêle avec du beurre ou de l'huile sans oublier de les saler et poivrer ni de les retourner plusieurs fois ". " Papa, beurk, je préfère le vrai poisson, rectangulaire, sans tête ni nageoire,  blanc à l'intérieur et recouvert de chapelure dorée à l'extérieur. Mais, papa, mon papounet tout excité, que s'est-il passé entre la connasse d'en face et toi ". " Vois-tu, gamin, elle est venue nous offrir des pizzas à la cassonnade et au chocolat pour la Chandeleur ". " Tu as sûrement du la choquer, papa, pour qu'elle te traite de machin dégueulasse avec une tête et des nageoires ". " Non, gamin. Je lui ai simplement et calmement répondu que si elle croyait que le chemin le plus court pour conquérir le coeur d'un homme était l'estomac elle visait un peu trop haut ".

05/02/2010

Cherche le crabe

Ah, le crabe, un nain croyable suce-pince. Et le petit blogueur c'est un truand car c'est un nain posteur. Le petit bricoleur est pourtant un nain capable. Que dire d'un nain juste ? D'un petit déménageur, un nain portant ? Du petit qui fait des acrobaties bien que ce soit un nain stable ? (spécial Belgique) Le nouveau primate de Belgique, qui est aux cathos ce qu'est Ronaldo au Mac Do, est-il un nain Pie ? Le petit qui sait tout et qui distribue ses stickers à son effigie est-il un nain collable ? Le petit qui débarque chez chez vous à toute heure, est-ce un nain prévu ? Je vous énerve, hein. Vous voulez les solutions des devinettes d'hier, c'est ça, hein. Le gamin m'a dit "Ne donne pas les solutions tout de suite, papa, fais comme ma maîtresse dit à l'école : cherchez, bande de p'tits cons, ce n'est pas avec vous que j'aurai une pension ". Bon, assez de crabe, de suce-pince, voici, pour ceux qui n'auraient pas trouvé, les solutions des devinettes d'hier. Le nain, expresso, qui sort des toilettes, est le petit qu'a fait. Celui avec son MP3, le slip, est le petit qu'a le son. Le nain qui a acheté un étang, le mollusque, est le petit qu'a la mare. Quant au supplice, le seul au bar, c'est le petit qu'a le verre. CQFD.

04/02/2010

Cherche les devinettes

" Papa, papa ". " Oui, gamin ". " Sais-tu comment on appelle un nain qui sort des toilettes ? " ?, heuuu ". " Un expresso, papa ". " Excellent, gamin ". " A toi, gamin. Un nain avec un MP3 ". " Facile, papa, c'est un slip, parce que c'est le petit ". " Stooop, gamin, tu donneras la réponse demain. Mais je suis sûr que certains, dont un autre certain, Rafaël, de http://carpe-diem-lbsp.skynetblogs.be ,auront trouvé les réponses ". " Une autre devinette, papa. Pourquoi un nain qui a acheté un étang est un mollusque ? ". " Là, je cale, gamin. Vivement demain pour les solutions. A ton tour, une dernière. Je ne te fais pas le coup du petit qu'a le pain qui sort de la boulangerie. Comment appelle-t-on un nain qui boit seul dans un bar ? ". " Un supplice, papa ". " Bravo, gamin ". " Papa, demande aussi à tes copains blogueurs s'il en connaissent d'autres ". " Bonne idée, gamin ". 

30/01/2010

Cherche les carottes

« Gamin ». « Oui, papa ». « Gamin, où sont les carottes que je dois cuire pour le repas de midi ? ». « A l’école, papa ». « Quoi, des carottes à l’école. Elle se les met où ta maîtresse ? Elle se prend pour le tunnel sous la Manche ? ». « Papa, demain avec l’école on va visiter une ferme. Avec des veaux, vaches, cochons, couvées et des lapins. Madame a demandé d’apporter un peu de nourriture ». « Et tu trouves que quatre carottes c’est un peu de nourriture ! Gamin, c’étaient nos légumes pour deux jours ». « Papa, madame a dit que les agriculteurs vont de pis en pis et qu’il faut les aider ». « Avec les vaches peut-être, ils n’arrivent plus à faire leur beurre avec leur lait, mais avec des lapins ! Aller de pis en pis avec des lapins, non mais, on aura tout vu. Sais-tu que le pire mois pour les agriculteurs c'est le mois de février parce qu'ils n'ont que vingt-huit jours pour se plaindre. Tu dois rayer ces idées reçues d’une traite, gamin. Les agriculteurs, s’ils écossaient leurs petits pois, ils pourraient vendre des kilts et des plaids à carreaux ». « Papa, on mange quoi ce midi ? ». « Raviolis, gamin ». « Ah ». « Oui, et sans carotte dans la sauce ».

26/01/2010

Cherche à faire carrière

« Papa ». « Oui, gamin ». « Papa, je pense que tu aurais pu faire une grande carrière ». « En tant que quoi, gamin ? ». « Pétomane, papa ». « Pétomane, gamin ? ». « Oui, papa, tu as le son mais tu devrais travailler la mélodie. Et chanter en duo ». « En duo, gamin ! Avec qui ? ». « Avec toi, papa ». « Expliques-moi, gamin ». « Par exemple, papa, tu chantes et tu t’accompagnes avec ta pétomanie : L’homme de Crôôo, poum, l’homme de Mâââ, poum, l’homme de gnon, poum, l’homme de Cromagnon, poum poum ou Mais laisse mes mains sur tes hanches, poum, ne fais pas cet air furibond, poum, oui tu l’auras, ta revanche, poum, tu seras mâââ, poum poum, dernière chanson ». « Gamin, je commence à y croire. Je vais essayer de faire la flûte dans Il est cinq heures Paris s’éveille ». « Papa, reste modeste, veux-tu. Contente-toi d’Oberbayern, de Bierfeesten. Au mieux, en t’entraînant, tu arriveras à être dans la chorale pour les chants de Noël en décembre. Oh, douuu-ouce nuit, poum, sain-hainte nuit, poum, que j’aime ta ramûûûre, poum, poupoupoum poum poum ». « Ah, gamin, je me sens bien dans le rôle. Mais les spectateurs vont-ils me sentir ? ». « Papa, tu ne dois faire ça que des chapiteaux en plein air ». « Heuuu ».

23/01/2010

Cherche le sens de l'humour

" Papa ". " Oui, gamin ". " Tu as reçu une lettre du supermarché, je peux regarder s'il y a des bons de réductions sur les smarties ? ". " Tu peux regarder, gamin, mais il n'y en a pas, ces gens n'ont pas le sens de l'humour ". " Cher client. et bien ça commence bien, hein, papa. Nos caméras de surveillance vous ont surpris en train de prendre quelques dizaines de boîtes préservatifs. Dis donc, papa, tu es un optimiste ! ". " Lis la suite, gamin. Ces gens n'ont pas le sens de l'humour ". " Vous avez déposé chaque boîte une par une dans chaque caddy que vous avez rencontré, ce qui a occasionné de grosses pagailles aux caisses. Papa, pourquoi tu ne m'as pas pris avec toi, j'adore quand tu m'apprends des trucs comme ça ". " Lis la suite, gamin. Ces gens n'ont pas le sens de l'humour ". " Vous avez également réglé tous les réveils du rayon des articles ménagers pour qu'ils sonnent à cinq minutes d'intervalle. Mais c'est génial, papa ". " Lis la suite, gamin. Ces gens n'ont pas le sens de l'humour ". " Vous avez ensuite monté une tente au rayon camping et avez interpellé plusieurs clients pour qu'ils vous apportent des couvertures. Elle est bonne, celle-là, papa ". " Lis la suite, gamin. Ces gens n'ont pas le sens de l'humour ". " Nous avons du réagir quand nous vous avons vu vous cacher dans une longue robe et en sortir votre tête en criant coucou coucou quand une cliente s'en approchait. Papa, je vais être fier de toi quand je vais raconter ça à mes institutrices ". " Ne fais pas ça, gamin, ces gens n'ont pas le sens de l'humour. Lis la suite ". " En conséquence, et bien que nous. Papa, fais moi un un résumé, j'en ai marre de lire ". " Gamin, c'est simple, tes smarties je vais devoir aller les acheter ailleurs ".