29/05/2010

Cherche la voisine

« Bonne fête, chère voisine de palier ». « Mais ! Mais ! Vous êtes malade ? Vous avez une oreille toute rouge ! ». « Chère voisine, mon oreille est mon périscope sonore qui guettait le bruit de votre clef ouvrant votre porte pour vous souhaiter bonne fête. Si mon oreille est rouge c’est parce que j’avais oublié d’enlever la clef de ma serrure ». « Entre nous ça ne m’étonne pas. Et bonne fête de quoi ? Vous avez l’air bête avec votre paquet de chips déjà ouvert ». « La fête des voisins qui se fête en zone neutre, sur le palier par exemple, pour partager l’apéritif. J’ai apporté les chips me disant que vous amèneriez les boissons. Et si le paquet est déjà ouvert c’est parce que j’ai pris soin de votre santé en les testant parce que je ne sais plus lire la date de péremption ». « Normalement c’est sur le dessus du paquet, voisin ». « Je sais mais, vu que je ne sais plus quand je l’ai ouvert, le paquet, je ne retrouve plus le morceau d’emballage du dessus ». « En plus, la fête des voisins c’était hier. Au revoir ». « A l’année prochaine, alors, chère voisine ».

13/10/2009

Cherche le beau surgelé

" Gamin, les papas sont là pour apprendre à leurs gamin, même si ceux-ci les font chier ". " Oui, papa, tu m'as déjà dit mille fois que toi tu pouvais dire faire chier et que je dois attendre ton âge pour pouvoir le dire aussi ". " Oui, gamin ". " Mais, papa, ça fait trois ans que tu me le dis et, à chaque année, il y a une bougie de plus sur ton gâteau. Si tu deviens centenaire je devrai attendre de le devenir aussi pour faire chier tout le monde ? ". " Oui, gamin ". " Mais, papa, ce que tu dis est aussi débile que le coiffeur qui avait fait peindre sur sa vitrine DEMAIN ON RASE GRATUITEMENT ". " Gamin, un papa doit instruire son gamin mais le gamin doit expliquer à son papa quand le papa ne comprend pas. C'est quoi cette histoire de coiffeur ? ". " Ben, papa, quand les clients venaient se faire raser gratuitement le coiffeur disait que c'était demain et, pour le prouver, il disait d'aller voir ce qui était écrit sur sa vitrine ". " Mais c'est de la publicité mensongère, ça, comme sur les plats préparés surgelés. Tu ouvres le paquet et, dedans, il n'y a pas les brins de ciboulettes qui sont sur la photo. Ni la vapeur qui s'échappe des petits pois carottes bien chauds. Ni la belle assiette. Ni la nappe. Ni le verre de vin bien rempli ". " Papa, tu devrais lire les emballages. C'est marqué suggestion de présentation ". " Ah, ça, gamin, pour être suggestif c'est suggestif. C'est tellement suggestif que je n'achète des surgelés que lorsque la photo est jolie ". " C'est du trompe l'oeil, papa ". " Oh, gamin, à propos de trompe l'oeil, regarde ce que j'ai photographié à Vesoul ". " Tu t'es encore fait avoir, hein, papa. Madame a voulu voir Vesoul et on a vu Vesoul. Et l'accordéon. Et les flonflons ". " Ben, heuuu ".

011 (2)

012