07/06/2009

Cherche qui a gagné

Quel suspens ! Je connaissais le suce-pince avec du crabe mais aujourd'hui c'est autre chose. Je suis allé voter. Avec le gamin. Personne ne l'a vu mais il est entré avec moi dans l'isoloir. "Papa, je peux ?". J'ai dit oui comme quand il me demande s'il peut aller pisser depuis le balcon du cinquième un jour de pluie. Dès qu'il a vu le crayon de couleur il s'est mis à remplir toutes les cases. Sans déborder. Moi, son papa, j'étais fier. Tant pis pour ceux qui faisaient la queue, j'ai l'habitude de la faire à la caisse du supermarché. Heureusement, il n'y avait pas les photos des gugusses. Le connaissant, le gamin aurait mis des moustaches à tout le monde comme il l'a fait un jour sur une reproduction de la Joconde. Heureusement que ce n'était pas sur l'original. "Papa, je m'amuse bien, je peux avoir une deuxième feuille". "Gamin, ça fait plus d'une heure que nous sommes dans cet ascenseur immobile, je deviens claustrophobe. Surtout que dans cette cabine d'essayage il n'y a pas de miroir". "Papa, je peux reprendre mon dessin pour le montrer à madame à l'école ?". "Gamin, Je dois donner ta feuille pour pouvoir sortir. Allons-y, les raviolis nous attendent. J'espère qu'ils ne seront pas carbonisés car je les mis à réchauffer avant de venir ici". "Papa, tu crois qu'ils vont exposer mon dessin ?". "Le vote est secret, gamin, je dois replier la feuille. Passe-la moi, il faut que je vote aussi". "Tu écris quoi, papa ?". J'écris : ma boule c'est celle-là et les autres sont celles du gamin. Comme ça mon vote sera utile. Viens, on sort".

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : isoloir, vote, photos, moustache, photo |  Facebook |

26/01/2009

Cherche mon identité

Les gens qui me demandent quand je retourne au camping m'énervent car ils me prennent pour Frank Dubosc. Faut voir leurs têtes quand je leur réponds avec la voix d'Amédée, le personnage de François Pirette. A chacun ses petits plaisirs. N'empêche que je traverse une crise d'identité. Et, quand je traverse, je fais attention, rien à droite, rien à gauche. Maintenant, à droite il y a Dubosc et, à gauche, Pirette. Si vous retrouvez mon identité, pouvez-vous me l'envoyer. En remerciement j'irai faire chez vous : Infirmier, j'ai fait

Chypre 236

26/12/2008

Cherche un pharmacien pas sourd

« Monsieur le pharmacien, bonjour ». « Bonjour, monsieur ». « Je voudrais des prschwasnitch ». « Je ne vous comprends pas, monsieur ». « Des prschwasnitch ». « Parlez plus fort, monsieur ». « Dites, il y a des concitoyennes dans votre officine, je ne vais quand même pas crier sur tous les toits que je cherche des préservatifs, non, hein ». « Quel parfum désirez-vous pour les préservatifs, monsieur ? ». « Aux pommes, c’est pour un boudin ».

01/08/2008

Au revoir

Au revoir les aoûtiens, bonjour les juilletistes. Voici quelques nouvelles du pays pour ceux qui nous ont quittés en juillet. L’Alsace n’est plus le pays des grues. Maintenant c’est Bruxelles. Ironie du sort, les occupants des grues n’ont pas de papier. Comme ils ne mangent pas, hein, vous m’avez compris, ils n’ont pas besoin de papier. D’après la presse, de nombreux touristes repartent vers leurs contrées avec des photos. Dommage pour l’économie du pays. Pendant que les touristes font leurs photos ils n’achètent pas de chocolat belge.  Dommage aussi pour les visites de l’Atomium. Mais Bruxelles va peut-être entrer dans le Guiness Book pour le nombre d’habitant par grue. Et pour le nombre de grutiers en chômage technique. Vous avez bien fait de partir en juillet. Vous avez évité de voir les eaux envahir votre maison. La boue aura eu le temps de sécher et sera plus facile à enlever par plaques. Attention, pour remplacer l’électro ménager, il faudra attendre décembre pour les prochaines soldes. Vous avez raté le 21 juillet. On a vu Bébert secouer sa belle-sœur pour l’aider à gravir en équerre les marches de la cathédrale. Claire était habillée en grille de sudoku. Profitez de votre retour pendant les vacances des ministres. Apprenez le flamand. C’est bourré de flamands dans les Ardennes. Les wallons sont à la vlaamse kust (côte belge située en flandres). Pour le reste rien n’a changé. Les conducteurs fantômes roulent toujours du même côté, on a découvert un ossuaire gallo-romain à Tournai mais c’est un faux car les restes humains n’ont que 15 ans d’âge, les chargements continuent de perdre leur camion dès que le conducteur a eu le coude trop léger, on attend impatiemment le prochain scandale à Charleroi. Certains prédisent qu’on va enfin voir Elio nu. C’est-à-dire sans sa moumoute. Toutes les banques donnent du 4 pourcent mais ne veulent pas donner aux épargnants ce qu’elles ont donné aux actionnaires pendant la disette. Les raviolis en boîte sont à 3 pour 2 chez Carrefour. N’y allez pas pendant trois jours. Je dois d’abord constituer mon stock et, pour cela, continuer à vider ma cave. D’avance merci.