13/04/2010

Cherche une autre piscine

"Oui, monsieur le directeur de la piscine, je m'en excuse, monsieur le directeur de la piscine. Mais, si je peux me permettre, monsieur le directeur de la piscine, il n'y a pas que mon gamin, tout le monde fait pipi dans la piscine, non ? ". "Oui, monsieur, mais votre gamin est le seul a le faire du haut du plongeoir ". " Heuuu ".

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : piscine, gamin, heuuu |  Facebook |

21/11/2007

Cherche le belge à la piscine

« Papa, ta blague d’hier n’a pas fait rire madame à l’école ». « Je comprends. Elle a du expliquer ce qu’est une pantoufle ». « La meilleure c’était celle du papa de Cédric ». « C’était quoi ? ». « C’est comment on reconnaît qu’il y a un belge à la piscine. Et bien, c’est le seul qui fait pipi dans l’eau de la piscine ». « Mais c’est complètement nul, ce truc ». « Attends, c’est pas fini. C’est le seul qui fait pipi du haut du plongeoir ».

10/08/2007

Cherche qui a parlé

« Gérard, t’as vu l’avis à la réception ». « Si tu penses que je passe mes journées à l’ombre à la réception alors qu’il y a du soleil à la piscine ». « Et des nanas, hein, Gérard ». « Stop, tu ne parles pas de nanas et je ne parle pas de ta chiasse de trois jours, compris ». « Cinq sur cinq, Gérard. Heuuu, Gérard, as-tu vu l’avis à la, heuuu, suis-je bête, tu ne vas jamais à la réception, Gérard, à la réception ils annoncent une soirée crêpes ». « Chouette, j’en ai marre du homard ». « Gérard, tu ne te rends pas compte, des crêpes en plein été, pourquoi font-ils ça ? ». « Peut-être parce qu’il y a beaucoup de belges dans l’hôtel ». « Gérard, t’as pris une poêle dans tes valises ? ». « J’ai hésité entre la poêle, le four à micro-ondes, le congélateur, la machine à laver les maillots et ma brosse à dent. J’ai choisi ma brosse à dent, question poids ». « Zut alors. Ils disent que tout le monde pourra participer au lancement de la crêpe. Tu sais, dans mon appartement c’est bas de plafond, alors j’accroche. Ici, en plein air, je ne risque rien ». « Toi, non, mais les autres, hein. Et la piscine, tu vas dégueulasser la piscine avec des méduses plates et brunes ». « M’en fous, je ne vais jamais dans la piscine ». « Réfléchis : ne te fais pas remarquer. Déjà qu’on a failli manquer de papier cul dans l’hôtel à cause du belge de la chambre 214 » ? « Gérard ». « Oui ». « Gérard, tu as parlé ? ». « Hmmm ». « Gérard ». « Oui ». « Tu as parlé, oui ou merde ? ». « Non, j’ai uniquement dit que je partageais le chambre d’un, heuuu, du, heuuu, de quelqu’un dont les intestins n’ont pas supporté l’abus de jus de fruit ».

09/08/2007

Cherche à comprendre le compromis

« Gérard, tu me prêtes un maillot ? ». « Tu fais de la fièvre, tu délires, tu vas nager ? ». « Non, tu sais bien que je ne sais pas, c’est pour me promener autour de la piscine ». « Mais c’est dangereux, tu sais, tu risques d’être éclaboussé ». « C’est grave ? ». « Ecoute, les gens qui ont nagé, ils sont mouillés. Alors, quand ils marchent autour de la piscine et qu’ils sont éclaboussés, ils ne le sentent pas. Toi, tu as peut-être une peau qui ne supporte pas l’eau ». « J’ai compris : je prendrai une douche avant, je ne me sèche pas et j’arrive mouillé à la piscine. Gérard, tu me prêtes un maillot ? ». « Ecoute, tu n’es pas habitué à te servir d’un maillot, j’ai peur que tu l’abîmes ». « Gérard, j’ai tout compris, tu dragues les nanas à la piscine et tu ne veux pas que je le raconte au bureau ». « Ecoute, faisons un compromis : tu ne racontes rien de la piscine, tu n’y vas pas et je ne raconterai pas que tu es resté trois jours sur les chiottes pour abus de jus de fruit et de cocktails le premier jour ». « Heuuu ».

02/08/2007

Cherche l'ombre

« Regarde celle-là, elle a des implants mammaires ». « Des quoi ? ». « Des implants mammaires ». « Heuuu, Gérard, c’est quoi, des zin plan ma mère ? ». « Regarde la bien, tu vois quoi ? ». « Elle a de beaux yeux ». « Plus bas, idiot ». « Heuuu, elle a de grands pieds ». « Entre les deux, idiot ». « Grosse ceinture qui cache la mini jupe ». « Tu y es presque, un peu plus haut, que vois-tu ? ». « Deux gros lolos pointus ». « Voilà, tu y es, bravo ». « Et alors ? ». « Imagine toi, allongé près d’elle, dans la piscine, sur un matelas gonflable, non non, tu ne vas jamais dans la piscine, imagine toi, dans le sable chaud, près d’elle, sur un matelas gonflable, non non, tu fumes et je sais que tu as peur des matelas gonflables, imagine la, à côté de toi, sur un matelas en mousse, sur le sable chaud en plein soleil, tu fais quoi ? ». « Heuuu, je grille comme une merguez sur un barbecue ».

29/03/2007

Recherches difficiles de Biglodion (1)

Recherches difficiles (1)

100.000 visites, 100.000 mercis. Pour fêter ça, je vous livre quelques paquets d’annonces déjà publiées et regroupées par thèmes : le gamin, maman, les rencontres, le supermarché, etc. C’est un peu mon « biesse tof » personnel. N’hésitez pas à me faire connaître le vôtre. Bon amusement. Amitiés.

 

Cherche piscine à sec

Je suis allé voir le gamin et j’ai pissé dans la glycine. Ah non, zut alors, je n’arrive pas à effacer, je n’ai plus la marche arrière. Bon, stop. Trois, deux, un, on repart à zéro. Je suis allé voir le gamin et j’ai glissé dans la piscine. Et, plouf. Mouillé. Jusqu’au fond du slip et des chaussettes. J’ai horreur de l’eau, sauf dans le pastis en été. Mais j’ai quand même envie d’apprendre à nager, ça peut être utile, par exemple quand on voit un porte feuille qui flotte. Je cherche une piscine sèche pour mes débuts.

 

Cherche quelque chose comme SOS Landru

Mon voisin ne sait pas que je sais qu’il sait que sa femme le trompe. Moi je le sais. Je sais même avec qui, au pluriel. Quand elle n’est pas là, il n’arrête pas de hurler «  et ils pissent comme je pleure sur les femmes infidèles que leurs gros bras invitent à revenir en plus cuit « . J’ai peur qu’il ne fiche le feu à la baraque en faisant son méchoui. Ce qu’il hurle me dit quelque chose, mais quoi. Je cherche le texte complet. Je cherche aussi une association du genre S0S Landru car si lui est poli et, c’est ça le drame possible, bon bricoleur, elle, c’est une dure à cuire.

 

Echange réveil

J’ai reçu un merveilleux petit réveil qui me réveille avec des chants d’oiseaux. Le problème c’est que, les jours ouvrables, je le mets sur 06 heures 15 et qu’il me réveille entre 09 heures 10 et 09 heures 45 selon les jours. Mon chef est de plus en plus fâché quand je lui explique les raisons gazouillantes de mon retard au bureau. Il dit qu’il est dubitatif, ou du bitatif, ou du bite à tif, je ne comprends pas ce qu’il veut dire. Ce réveil est un cadeau merdique, tous comptes faits. Je l’échange contre un autre avec, comme sonnerie, des grognements, barrissements, hennissements, explosions de mines, tir de mortier, scie circulaire en fonctionnement, voire même un enregistrement du coussin péteur du gamin.

14/03/2007

Les ennuis de Biglodion (2)

Les ennuis de Biglodion (2)

100.000 visites, 100.000 mercis. Pour fêter ça, je vous livre quelques paquets d’annonces déjà publiées et regroupées par thèmes : le gamin, maman, les rencontres, le supermarché, etc. C’est un peu mon « biesse tof » personnel. N’hésitez pas à me faire connaître le vôtre. Bon amusement. Amitiés.

Cherche moyen de communication

Ce week end je suis allé à l’inauguration de la nouvelle piscine couverte et chauffée chez des amis. Génial, quoique un peu bruyant à cause du truc à bulles. Massé par les vagues générées par le truc à vagues, mon intestin m’a suggéré de me rendre aux toilettes, dans la maison. Soulagé, je me suis aperçu qu’il n’y avait plus de papier. Une heure trente minutes à crier « Pa pier, pa pier, pa pier » avec, pour seule lecture, un carrelage mural en imitation Delft montrant des pêcheurs de crevettes. J’ai paniqué. S’ils s’étaient tous noyés, je serais resté mort-vivant sans papier. Je cherche, pour offrir à mes amis, un moyen de communication entre les toilettes et leur piscine.

Cherche petit moine avec de petits trous

J’ai vu à la télé un gamin qui enfilait des tas de slips en sautant dedans. Si un gamin sait le faire, pourquoi pas moi, me dis-je. J’ai profité d’une absence de Biquette pour cause de manque de produit vaisselle et j’ai essayé. Pas de chance, au premier slip, mes deux jambes se sont retrouvées dans le même trou. J’ai une entorse mais j’ai aussi des excuses : 58 ans, pas d’entraînement et toute ma tête. Plus une bosse. En chutant, elle a plongé sur une armoire et, après avoir traversé la porte, a cassé un petit moine avec des trous au-dessus et qui nous servait de salière. Mais c’était aussi un souvenir puisque Biquette et moi l’avions acheté à Nismes, il y a 28 ans, lors de notre premier voyage. Elle est fâchée. Je cherche un moine à trous.

Cherche un truc pour les ongles de pied

Quand je me les coupe, mes ongles de pied sautent partout. En moyenne j’en retrouve deux sur dix. Ce n’est pas que j’y tiens beaucoup puisque je les coupe. Le problème n’est pas de les perdre mais de les retrouver, bien secs, bien durs, bien piquants, enfoncés dans la plante des pieds. Ca pîîîque. Je ne les vois pas, ces rognures ont la même couleur que la moquette. Je ne vais quand même pas devoir changer de couleur de moquette, non mais. Je cherche un truc pour empêcher les ongles de pied de sauter partout.