20/09/2009

Bébé assume l'intérim - 8

Coucou, c'est Bébé, danseuse et intérimaire dans ce blog. " Tu es juste bonne pour présenter la météo ", m'a dit le directeur du Vin Rouge, le moulin où tout tourne, surtout la tête des clients. D'accord, je m'entraîne, dans mon habit de parure. " Après dissipation des brûmes matinales, nous aurons, si le temps le permet, d'ouest en est, et si la direction n'est pas limogée car, dans ce cas, ce serait d'est en ouest, une alternance de pluies et d'éclaircies. En clair, s'il pleut chez vous, c'est que vous êtes dans l'alternance de la pluie et, s'il ne pleut pas, c'est parce qu'il ne pleut pas. Choisissez bien le moment pour faire vos courses. Surtout si ce sont des courses à pied ou des cent dix mètres haies. Après une alternance pluies et averses, nous aurons un passage, pas sage du tout, nuageux, avec deux solutions suivant la région où vous habitez. Soit des nuages qui, surpris par un besoin pressant, font pluie-pluie  sur le linge que vous avez mis à sécher dehors, , soit des nuages en transit, qui ne pissent pas, et c'est le moment de sortir le chien et les autres bestioles, hamster, belle-maman, poisson rouge en bocal, pour qu'ils jouissent de l'accalmie passagère qui, selon les météorologues, devrait être suivie d'un temps analogue, c-à-d le même, avec ses passages nuageux, certains faisant pluie-pluie et d'autres sachant se retenir. Plus précis je ne sais pas. 

025

09/03/2009

Cherche à faire pisser le gamin

« Papa, j’ai pipi ». « Hé, ho, gamin, tu es assez grand pour faire pipi tout seul, non ? ». « Ben non. Toi, quand tu dois pisser et que je suis à la toilette, tu pisses dans l’évier. Moi, je suis trop petit, j’arrive juste dans le tiroir avec les couverts ». « Gamin, file à la toilette, tu vois bien que je n’y suis pas ». « Papa, quand j’essaye d’ouvrir la porte, une voix me dit que c’est occupé ». « Ah, oui, zut, j’avais oublié, c’est la voisine de palier, elle est bouchée ». « Tu m’as toujours dit qu’elle était bouchée, la voisine, hein, papa ». « Chuuut, gamin, ne parle pas si haut, j’ai dit qu’elle a un problème d’évacuation, alors elle vient ici ». « J’espère qu’elle va évacuer bien vite parce que ça urge. Ou alors, c’est le tiroir avec les couverts, hein, papa, pour une fois, je peux ? ». « Non, gamin, pas dans le tiroir. Tu as de la chance, il pleut. Vas pisser sur le balcon ».

22/08/2008

Cherche à sortir

Hello, ce sont les vacances d’été. J’ai pris mes quartiers d’hiver à la cave. Je la vide. Et je rêve. De la mer, de la plage, de la fête des paires, pouêt pouêt, excusez-moi, madame, je l’ai fait exprès, c’est pour faire rire le gamin et lui apprendre les bonnes manières. Et, à la plage dans ma cave, je deviens poète. Si, si. Vous ne me croyez pas. Hop, je me lance. Pas dans la mer, hein, je ne sais pas nager. Je me lance dans la poésie. Trois, quatre. « Oh, Oh » « Un Hun » « Au haut » « D’une dune ». Ce n’est peut-être pas le prix qu’on court mais c’est peut-être le prix con tout court. Ah, ces arts. Et ses césariennes. Ah, os quart et ses os quartilagineux. Ah, Gérard et ses gérarmenvuplupetitebites. L’avantage d’être à la plage dans sa tête alors qu’on est dans sa cave, c’est que dans la cave il n’y a pas de vent qui oblige à courir après le parasol, pas de pluie qui oblige à tout replier alors qu’on vient d’arriver, pas de sable sur la crème glacée ou entre les orteils.  Si un homme avec un homme c’est un homosexuel et qu’un homme avec une femme c’est un homofoyer, un homme seul dans sa cave c’est un homo sapiens. Et un homo, quand ça piense, ça piense. Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça passe bien avec du rouge. Car, miracle, j’ai aussi retrouvé des bouteilles de rouge dans la cave. Alors je porte un toast. Expression stupide puisqu’il n’y a rien à bouffer dans ma cave. Je me vois déjà, levant le bras dans la salle du congrès socialiste, m’adressant à Diroupo : « Bonjour, heuuu, ne trouvez-vous pas, dans le cadre de la politique actuelle telle qu’elle est et afin de la faire avancer puisqu’elle est au bord du précipice, que le rouge, après du blanc, ça fait du rose. Le rose, la couleur des dessous. Des dessous de table. Bien plus que deux sous, d’ailleurs, sous la table. Et, coucou, sous la table, un troisième saoul, Daerden. Je ne veux pas Paul et Mickey, juste vous dire que, heuuu, ne me coupez pas quand j’ai la parole, hein, heuuu, que, quand, lorsque, hips, que si, à l’inverse de ce qui se passe dans votre famille politique, à savoir renvoyer l’ascenseur quand on vous ouvre la porte, hips, je vous offrirai l’ascenseur si vous me dites où se trouve la porte de la cave. Ne cherchez pas la sonnette pour jouer à la fée clochette, faites boum boum boum sur la porte, d’un geste viril, avec la main. Je vous ouvrirai. Nous ferons chine chine, un verre à la main, comme deux médaillés des jeux olympiques. Et nous chanterons : je te tiens, tu me tiens, par la barbichette, le premier de nous qui rira sera une, hips, stop, je reprends une rasade, ça donne soif de tenir le crachoir. Voilà, cher monsieur, une expression stupide car c’est celui qui est devant celui qui cause qui doit tenir le crachoir. Quand certains vont postillonner, d’autres vont à la poste hériter. Alors, hips, boum boum boum, ça vient ?   

11/08/2007

Cherche le bon habillement

« Gérard, j’en ai marre de ces vacances à la con ». « T’es fou, le soleil n’a pas su te taper sur la tête puisque tu es toujours resté à l’ombre, sous ton parasol ». « Gérard, je veux de la pluie, tu me comprends. J’ai mis dans mes valises deux impers, trois parapluies, quatre écharpes, des chemisettes électriques, tout ça pour rien ». « Et tu n’as pas pris de maillot ? ». « Bèèè non, j’ai pris un bermuda bleu avec des palmiers acheté en promotion, je l’ai lavé hier dans l’évier de la salle de bain, il a déteint, il n’y a plus de palmier ». « Et alors ? ». « J’ai loué un smoking vu qu’on allait dans un trois étoiles mais personne n’en porte. Je n’ai pas envie d’être pris pour un membre du personnel ». « Habille toi en nudiste ». « C’est comment ? ». « Avec une feuille de palmier ». « Et je l’agite pour faire éventail ? ». « Essaye ».

20/01/2007

Cherche à effacer mes posts

« Papa, papa, il est mort ». « Qui ça, gamin ? ». « Le père noël vert en caoutchouc de costume de pêcheur qui grimpait à la façade, il est mort, papa ». « Pas possible, gamin ». « Papa, viens voir, il est tombé du cinquième et il a traversé le toit d’une voiture. Et il y a les pompiers, et aussi la police, et une ambulance ». « Cache-toi, gamin, tu n’as jamais vu de bonhomme vert, compris, même pas une grenouille, même pas un petit pois ». « Pourquoi il est tombé, papa ? ». « Les bretelles ont lâché, gamin. Il a plu toute la nuit. Tu vois, l’eau ne peut pas rentrer dans un costume de pêcheur quand il est dans la rivière. Et bien, l’eau ne peut pas sortir quand elle est dedans. J’aurais du faire des trous dans les bottes ». « Tu fais quoi, papa, sur l’ordinateur ». « Je lance un appel à tous les blogueurs qui ont lu mes messages précédents : pouvez-vous effacer toute trace des mésaventures de la brouette, du bonhomme vert, de la grenouille et des bacs de bière ».

11/08/2006

Cherche tongs de pluie

Depuis une semaine il pleut tous les jours. Pfwitt pchuu, pfwitt pchuu, pfwitt pchuu, c'est le bruit des tongs mouillés quand je marche. Ils sont en mousse, ces trucs. Comble de malchance, au supermarché, pour un euro, j'ai eu un caddy qui avait fait la guerre de Corée : tchikitchic trrrrr, tchikitchik trrrrr, tchikitchic trrrrr. Quand elles sont vieilles, les roues pétent. Maman, au secours, les belles ménagères qui n'avaient d'yeux que pour les roupettes et les tongs ! Moi, imperturbable quoique un peu coincé : "Pfwitt tchikitchic, pchuu trrr, pfwitt tchikitchik, pchuu trrrrr". Je suis allé au rayon jouets et j'ai acheté un mirliton : squwirlzzzz et un nez rouge, puis j'ai rempli le caddy avec les 218 boîtes de raviolis que j'ai trouvé. "Ménagers, ménagères, étagers, étagères, profitez des 3 pour 2 sur les raviolis, pfwitt tchikitchic pchuu trrrrr squwirlzzzz, pfwitt tchikitchic, sqwirlzzzz". Embouteillage aux caisses : "mais non, médème, les raviolis ne sont pas en promotion". "Mais votre directeur, qui fait le con avec son nez rouge nous a dit que oui". "Appel surintendante, problééééme quéééésse huit, le dirlo aurait encore son nez rouge, il aurait mis les raviolis à 3 pour 2". "Ici, l'acceuil, appel spécial caisse huit, gardez 12 boîtes de raviolis, je fait un barbecue ce week end". Moi, trépignant depuis 20 minutes : pfwitt pchuu pfwitt pchuu. "Cher client, avez-vous votre carte de fidélité". Moi : "On a des points pour ça ? Je suis fidèle, madame, ça fait trente ans que je vais chez le même garagiste". Pfwitt pchuu pfwitt pchuu, ça m'énerve, mais ça m'énerve les files aux caisses, je trépigne, pfwitt pchuu. Je cherche des tongs pour temps de pluie. Pas en mousse.