10/02/2010

Cherche à retrouver mes couleurs

« Papa, as-tu payé le rappel de facture pour l’électricité ? ». « Gamin, tu sais bien que je ne reporte jamais à demain ce que j’aurais du faire hier ». «  Je sais, papa, tu le reportes à après-demain ». « C’est comme ça, gamin, c’est dans ma nature ». « Ou c’est l’abus de raviolis sauce tomate qui te monte au cerveau. Méfie-toi, papa, as-tu déjà lu la liste des ingrédients de la sauce ? Sais-tu pourquoi certaines tomates sont tellement invendables au marché qu’on en fait de la purée ? Sais-tu dans quel pays et avec quels pieds les tomates ont été transformées en purée ? Il y a peut-être des produits pour combattre l’odeur des pieds dans les additifs. Et la viande ! As-tu déjà pris le temps de laver un ravioli, de l’ouvrir, de jeter la pelure pâteuse et de ne manger que l’intérieur ? C’est peut-être inscrit bœuf mais sais-tu que, à part les semelles, tes chaussures sont aussi en bœuf ? ». « Gamin, arrête, je suis malade ». « On en reparlera après le dîner, papa, parce qu’à l’école on nous apprend, à nous les jeunes, à manger sain. Ne fais pas cette tête là, papa. J’ai faim. On mange quoi, ce midi ? ». « Des raviolis, gamin ».

17/08/2009

Cherche la vocation du gamin

Je le sens gros comme une maison, le gamin a ce qu'il faut pour devenir chirugien. (une photo du demi poulet avant dissection a été postée le 15 août) Il faisait pluvieux ce jour là et, en papa responsable et éducatif, j'ai entrepris d'ajouter à la culture du gamin la culture du poulet, autrement dit comment retirer et trier le 'à manger' et le 'à pas manger' d'un poulet précuit acheté dans une barquette sans le laisser tomber par terre plus de quatre fois parce que le poulet précuit ça glisse quand il est chaud. Première leçon : travailler avec le poulet précuit refroidi si vous l'avez chaud et refroidi aussi si vous l'avez acheté froid et réchauffé par erreur. Et de un, ça glisse moins, et de deux on ne se brûle pas les doigts. Deuxième leçon : si le poulet précuit a été acheté chaud et est destiné à être consommé tout de suite, ne le laisser pas refroidir, manger ce que vous avez à manger et laisser ce qui reste refroidir après. Jusque là le gamin a tout compris. Troisème leçon : confisquer les objets chirurgiquaux du docteur Maboul, le poulet n'est pas un jouet, c'est de la nourriture et on ne joue pas avec la nourriture sauf avec la purée assez ferme avec laquelle on peut faire des sculptures. Mais ce n'est pas du jeu, c'est de l'art. Quatrième leçon : vas-y gamin, prends les outils qui te semblent utiles et débrouilles toi. Scié. Pas le poulet. Moi, j'étais scié de voir comment il s'y est pris, Il a scalpé le poulet, l'a désossé. J'ai même appris des choses : il faut trier les déchets de poulet entre les recyclables et les non recyclables. Les os, par exemple, et spécialement les petits pointus, sont à jeter Les peaux et cartilages sont à donner aux animaux. Le gamin m'a appris que je ne devais pas mettre ces déchets sur le balcon car, au cinquième étage, je ne vais nourrir que des mouches. Je dois les déposer dans le parc, mais pas sur les bancs. Voici le résultat du tri sélectif du gamin : 

002

23/07/2008

Cherche à faire de la place

Hello, ce sont les vacances d’été. J’ai pris mes quartiers d’hiver à la cave. Je la vide. Parce que j’ai vu une belle promotion sur les pommes de terre devant une ferme. Le moins cher c’est par 100 kilos. J’imagine les tonnes de purée que je pourrai faire avec 100 kilos. Conseil aux ménagères : parfois j’ajoute du fromage rape.  Rape ou rapé, je ne sais pas, c’est écrit en majuscule. M’en fous. Le principal c’est que le gamin en raffole. C’est beau, ça fait des fils. C’est Noël et ses guirlandes. Avec des patates, incroyable, non ? Bon, fini de perdre mon temps à vous raconter ma vie, je descends à la cave.

20/12/2006

Cherche un livre sexuel

« Papa, t’as appris où à faire l’amour ? ». « Sur le tas, gamin, sur le tas. Allez, mange ta purée ». « La grosse du troisième étage ? ». « Quelle grosse ? Allez, mange ta purée, tu vois bien que j’ai des ennuis avec la cuisson de la chipolata ». « J’ai fini ma purée, papa, dis, c’était un gros tas ? ». « Deux cents grammes mais cette saloperie de saloperie de saloperie ne veut pas se dérouler ». « C’était qui, le tas, papa ? ». « Mais quel tas, gamin ? ». « Ben, le tas sur lequel t’as appris à faire l’amour ». « Heuuu, que je … , quoi, faire l’amour, mais qui te parle de ça ? ». « T’as dit que t’avais appris sur le tas, c’était qui, papa ? ». « Heuuu, je voulais dire sur le tas de foin. Allez, mange ta chipolata ». Je cherche un livre avec des images qui expliquerait les positions au gamin. Donnez-moi vite les références, je veux le lire avant.

24/11/2006

Cherche à faire bouffer le gamin

"Papa, arrêtes, ma viande c'est pas une crêpe". "Gamin, c'est écrit : faites sauter le morceau de viande dans l'huile. Allez, hop, hop, hop". "Papa, y a plus d'huile, elle est par terre et sur les murs". "C'est ça, la nouvelle cuisine, hop, hop". "Papa, c'est quoi le légume". "Des pois mange-tout". "Pourquoi mange tout ?". "Parce que je veux voir une assiette vide après". "Papa, alors pas de purée". "Gamin, la purée fait partie de l'alimentation équilibrée". "Oui mais c'est toujours de la purée en poudre, c'est dégueulasse". "Gamin, tu m'as déjà vu peler des patates, hein. Il m'en faut trois kilos pour avoir de quoi manger à nous deux". "La poudre, berk, berk, berk". "Gamin, il est comment mon café, hein, il est en poudre. Et le sucre, hein, en poudre. Et le riz dont ta mamy se plafonne la figure, hein, il est en poudre". "Ouuuuuiiin". "Gamin, qui a écrit à Saint Nicolas qu'il en avait marre des raviolis en boîte, hein". "J'ai oublié d'ajouter la purée en poudre". Je cherche comment faire pour faire bouffer le gamin.