03/07/2010

Le pied de porc facile (5)

« Gamin, gamin, j’ai enfin trouvé une recette de pieds de porc facile ». « Chouette, papa, parce que, depuis que tu les as achetés, les pieds de porc comment à courir tout seul ». « Ecoute ça, gamin, c’est pour six personnes : six pieds de porc, 300 grammes de viande de porc hachée, du sel, un œuf, de la cannelle et de la muscade, une crépine et un peu de mie de pain ». « Et c’est quoi une crépine, papa ? ». « Je suppose que c’est un sac, gamin, parce qu’ils disent qu’après avoir désossé le pied de porc et l’avoir coupé en deux parties il faut lui faire une farce avec le porc haché assez zoné et refermer le pied avec la crépine ». « Papa, tu te sens capable de faire de la chirurgie esthétique ? ». « Gamin, qui n’essaye rien n’a rien ». « Mais, papa, la recette est pour six personnes ». « Gamin, je n’ai que deux pieds, donc je vais diviser par trois ». « Papa, tu as dit qu’il fallait un œuf. Comment vas-tu le couper en trois ? ». « Gamin, tu as raison. Changement de programme : raviolis. Vas chercher l’ouvre-boite ».

06/02/2010

Cherche à lui dire zut

" Goujat ". Vlan. " Papa, c'est quoi ce bruit de porte qui claque ? ". " C'était ma réponse à la voisine de palier, gamin ". " Qu'a-t-elle dit, papa ? ". " Elle m'a traité de goujat, gamin. Et je n'aime pas qu'on me traite de noms que je ne comprends pas ". " Papa, il a du certainement se passer quelque chose, voyons. Un goujat, c'est joli, ça vit dans l'eau, ça fait blup blup ". " Non, gamin, ça, c'est un goujon, un joli petit poisson que tu peux écailler, couper la tête et la nageoire, vider les entrailles, laver, éponger, rouler dans la farine et frire dans une poêle avec du beurre ou de l'huile sans oublier de les saler et poivrer ni de les retourner plusieurs fois ". " Papa, beurk, je préfère le vrai poisson, rectangulaire, sans tête ni nageoire,  blanc à l'intérieur et recouvert de chapelure dorée à l'extérieur. Mais, papa, mon papounet tout excité, que s'est-il passé entre la connasse d'en face et toi ". " Vois-tu, gamin, elle est venue nous offrir des pizzas à la cassonnade et au chocolat pour la Chandeleur ". " Tu as sûrement du la choquer, papa, pour qu'elle te traite de machin dégueulasse avec une tête et des nageoires ". " Non, gamin. Je lui ai simplement et calmement répondu que si elle croyait que le chemin le plus court pour conquérir le coeur d'un homme était l'estomac elle visait un peu trop haut ".

20/10/2009

Cherche à garder la télé

« Pousse, papa, pousse ». « Arrête, gamin, tu parles comme une sage-femme ». « Mais pousse, papa, pousse plus fort ». «  Gamin, merde à la fin. Si je pousse plus fort je vais contracter mes muscles plus fort et je vais en avoir plein le pantalon ». « Papa, tu es chiant avec tes explications à la con. Pousse, nom di dju ». « Je ne fais que ça, gamin, j’attrape des crampes. J’ai l’air d’une statue de Rodin ». « Le penseur, papa ? ». « Non, gamin. Le penseur de Rodin est la représentation d’un constipé qui se demande quand ça va faire plouf dans le pot. C’est du grand art. Il faut être un génie pour avoir pensé à ça. Si Rodin avait connu Adamo, il aurait intitulé sa statue ‘Viens, viens, ma brune’ ». « Papa, pousse au lieu de déconner ». « Gamin, je ne pousse plus. En fait, je suis coincé. J’ai une crampe. Je suis momifié. Je vais mourir dans une position tellement stupide qu’il ne faudra pas un cercueil pour m’enterrer mais un abri de jardin ». « Papa, je vais te ramener à la vie. Ecoute le pschiiiii de la bouteille  de Rochefort 8° que je décapsule. Papa, j’ai besoin de toi, si tu veux, je fais des cubes avec le bloc de gouda produit blanc, je saupoudre de sel de céleri et je pique des cure-dents dans les cubes ». « Gamin, pas de fromage, c’est mauvais pour mon cholestérol. Vite, la Rochefort 8° ». « Tu es décoincé, papa ? ». « Gamin, une deuxième ». Pschiiiii. « Aaah. Je revis. Merci gamin ». « Papa, on fait quoi avec le meuble en-dessous duquel Kiki mon hamster est en train de bouffer le câble de la télé ? ». « Gamin, j’ai une idée. Demain, j’essaye à nouveau de déplacer le meuble mais, avant, j’enlèverai tous les tiroirs et leurs tonnes de factures, de cartes routières et de dépliants touristiques, de recettes de cuisine que je n’utilise jamais, et je crois que j’y arriverai ». « Papa, tu es génial ».

19/08/2009

Coeur d'artichaut

Le gamin a réalisé une d'oeuvre d'art : un coeur d'artichaut. Un vrai, un mûr, un de Bretagne où le beurre est salé d'origine parce que les vaches broutent de l'herbe arrosée par les embruns. La première fois que je suis allé en Bretagne je n'ai rien compris. J'avais compris que le beurre était salé à cause des gens bruns. Faut les chercher, en Bretagne, les gens bruns. Ou alors ce sont des immigrés clandestins qui vendent des pittas ou des durums en faisant croire que ce sont des crêpes normandes. Avec un merguez à l'intérieur. Ou des raclures de vieux mouton. Moi, j'adore, mais pas en Bretagne. Donc, pour épater le gamin, j'ai acheté une revue féminine avec des recettes pour débutantes. Epoustouflé, j'ai été époustouflé par le nombre de publicités pour de la lingerie. Or, si c'est de la lingerie, ce sont des sous-vêtements et, par définition un sous-vêtement est sous le vêtement et donc ne se voit pas. La page des recettes commençait par A comme artichaut. Seul matériel indispensable : un flacon de vinaigrette, une casserole et de l'eau. Pour moi, le seul investissement a été l'achat d'un flacon de vinaigrette. Et les artichauts. Deux. Un pour le gamin et un pour moi. Dans la recette c'était écrit : quand c'est cuit, laissez refroidir, trempez, sucez. Heuuu. Heureusement que le gamin m'a montré parce qu'il en avait déjà mangé chez ses grands-parents maternels. C'est bon la Bretagne, même avec de la vinaigrette polonaise de chez Aldi. Après, le gamin a réalisé un coeur d'artichaut. Quel fils de génie, mon gamin. Voyez et admirez :  

041

22/07/2009

Macaronis aux épinards sauce blanche

018

Je ne retrouve plus la recette. Qui peut m'aider ? D'avance merci. Le gamin a faim.

 

L'épinard est une plante dioïque, c’est-à-dire que des pieds différents portent soit des fleurs mâles soit des fleurs femelles. Mes pieds à moi portent des chaussettes. Vous le saviez, ça ? Si vous avez des pieds d'épinard, écrivez-moi pour venir chez moi, j'inviterai des copains pour prendre notre pied ensemble.

14/08/2008

Pour vos vacances - Voor uw vakanties

Nous sommes à la veille du quinze août, le jour de la grande transhumance. Ceux du sud vont au nord et ceux du nord filent au sud. C’est comme ça en Belgique. Voulant collaborer étroitement pour « Vive les paix des races » et autres gais lurons j’ai concoqueté (mais que je n’aime pas ce mot) ceci à l’intention de mes frères du nord.

Beste vlaamse vrienden (Traduction pour les suisses, les malgaches, mimi, les canadiens et autres francophones : p’tits cons d’flamins), voici de quoi vous aider durant vos vacances en Belgique du sud : een woordenboek, autrement dit un dictionnaire wallon - français.

Arsouille : espiègle

Baraki : carolo, de basse classe

Bauchelle : jeune fille

Binauche : content

C’est toudi li p’tit qu’on spotche : c’est toujours le petit qu’on écrase

Cougnou : longue brioche de Noël, parfois appelée petit jésus

Crayat : mâchefer, surnom des natifs de Nismes 

Crevé plein : (rien à voir avec les pneus) ivre mort

Djondu : qui s’est fait avoir

Man’daye : bon à tout faire

Vitoulet : boulette de viande hachée (hachis)  dans laquelle on a incorporé de la mie de pain sec broyée (chapelure), de l’oignon finement émincé, du persil  et de l’œuf cru, qu’on a ensuite roulée dans la farine et dorée à la poêle sur tous les côtés ce qui n’est pas facile avec une boulette pour, ensuite, laisser mijoter durant quelques heures dans une casserole remplie d’eau, de la graisse récupérée de la poêle de cuisson des côtés de la boulette, d’un cube de bouillon de bœuf et, selon les goûts, de champignons en lamelles et/ou de rondelles de carottes et/ou d’oignons grossièrement découpés et/ou d’un peu de tomate à condition d’avoir enlevé les peaux et /ou d’un branche de thym et /ou d’une feuille de laurier et/ou d’une deuxième ration de carottes en rondelles quand elles sont en promotion. Les proportions sont données à titre indicatif. Il est bien entendu nécessaire de multiplier ou de diviser les cubes, branches, feuilles, rondelles en fonction du nombre d’invités, de leur appétit et surtout de votre envie d’en manger le lendemain car c’est le lendemain que les vitoulets sont les meilleurs. Ma recette d’origine est pour six boulettes et j’avoue qu’ajouter de la ciboulette en petite quantité donne un petit goût agréable. C’est comme l’omelette à la ciboulette mais il faut remplacer les œufs par du hachis. Ou l’omelette au fromage. Mais pas avec du hachis, ce serait du gâchis. Par contre, parsemer du fromage râpé sur de la sauce bolognaise surmontant des spaghettis est une bonne chose. C’est même artistique. Pour le gamin je fais ceci : la morne plaine ce sont les pâtes, la sauce bolognaise représente la butte du lion de Waterloo et le fromage râpé comprimé est le lion. Je dois lui remplacer son lion une dizaine de fois avant qu’il ne se mette à creuser dans la morne plaine.

Volle zat : plein soûl mais ce n’est pas du wallon, c’est de Brussel comme Zat André, la nuit, et le zour, zat André, touzours, mon amour.

30/11/2006

Cherche recette de topinambour

"Papa, elles sont bizarres les patates". "Ce sont des topinambours, des légumes oubliés". "Pourquoi tu fais des pines à tambour et pas des patates". "Topinambour, gamin, topinambour". "Papa, ça pousse où les pines à tambour, hein". "Topinambour, pas pine à tambour, ni biroute de singe". "Papa, c'est quoi des biroutes de singe ?". "Tu sais ce que c'est une route, hein. Et bien, il y a deux routes, une pour aller par là et une pour venir par ici. C'est une biroute". "Pourquoi une biroute à singe". "Parce qu'ils ont des mobylettes". "Et les pines à tambour, ça pousse sur quoi ?". "Je sais pas, je les ai reçu à une collègue parce que je lui ai dit que je faisais du légume oublié". "Papa, c'est quoi un légume oublié". "Ce sont les poireaux que j'ai oublié à la caisse du supermarché". "Alors tu fais des pines à tambour, hein". "Gamin, répète après moi : to - pi - nam - bour". "Pine à tambour, pine à tambour". "File dans ta chambre, je cherche une recette".

08/09/2006

Cherche une recette vite fait

"Gamin, c'est quoi cette poudre blanche ? Tu sniffes maintenant". "Mais non, papa". "Et là, plein de petits cristaux blancs par terre, hein, avoue". "Mais non, papa". "Et là, d'autres cristaux, un peu plus gros, hein". "Mais non, papa".  "Salope, salope, salope". "Tu parles à qui, papa ?". "Salope,di dju". "Mais tu parles à qui, je ne vois pas la voisine dans la rue". "Gamin, ouvre l'armoire". "Papa, j'ai peur". "Ouvre l'armoire, je te dis, j'ai pris le marteau pour nous défendre". "Tu crois qu'il y a un voleur dans l'armoire". "Ta gueule, tu vois bien que je suis nerveux, je compte jusqu'à trois et, à trois, tu ouvres cette putain d'armoire. Un, deux, trois". "Papa, regarde, on a holedupé le sel, le paquet de sucre, la farine". "Tu vois, gamin, la mauvaise nouvelle, c'est que je ne sais pas ce qu'on va manger ce midi. La bonne nouvelle, c'est que nous avons trouvé le nid de la souris". "C'est son supermarché, alors". Je cherche une recette simple à base de sel fin, de sucre en poudre et de farine;

03/06/2006

Cherche recette de purée

"Papa, pourquoi on habite au cinquième ?". "Pour que j'aie le temps de retrouver les clefs pendant que l'ascenseur monte, gamin". "Ah oui, même que souvent tu ne les trouves pas assez vite et on redescend inutilement". "Gamin, ne racontes ça à personne". "Papa, je me rappele du jour où on a fait le yoyo pendant 20 minutes avec l'ascenseur avant que tu te rappeles que t'avais laissé les clefs sur la porte". "Gamin, oublies". "Mais, papa, tu passes plus de temps dans l'ascenseur que pour faire à manger". "C'est ta mère qui t'as dit ça ?". "Bof, chez elle, c'est des nouilles tous les jours". "Ben, t'es pas gâté, gamin, des nouilles chez ta mère et des raviolis chez moi. Tu sais quoi, gamin ?". "Non, papa". "Pendant mon congé d'une semaine, je vais apprendre à cuisiner la purée de pommes de terre".

08:05 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (30) | Tags : gamin, recette, recettes, raviolis, papa, nouilles, mere |  Facebook |

19/05/2006

Cherche à vous distraire au restaurant

Dans tous les restaurants il y a des cuillères. L'important est d'avoir en poche un sachet de petits pois secs. Un petit pois dans la cuillère, hop, un coup sur la queue de la cuillère et .... Suspens. Soit il y a ploutch, soit il n'y a pas ploutch. S'il y a ploutch, c'est dans le potage, à une autre table. S'il n'y a pas ploutch, on recommence. Et ploutch, dans le potage. Le plus comique, ce sont les garçons de salle qui se demandent pourquoi des clients regardent le plafond. Alors, ils regardent le plafond. Alors, les autres clients regardent le plafond. Puis, le chef arrive et regarde le plafond. Puis, le patron vient et regarde le plafond. Normalement, dans un restaurant, on regarde dans son assiette. Si vous allez ce week end au restaurant et que les garçons et les clients regardent le plafond, c'est que je suis près de vous. Mais, pour garder l'anonymat, je regarderai le plafond aussi. Hé, hé, hé.,plafond

21/04/2006

Cherche à partager de la bonne soupe au potiron

Des copains sont venus à l'improviste à une heure près, le temps de filer à la superette. Je leur ai fait du velouté, de la soupe potiron et ciboulette à manger avec du pain de campagne 800 grammes emballé coupé. Jambon et fromage facultatifs. C'est facile à faire la soupe au potiron : une paire de ciseaux, squich dans les boîtes de soupe en carton et hop, casserole, chauffer, ils disent de remuer alors j'ai balancé le popotin en chantant la lambada, réquisitionner les assiettes et les bols encore propres, servir. Ah, on peut ajouter du persil. Dans les oreilles ? Ah non, sur l'image de la boîte, le persil flotte sur le velouté. Je sais que ceux du quatrième en ont dans des pots sur leur terrasse. Pour ne pas les déranger, j'ai essayé d'attraper du persil avec la canne à pêche. Raté, le pot est dans la rue, tant pis, ce sera sans persil. Ca aura l'avantage d'être une soupe faite maison et pas une imitation d'image de boîte. Arriva le moment tant attendu : à taaaaaable. Les copains y étaient déjà parce l'appartement est petit et que je n'ai pas beaucoup de chaises. Dans un geste auguste et culinaire, j'ai posé la casserole fumante au milieu de la table. Ils se sont penchés presque religieusement vers la colonne de vapeur odorante. Hummmm, qu'ils disaient. Je ne pensais plus aux crêpes restées collées au plafond depuis janvier. Qui c'est qui est tombé dans la grande casserole. Ils étaient tous oranges, les amis. On aurait dit Halloween. Etant resté à l'écart, il n'y avait que moi qui rigolais. Les copains étaient très pressés car ils sont partis sans goûter mon velouté et même sans dire au revoir. Demain, j'offre un bol à qui veut et qui vient avec une bouteille de rouge. J'ai huit places, moins moi car il faut aussi que je mange, ça fait donc sept places disponibles. 19 heures. Cinquième étage.

08:21 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : soupe, recette, jambon, potiron, halloween, amitie |  Facebook |

03/04/2006

Cherche une bonne farce

Pour l'anniversaire du gamin, j'ai déjà prévu la surprise. J'ai acheté une dinde. Nous allons aller dans le bois, faire un grand feu et la cuire à l'ancienne. Le boucher me l'a garanti : "Monsieur, elle est vidée, vous n'avez plus qu'à mettre la farce. Je ris déjà, ha ha, mais j'ai oublié de demander au boucher ce que je peux mettre comme farce : des pétards, des confettis, un nain de jardin, un coussin pèteur ? Je ne voudrais pas abimer la viande, c'est pas donné ces bestioles. Comment faites-vous pour des farces à la dinde ?