04/12/2009

La solution

Ce qu'adorent les belges ce sont les vieux murs parce que les vieux murs c'est frite. C'est le gamin qui me l'a suggéré sans le savoir : il a du recopier dix fois "Les vieux murs s'effritent". Chacun sait qu'en Belgique, au nord comme au sud, les tétines des biberons sont carrées pour habituer les bébés à la forme des frites mais, bon, de là à voir des frites partout, hein. En plus, la frite a été inventée par un joueur de tennis à qui on avait lancé une patate au lieu d'une balle. Si, c'est le gamin qui me l'a dit. C'était sur un château-fort et le gars, de rage, a pris les bouts de patates pour les jeter dans l'huile bouillante que les assiégés s'apprêtaient à déverser sur les envahisseurs. Ceux-ci auraient crié "Envoyez aussi la mayonnaise". Que c'est beau, l'Histoire, quand c'est le gamin qui la raconte.

26/07/2008

Cherche à vendre une raquette

Hello, ce sont les vacances d’été. J’ai pris mes quartiers d’hiver à la cave. Je la vide et j’ai retrouvé une raquette de tennis. Mais pas n’importe laquelle. Je vends une raquette de tennis sans corde. Possibilité pour les bricoleurs d’en faire un miroir, non ? Un wok ? Un collier artisanal sénégalais ? Un panier de basket ? Un calibreur à courgettes ? Pas une piscine, il ne fait pas exagérer, hein. Faire offre. Pour économiser les frais d’envoi je peux scier le manche si nécessaire.

07/06/2008

Cherche un nom à radis

« Dis, Gérard, c’est quoi ces balles de tennis rouges ? ». « Ce sont mes radis. Il a fait chaud, il a plu, il a fait chaud. Résultat, ils sont trop gros, immangeables ». « Gérard, tu n’as qu’à dire que c’est la variété Roland Garros ».

26/05/2007

cherche à adopter un fils

« Le service va aller passer une journée sportive, venez avec nous ». « Non non, non merci ». « Mais si, nous jouerons au tennis, ce sera sympa ». « Heuuu, non, j’ai joué au tennis, une fois, pas plus, je sais ce que c’est ». « « Vous nous regarderez. Mais après : bowling, là, vous participerez ». « Heuuu, non non, j’ai déjà lancé des bouboules de bowling, une fois, je sais ce que c’est ». « Venez, je vous dis, le soir il y a aura repas mexicain, c’est chouette, non ? ». « Mexicain ! Je connais, j’y suis allé, une fois, ça me suffit. Et puis, le soir, je dois m’occuper de mon fils ». « Votre fils unique, je suppose ».