25/06/2010

Vibre, oh, masseur

« Gamin, j’ai bien réfléchi à ta question d’hier ». « Papa, tu es mieux que notre miroir dans le hall. Parce que lui, pour qu’il réfléchisse, il faudrait peut-être le dépoussiérer ». « Gamin, sache que la fée du logis n’a pas son équivalent au masculin ». « Si, papa, le fait rien au logis ». « Hé, cow-boy, tu veux la trace de mes cinq Frankfort sur ton visage pâle ? Si tu continues tu l’auras ». « Non non, papa, indien vaut mieux que deux tu l’aura ». « Alors, gamin, pourquoi les femmes belges n’utilisent pas de vibromasseur ». « Vu que tu ne trouvais pas, je me suis permis de demander la réponse au papa de Cédric sans ton autorisation paternelle ». « Et alors, gamin, pourquoi ? ». « Il paraît que ça fait sauter les plombages ? « Heuuu ».

24/06/2010

L'énigme du vibromasseur

« Papa, c’est quoi un vibromasseur ? ». « Heuuu. D’après le catalogue des 3 Suisses auquel je suis abonné, c’est comme qui dirait un gros cigare qui vibre, d’où le nom, et qui, lorsqu’on le met en dessous des bras, masse, d’où le nom, ça vient du grec. Vibre de vibrer et masseur de masser. Mais je ne sais plus si ça vibre pour masser ou si ça masse pour que ça fasse vibrer. Ou les deux ». « Ah, ça vient de Grèce, papa ». « Le nom, gamin, seulement le nom. Le gros cigare est ‘made in china’. Et les piles aussi. Bon, maintenant vas jouer ». « Papa, une question subsidiaire et je te fiche la paix ». « Encore une saloperie qui vient du papa de Cédric, je suppose ». « Oui, papa. Pourquoi le papa de Cédric dit que les femmes belges n’utilisent pas de vibromasseur ? ». « Heuuu ».

09/06/2010

L'origine du copain

« Papa, il n’y a pas longtemps, c’était le 24/06/2010 (voir colonne de droite Archives), tu m’as expliqué du grec à propos de l’origine du vibromasseur ». « C’était avec plaisir, gamin ». « Papa, j’ai beaucoup réfléchi et je me suis dit que c’est peut-être comme copain qui viendrait du grec co et pain ». « Ah bon ! Pourquoi ? ». « Parce que je me suis dit que dans copain il y a co, qui veut dit ‘avec’, comme dans copropriété, colocation, covoiturage et que copain veut dire partager le pain ». Parfait, gamin. Il y a aussi colle à bois, concupiscence, coyote, cochonnerie ». « Papa ». « Oui, gamin ». « Heureusement que tu n’as pas une copine, hein ». « Heuuu ».

07:30 Écrit par Fanny dans petites annonces | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : copain, grec, vibromasseur, pain |  Facebook |

08/02/2008

Cherche la saint Valentin (suite)

« Papa, houhou, si tu dors toute l’après-midi tu ne sauras plus dormir ce soir ». « Gamin, tu parles comme un prophète ». « Papa, tu te rappelles de ma question ? ». « Gamin, si j’avais collectionné toutes tes questions, je serais le plus grand collectionneur du monde, hein. Arrête de te tortiller et pose moi la question ». « Papa ». « Hé, ho, tu n’es pas obligé de te mettre au garde-à-vous et de lever le doigt, hein ». « Papa, est-ce que je peux venir dormir ici le soir de la saint Valentin ? ». « Explique moi pourquoi ce jour là ». « Parce que maman va au restaurant ». « Ah bon. Elle a gagné le gros lot, elle s’offre le restaurant ? ». « Non, elle est invitée. Et comme elle sait que toi, tu ne sortiras certainement pas, elle m’a demandé de te ». « Stop. J’ai compris. Et les vieux, je veux dire Papy et Mamy, ils sortent aussi, peut-être ? ». « Oui, mais pas avec maman ». « Ah bon ! Mamy a été amputée des deux bras et elle ne sait plus cuisiner ? ». « C’est Papy. Il s’est disputé avec Mamy. Il doit se faire pardonner. Il m’a dit que des fleurs c’est con parce que ça ne se mange pas ». « Il aurait mieux fait de lui offrir un vibromasseur ». « Je vais le lui dire, papa ». « Gamin, tu n’as rien entendu, compris. Mamy n’a pas besoin d’un mixer, hein, un mixer, tu sais, un mixer pour faire la soupe. Elle en a déjà un ».